Archive pour le Tag 'Kim Jong'

Kim Jong : un fou dangereux

Kim Jong : un fou dangereux

 

 

Le monde de ne manque pas de fous dangereux pourtant dirigeants de pays et qui constituent des risques pour la paix mondiale. Kim Jong fait parti de cela. Pour préserver sa dictature, ce dirigeant d’un  tout petit pays s’est mis dans la tête de figurer parmi les grands de l’armement nucléaire. Un pays qui doit affamer sa population car il n’a évidemment pas les moyens financiers de financer des projets aussi démentiels. Kim Jong est sans doute l’un des plus dangereux mais on n’en compte bien d’autres avec Poutine, les dirigeants iraniens, Erdogan, le chinois Xi, les dirigeants italiens et même Trump. Pour faire croire faire partie des grands dirigeants de ce monde, le coréen procède à des lancements de missiles auquel il assiste personnellement en plus en se faisant téléviser. – Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a en effet de nouveau supervisé l’essai d’un système de missiles guidés nouvellement développé, a rapporté samedi matin l’agence de presse officielle KCNA, après que des représentants américains et sud-coréens ont fait état la veille de tirs d’au moins un projectile nord-coréen. Kim Jong-un avait déjà assisté aux deux précédents essais effectués par Pyongyang à moins d’une semaine d’intervalle, selon les informations de la presse officielle nord-coréenne qui évoquait une “mise en garde” à l’attention de la Corée du Sud pour les exercices militaires prévus en août avec les Etats-Unis. Un représentant américain a déclaré jeudi que les services du renseignement américain ont détecté le tir d’un voire plusieurs projectiles non identifiés. Les premiers éléments indiquaient qu’il s’agissait d’essais similaires aux tirs de missiles à courte portée effectués par la Corée du Nord les 25 et 31 juillet. Donald Trump a minimisé jeudi l’importance des récents tirs de missiles balistiques nord-coréens, soulignant qu’il s’agissait de missiles à courte portée “très standards». Le président américain, qui s’est dit disposé à poursuivre les négociations avec Pyongyang, a estimé vendredi que les essais nord-coréens constituaient peut-être une infraction aux résolution des Nations unies mais pas une violation de l’accord qu’il a conclu avec Kim Jong-un.“(Kim) fera ce qu’il convient de faire, parce qu’il est trop intelligent pour ne pas le faire et qu’il ne veut pas décevoir son ami, le président Trump !”, a-t-il notamment écrit dans une série de messages sur Twitter.

Kim Jong et Trump. : rencontre menacée ?

Kim Jong et Trump. : rencontre menacée ?

 

Les deux chefs d’Etat étant complètement imprévisible, la rencontre pourrait être annulée après les propos contradictoire du leader de la Corée du nord sur son renoncement à l’armement nucléaire. La Corée du Nord a en effet menacé mercredi 16 mai d’annuler le sommet prévu le mois prochain entre Kim Jong Un et Donald Trump. Le motif ? Washington exige qu’elle renonce unilatéralement à son arsenal nucléaire.  Si l’administration du président américain « nous met au pied du mur et exige unilatéralement que nous renoncions à l’arme nucléaire, nous n’aurions plus d’intérêt pour des discussions et nous devrions reconsidérer la question de savoir s’il faut accepter le sommet à venir entre la Corée du Nord et les États-Unis », a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan, cité par l’agence officielle KCNA. Des menaces qui jettent un froid sur ce sommet inédit, prévu le 12 juin prochain à Singapour.  »Nous allons tous deux essayer d’en faire un moment très important pour la Paix dans le Monde ! » avait écrit le président américain sur Twitter.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol