Archive pour le Tag '« la Corse'

Réforme territoriale : le Centre avec l’Ile de France, la Corse ou la Réunion ?

Reforme territoriale : le centre avec l’Ile de France, la Corse ou la Réunion ?

Le centre n’a vraiment pas de chance. Déjà en l’état actuel c’est déjà une non-région sans aucune identité culturelle ou réalité économique et sociale. Une région grande par la superficie mais pauvre économiquement. On ne sait pas quoi en faire ; les élus du centre eux-mêmes s’expriment d’ailleurs peu sur le sujet. Du coup certains envisagent de rattacher le Centre au Limousin et  à Charente-Maritime. Mais depuis l’accord PS pour rattacher ces deux régions à l’Aquitaine, le centre se trouve orphelin. Pourquoi pas dès lors rattacher ce Centre isolé à la Corse, à la Réunion et pourquoi pas aux Antilles ? De toute évidence le centre est attiré par la région parisienne et nombre de se habitants font déjà l’aller et retour quotidien pour le travail. Le découpage régional est un  exercice difficile surtout quand on fait l’impasse sur la répartition des compétences de  l’Etat jacobin et des régions qui n’ont en réalité peu de pouvoirs. Surtout qu’on n’ose pas toucher aux départements. Il  faudrait d’ailleurs une réforme constitutionnelle et là il  faut l’accord du parlement ou un referendum. Evidemment consulter les populations serai t une solution mais démocratiquement dangereuse. Hollande serait certain de perdre une telle consultation démocratique. Le Centre va donc rester le Centre, le Centre de rien mais le Centre tout de même. Sémantiquement le Centre ne signifie déjà rien pourquoi doc  rattacher ce centre sans identité à d’autres ? La solution peut-être, donner l’indépendance au Centre et transformer la région en pays indépendant ou tout au moins en DOM-TOM

Chevènement : « la Corse, une île à la dérive »

 

Chevènement : « la Corse, une île à la dérive »

 Jean-Pierre Chevènement a décrit une situation dramatique en Corse, jeudi sur Europe 1. « Il y a eu 99 homicides depuis 2008, 15 depuis le début de l’année. Nous sommes en présence de la zone la plus criminogène d’Europe « , a rappelé l’ex-ministre de l’Intérieur. « La Corse est une île à la dérive, dans laquelle la faiblesse des pouvoirs publics successifs a produit un phénomène étrange, avec l’hégémonie des idées détenue par les indépendantistes ». Jean-Pierre Chevènement n’hésite pas à impliquer les médias publics dans cet état de fait. « La jeunesse est abandonnée à un endoctrinement, qui passe par tous les canaux de communication, France 3, radio France Frequenza Mora, rectorat, université. Abandonnée à une propagande

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol