Archive pour le Tag 'la banalisation'

Crise Covid : la banalisation dangereuse

Crise Covid : la banalisation dangereuse

 

 

Chaque jour depuis plusieurs semaines on enregistre un nombre impressionnant de nouveaux cas, autour de 150 000 par 24 heures. Exemple, on enregistre ce jeudi 7 avril 2022 : encore 158 792 cas en 24 heures , 143.017 morts au total, +105 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.548 (+10) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 114.469 (+95 en 24h).

Le problème c’est que l’actualité est étouffée par la situation de guerre en Ukraine et par la campagne électorale.

Les médias et le gouvernement font comme si la crise était terminée. De toute évidence la levée de toutes les mesures de précaution a été trop prématurée même si les nouvelles contaminations se révèlent moins mortelles que les précédentes

.Sur franceinfo, Olivier Véran a défendu une « bonne décision » qui n’aurait rien de prématuré. Et tant pis si les règles du jeu édictées par le ministre de la Santé n’ont pas été respectées par leur concepteur. Les choses étaient pourtant claires. Adieu le pass vaccinal si et seulement si : moins de 1500 patients sont en réanimation (on est à 1600) ; le taux de contamination est inférieur à un Français infecté par malade (on est à 1,22) ; le taux d’incidence (nombre de cas par semaine pour 100 000 habitants) est inférieur à 500 (on est à 900). Pour rappel, en des temps immémoriaux, le gouvernement avait fixé le seuil d’alerte à 50. Le gouvernement a fait le choix de la banalisation,un  choix risqué de s’en remettre à la responsabilité individuelle des Français. Sauf que, lassés de l’isolement et du télétravail, des salariés asymptomatiques se sachant malades n’hésitent plus à se rendre en entreprise et à continuer leur vie, comme si de rien n’était.  Résultat il y a toujours une tension des hospitalisations et des décès.

Nouvel an : 1193 véhicules incendiés ! ou la banalisation de la barbarie

Nouvel an : 1193 véhicules incendiés ! ou la banalisation de la barbarie

Une nouvelle passée presque inaperçue, le sinistre rituel des incendies de voitures ; signe que la barbarie se banalise et que la société se démobilise. Selon le locataire de la place Beauvau, 1.193 véhicules ont été brûlées (dont 334 par propagation) lors de la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre, a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse mardi. A titre de comparaison, 1.147 véhicules avaient été incendiés, selon le dernier bilan officiel publié en 2009, soit 46 de plus. « Il est important que l’on connaisse les faits, que l’on ait les chiffres. Pour moi, il est hors de question d’engager la moindre polémique sur ces questions-là, ce qui compte, ce qui est essentiel, c’est comment on s’attaque à ces phénomènes de violence et de délinquance », a assuré Manuel Valls.  907 véhicules ont été brûlés sur le secteur de la police nationale (dont 267 par propagation), 209 sur le secteur de la police d’agglomération (donc 54 par propagation) et 77 sur le secteur de la gendarmerie (dont 23 par propagation). Le ministre a cité les départements comptant plus de 40 incendies avec, en tête, la Seine-Saint-Denis (83 véhicules incendiés), devant le Haut-Rhin (72), le Bas-Rhin (70), le Nord (61) et les Bouches-du-Rhône (51).  Le ministre de l’Intérieur a également annoncé une « activité judiciaire en hausse par rapport à l’année dernière », avec un total de « 339 interpellations contre 290, et 244 gardes à vue contre 181 en 2011″.Le locataire de la place Beauvau a confirmé la mort d’un jeune homme après l’explosion d’un pétard de type « mortier » à Dorlisheim, un village à l’ouest de Strasbourg. Il y a par ailleurs eu un mort en Alsace et quatre blessés graves, dont une personne dont le pronostic vital est engagé, à la suite de l’utilisation d’artifices de type « mortier » interdits en France. Sur l’ensemble du pays, « il n’y a pas eu d’affrontements au cours de cette nuit, sauf dans le quartier de Strasbourg Neuhof, et dans la ville de Mulhouse », a précisé le ministre de l’Intérieur. « Trois policiers et quatre gendarmes ont été légèrement blessés, pas loin du chiffre de l’année dernière », où le total était de huit blessés, a indiqué Manuel Valls. « Je serai amené à faire un certain nombre de propositions pour lutter contre ce phénomène qui touche particulièrement notre pays », a ajouté le ministre de l’Intérieur. Il a invité les assureurs à discuter pour lutter contre de possibles escroqueries.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol