Archive pour le Tag 'jouer'

Crise: jouer collectif et non de manière individuelle ou technocratique (Berger,CFDT)

Crise: jouer collectif et non de manière individuelle ou technocratique (Berger,CFDT)

 

Le secrétaire général de la CFDT paraît conscient de l’ampleur de la crise et propose de la gérer de manière plus collective en tenant compte des réalités sectorielles et locales et en intégrant les perspectives du monde d’après .

“Il y a sans doute plusieurs scénarios possibles, du moins pire au pire. Mais il n’y en n’a pas de bon. La récession qu’on est en train de connaître n’a sans doute pas de précédent dans l’histoire”, a déclaré Laurent Berger lors d’une interview accordée à Reuters.

“Soit on décide, parce que ça va être difficile, de rester planqués les uns et les autres (…), soit, on se relève les manches et on se dit : ‘qu’est ce qu’on fait’?”

La période de confinement a déjà entraîné en France une contraction de l’économie sans précédent, de près de 6% au premier trimestre.

Pour Laurent Berger, il va falloir travailler “filière par filière, territoire par territoire”, pour préserver un maximum d’emplois et en développer d’autres.

Il plaide notamment pour un meilleur accompagnement des entreprises, des aides renforcées pour les chômeurs, un transfert plus facile de compétences d’un secteur à l’autre, un soutien pour les jeunes arrivant sur le marché du travail et, surtout, des investissements massifs dans des secteurs créateurs d’emplois.

“J’ai redis au ministère du travail qu’il fallait jouer en offensif : où sont les secteurs où on peut créer de l’emplois? La transition écologique en est un”, dit le syndicaliste qui cite également le secteur des aides à la personne.

“Il y a beaucoup de raisons d’avoir des inquiétudes mais il y a beaucoup d’opportunités si on veut construire (…) un modèle économique plus vertueux sur la question sociale et environnementale, un modèle de société plus inclusif”, a-t-il souligné.

Ce modèle ne peut être imposé verticalement par l’exécutif, ajoute-t-il, appelant ainsi au lancement dès cet été d’une grande conférence sociale et écologique, réunissant corps intermédiaires et gouvernants, pour fixer les grands principes de cette réforme. »

Hollande à Macron : « tu dois jouer collectif »

Hollande à Macron : « tu dois jouer collectif »

 

Nouvelle réplique du berger Hollande à la bergère Macron : « tu dois jouer collectif ». Une invitation du président de la république à son ministre de l’économie qui avait déclaré dimanche dans une interview que la gauche ne le « satisfaisait pas ». De toute évidence les saillies répétées du jeune ministre agacent de plus en plus l’Élysée qui admet de moins en moins les critiques adressée au gouvernement. Des divergences de points de vue qui nourrissent de plus en plus l’hypothèse d’un départ prématuré d’Emmanuel  Macron d’autant que les sondages récents montrent que le ministre de l’économie est aussi affecté par la baisse de popularité de François Hollande.  L’omniprésence médiatique d’Emmanuel Macron n’est donc pas du goût de François Hollande. Le ministre de l’Économie s’est une nouvelle fois retrouvé sous le feu des projecteurs pour avoir déclaré, dans une interview télévisée diffusée dimanche 24 avril : « La gauche d’aujourd’hui ne me satisfait pas« . Cette nouvelle petite phrase, qui intervient quelques jours après avoir fait savoir à la presse régionale qu’il n’était pas « l’obligé » du président, aurait conduit le chef de l’État à opérer un petit recadrage. Selon les informations du Point, François Hollande aurait échangé plusieurs SMS avec son ministre pour lui demander de se faire plus discret et moins individualiste. « Emmanuel, tu dois jouer collectif. [...] En t’exposant, tu risques de t’exposer à des maladresses« , aurait ainsi écrit le Président dans deux textos. S’il n’a pas vraiment apprécié ce dénigrement de la gauche, l’interview accordée au JDD concernant les dossiers économiques semble avoir été nettement plus à sa convenance car « elle était centrée sur EDF, un sujet sur lequel Macron est attendu », indique l’entourage du locataire de l’Élysée à l’hebdomadaire.

(Avec AFP)

Foot Suarez : une proposition pour jouer au Kossovo pour 1500 euros par mois !

Foot Suarez : une proposition pour jouer au Kossovo pour 1500 euros par mois !

 

Une équipe du championnat de première division du Kosovo, Hajvalia, a offert à l’Uruguayen Luis Suarez, exclu du Mondial 2014 pour avoir mordu un adversaire, de jouer en toute légalité pour elle durant sa suspension pour neuf matches par la Fifa, car le Kosovo n’en est pas membre.  La proposition a été faite par Xhavit Pacolli, le président de Hajvalia, petite équipe d’un quartier de la capitale kosovare de Pristina qui occupe la 6e place dans la première division locale.  M. Pacolli a indiqué à l’AFP qu’il offrait une rétribution de 1.500 euros par mois à la star uruguayenne jusqu’au mois de novembre, lorsque sa suspension arrive à terme. M. Pacolli serait prêt à débourser 30.000 euros sur les quatre prochains mois, montant qui sera versé dans les caisses de Liverpool si l’équipe anglaise, pour laquelle il joue, autorise Suarez à fouler les pelouses du championnat kosovar.  « Le montant peut faire sourire (Suarez) mais c’est tout ce que nous pouvons lui offrir », a dit M. Pacolli. Le Kosovo, qui a proclamé son indépendance de la Serbie en 2008, n’est pas membre de l’Uefa (instance dirigeante du foot européen) ni de la Fédération internationale de football en raison de l’opposition de Belgrade. L’indépendance du Kosovo a été reconnue par les États-Unis et une majorité de pays de l’Union européenne. Elle est farouchement rejetée par la Serbie, appuyée par la Russie et… l’Uruguay.  La commission de discipline de la Fifa a infligé à Suarez une suspension de neuf matches et quatre mois d’interdiction de toutes activités liées au football après avoir mordu le joueur italien Giorgio Chiellini pendant de la Coupe du monde de football au Brésil.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol