Archive pour le Tag 'la Chine'

Les tarifs douaniers de Trump ont coûté 35 milliards de dollars à la Chine

Les tarifs douaniers de Trump ont coûté 35 milliards de dollars à la Chine

 

L’augmentation des tarifs douaniers décidés par Trump  pour les importations chinoises a eu pour effet de réduire de 35 milliards de dollars (31,6 milliards d’euros), soit plus d’un quart, les importations de produits chinois aux Etats-Unis au cours du premier semestre de l’année, selon une étude de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced) publiée mardi.

Ce conflit engagé il y a seize mois a aussi pour effet de pousser à la hausse les prix à la consommation aux Etats-Unis, note la Cnuced, qui estime que les deux premières puissances économiques de la planète sont perdantes.

“Au total, ces résultats montrent que les droits de douane imposés par les Etats-Unis à la Chine font souffrir économiquement les deux pays”, peut-on lire dans le rapport de la Cnuced. “Les pertes pour les Etats-Unis sont largement liées à l’augmentation des prix pour les consommateurs, tandis que les pertes de la Chine sont liées à des pertes significatives d’exportation.”

Entre les mois de janvier et juin, les importations aux Etats-Unis de produits chinois frappés par des droits de douanes sont tombées à 95 milliards de dollars, contre 130 milliards sur le premier semestre 2018.

L’étude de la Cnuced montre aussi que certains pays ont mis à profit ce conflit pour augmenter leurs exportations vers les Etats-Unis. C’est particulièrement vrai pour Taiwan, dont les exportations vers le marché américain ont progressé de 4,2 milliards de dollars. Le Mexique (+3,5 milliards) et l’Union européenne (+2,7 milliards) en ont également profité.

Syrie : la Chine pour l’accord russo-américain

Syrie : la Chine pour  l’accord russo-américain

« La Chine salue l’accord-cadre obtenu entre les États-Unis et la Russie » sur les armes chimiques syriennes, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d’une rencontre à Pékin avec son homologue français Laurent Fabius, ce dimanche 15 septembre.  Selon le chef de la diplomatie chinoise, cet accord va « apaiser les tensions en Syrie », et « permet d’ouvrir des perspectives pour régler la question en Syrie par des moyens pacifiques ». Depuis plus de deux ans, la Chine, en phase avec la Russie, a opposé une fin de non-recevoir aux appels internationaux à exercer davantage de pression sur le régime de Bachar al-Assad, usant de son veto au Conseil de sécurité des Nations unies. Laurent Fabius, arrivé dans la matinée à Pékin, a quant à lui qualifié d’ »avancée importante » cet accord qui prévoie un démantèlement de l’arsenal chimique syrien. « Il y a un certain nombre de dispositions à voir (…) sur la base de ce projet d’accord-cadre, il faut avancer », a-t-il déclaré. L’accord entre la Russie et les États-Unis donne une semaine à Damas pour présenter la liste des armes chimiques détenues par le régime et fixe comme objectif leur élimination d’ici la mi-2014. Il prévoit l’adoption d’une résolution de l’ONU mentionnant le chapitre VII de la Charte des Nations-Unies, qui ouvrirait la voie à un recours à la force si le régime syrien ne respectait pas ses engagements. Toutefois, « la France tiendra compte du rapport des inspecteurs de l’ONU publié lundi sur le massacre de Damas pour arrêter sa position » sur cet accord, avait précisé samedi le ministre français dans un communiqué. Laurent Fabius et ses homologues américain John Kerry et britannique William Hague doivent se réunir lundi à Paris pour discuter des termes de l’accord russo-américain ainsi que des conditions de sa mise en œuvre. Le ministre français a par ailleurs prévu mardi un aller-retour à Moscou pour rencontrer son homologue russe.

 

Acier : l’UE attaque la Chine

Acier : l’UE attaque la Chine

 

Les relations entre l’Union européenne et la Chine se dégradent de jour en jour. L’UE va en effet déposer plainte devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le gendarme du commerce mondial, dans l’affaire des droits imposés par la Chine sur les importations de tubes en acier inoxydable. Le vice-président de la Commission européenne, Antonio Tajani, l’a annoncé jeudi 13 juin. « La Commission européenne va déposer sa plainte à l’Organisation mondiale du commerce en ce qui concerne la Chine », a-t-il indiqué à Europe 1, mais n’a pas précisé quand cette plainte serait déposée. Cela pourrait être fait avant la fin de la semaine, croit savoir l’AFP, de source diplomatique.  Le Japon a déjà déposé plainte contre la Chine dans le même dossier, et la désignation d’un panel (groupe d’experts) a été décidée en mai dernier par l’Office de règlement des différends (ORD), chargé de trancher les litiges commerciaux des états-membres de l’OMC lorsqu’ils en font la demande.  En ce qui concerne le plan d’action pour l’acier européen adopté mardi par la Commission, Antonio Tajani avait déjà souligné l’objectif de « garantir l’accès des producteurs d’acier auropéens aux marchés des pays tiers », lors d’une conférence de presse à l’issue d’une rencontre avec  Arnaud Montebourg, mercredi 12 juin.   »On va utiliser tous les instruments (…) on est en train de travailler (…) pour défendre la concurrence et la compétitivité des entreprises européennes », avait-il alors assuré.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol