Archive pour le Tag 'Italie'

Coronavirus Italie: 11.705 nouvelles contaminations

Coronavirus Italie:  11.705 nouvelles contaminations

l’Italie est moins touchée que la France mais le nombre de contaminations progresse aussi.

11.705 nouveaux cas de contaminations au coronavirus dans les 24 dernières heures, a annoncé dimanche le ministère de la Santé. Il s’agit d’un nouveau record par rapport aux 10.925 infections recensées samedi.

Le nombre de décès liés au coronavirus était de 69, contre 47 la veille, selon le ministère, un nombre qui reste encore bien inférieur au bilan quotidien observé lors du pic de l’épidémie en mars et avril dernier. Plus de 900 décès étaient enregistrés quotidiennement à cette période.

L’Italie a été le premier pays d’Europe touché par l’épidémie. Il enregistre le deuxième bilan le plus lourd après le Royaume-Uni, avec 36.543 morts depuis le mois de février, selon les autorités.

Vatican: la «Dame du cardinal» arrêtée en Italie

Vatican: la «Dame du cardinal» arrêtée en Italie

Cecilia Marogna,  surnommée la «Dame du cardinal» est soupçonnée d’avoir détourné 500 000 € avec la complicité du cardinal Angelo Becciu, congédié soudainement le 24 septembre par le pape François pour des soupçons de malversations. Femmes, espionnage, jeux de pouvoir, argent de l’Eglise dilapidé. Cette Dame, avait affirmé début octobre à la presse avoir été payée comme médiatrice pour faire libérer des prêtres et soeurs enlevés en Afrique ou en Asie, confirmant dans plusieurs entretiens la versement du demi-million d’euros au compte de sa société, «Logsic», créée fin 2018 dans la capitale slovène. En fait,  la presse italienne a révélé qu’il n’y avait qu’une simple boîte aux lettres en Slovénie. Une émission italienne a montré que quelque 200.000 euros avaient été dépensés pour acheter des produits de luxe, par exemple 12.000 euros pour un fauteuil. «Après tant de travail, je pense avoir le droit de m’acheter un fauteuil!», s’était insurgée Cecilia Marogna, se présentant comme une victime des intrigues au Vatican.

CORONAVIRUS ITALIE : hausse

CORONAVIRUS ITALIE : hausse

L’Italie a enregistré 1210 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, confirmant la nette reprise de l’épidémie, étroitement liée aux déplacements et au divertissement estival des vacanciers, selon un bilan officiel publié dimanche

Il y avait déjà eu samedi 1071 nouveaux cas recensés, après 947 vendredi, 845 jeudi et 642 mercredi.

La Lombardie (région de Milan) a repris la tête du classement avec 239 personnes supplémentaires touchées, suivie du Latium (région de Rome, avec 184 cas de plus) et de la région de Venise (+145 cas).

Le nouveau bilan du ministère de la Santé fait état de sept décès, portant le nombre total de victimes à 35.437 depuis le début de l’épidémie. Le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, a exclu dimanche un reconfinement général de son pays, en jugeant que la situation était sous contrôle.

Le pays compte actuellement seulement 18.438 cas, dont 69 en soins intensifs. Plus de 200.000 personnes ont été guéries ces derniers mois.

Chômage Italie : le dispositif d’aide prolongé

Chômage Italie : le dispositif d’aide prolongé

 

“Nous avons mis de côté 12 milliards d’euros pour soutenir l’emploi”, a déclaré le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, à l’issue d’une réunion gouvernementale de trois heures.

Une partie de ces fonds sera utilisée pour prolonger le dispositif de chômage partiel, pour une durée pouvant aller jusqu’à 18 semaines, avec pour condition que les entreprises ne licencient pas pour bénéficier de l’aide de l’Etat.

Avec quelque 12,6 millions de travailleurs italiens concernés par ce dispositif, prolonger les aides publiques était considéré comme essentiel pour éviter un impact encore plus important pour les ménages et la consommation.

Le Sénat a autorisé il y a dix jours le gouvernement à augmenter le déficit public du pays cette année afin de pouvoir adopter un nouveau plan de soutien. La dette publique de l’Italie devrait atteindre près de 12% de son produit intérieur brut (PIB) cette année.

Coronavirus Italie : 24 décès et 224 cas en 24h

Coronavirus Italie : 24 décès et 224 cas en 24h

24 décès supplémentaires dus au COVID-19, contre 49 la veille, le décompte quotidien des nouveaux cas avérés s’élevant à 224 contre 262 samedi.

Le nombre de morts dans le pays depuis que l’épidémie y est apparue le 21 février s’élève désormais à 34.634, selon l’agence de protection civile.

Le nombre de cas confirmés en Italie s’élève dans le même temps à 238.499, tandis que 148 personnes étaient en soins intensifs dimanche, contre 152 samedi.

Un accord entre Orange et le réseau d’Open Fiber en Italie

Un accord entre Orange et le réseau d’Open Fiber en Italie

il ne s’agit pas d’une offre de services aux particuliers mais aux entreprises et l’accord  entre orange et l’opérateur italien pourrait constituer un avantage stratégique important dans ce domaine. Orange est sur le point de signer un contrat d’utilisation du réseau à haut début d’Open Fiber, contrôlé par le groupe d’électricité Enel et l’établissement financier public CDP, pour son offre de services aux entreprises en Italie, a-t-on appris de source proche du dossier mercredi.

En Italie, la bourse Bourse de Milan n’est pas à vendre mais elle pourrait bien être achetée !

En Italie, la bourse Bourse de Milan n’est pas à vendre mais elle pourrait bien être achetée !

La situation de la banque italienne est dans un tel état qu’elle pourrait tout simplement éclater , d’où  l’intérêt d’un achat par un opérateur unique.

Mais ce projet se heurte à l’opposition d’autres responsables de la coalition, parmi lesquels figure le ministre de l’Economie, Roberto Gualtieri, membre du Parti démocrate (PD),.

Un haut responsable proche du Trésor a déclaré à Reuters qu’une offre de rachat de Borsa Italiana n’était “pas quelque chose que le ministère des Finances étudie actuellement”.

Une porte-parole de LSE n’a fait aucun commentaire dans l’immédiat sur le sujet mais a déclaré que David Schwimmer, le directeur général de l’opérateur de la Bourse de Londres, avait déjà dit que Borsa Italia n’était pas à vendre.

Le M5S et le Trésor ont refusé de commenter ces informations.

Le projet du M5S, élaboré avec l’aide de la banque d’affaires Mediobanca, vise à former un consortium financier qui appuierait une possible offre du groupe financier public Cassa Depositi e Prestiti (CDP) sur Borsa Italiana ou sur son activité de courtage obligataire, MTS, ont précisé les sources.

Intesa et la société d’investissement Unipol sont considérés comme de possibles membres du consortium, ont-elles ajouté.

Le projet, défendu par le secrétaire d’Etat à la présidence du Conseil Riccardo Fracaro, valoriserait la Bourse de Milan autour de trois milliards d’euros, toujours selon les mêmes sources.

Les autorités antitrust de l’Union européenne n’ont pas encore rendu leur décision sur le projet de rachat de Refinitiv par LSE mais certains observateurs n’excluent pas qu’elles imposent une cession de MTS.

Rome essaie depuis longtemps déjà de prendre le contrôle de cette plate-forme obligataire, considérée comme un actif stratégique en raison de son rôle dans les échanges de titres de dette publique italienne, ont dit les sources.

l4avis  de l’union économique sera déterminant quant à l’avenir de LSE surtout avec le prêts avantageux consentis à L’Italie avec la caution de doute l’UE.

“Ne perdez pas votre temps à discuter de Borsa. Il n’y a rien à discuter”, a dit David Schwimmer à une source bancaire en référence à une hypothétique offre italienne.

L’une des sources, proche du M5S, a déclaré que Roberto Gualtieri serait favorable à un rapprochement ente Borsa Italiana et Euronext, qui regroupe les Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne.

Stéphane Boujnah, le président du directoire d’Euronext, a récemment approché LSE afin d’exprimer son intérêt pour un éventuel rachat de Borsa Italiana, a-t-on appris de deux sources proches du dossier, mais cette approche a été rejetée.

Euronext s’est refusé à tout commentaire sur le sujet.

Coronavirus Italie : 72 72 nouveaux décès et de 270 nouveaux cas

 Coronavirus Italie : 72 72 nouveaux décès et de 270 nouveaux cas

72, nouveaux décès contre 85 la veille, a annoncé l’agence de protection civile qui a comptabilisé 270 nouvelles contaminations en 24 heures contre 518 la veille.

Le bilan total, depuis que l’épidémie a été signalée le 21 février, s’élève désormais à 33.846 décès liés au coronavirus dans le pays, plaçant l’Italie en quatrième position derrière les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Brésil.

Le nombre de contaminations confirmées s’élève quant à lui à 234.801, ce qui situe l’Italie au septième rang mondial, derrière les Etats-Unis, la Russie, l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Brésil et l’Inde.

La région de la Lombardie, au nord du pays, reste de loin la plus touchée par la pandémie avec 142 nouveaux cas parmi les 270 recencés samedi en une journée.

La tendance à la baisse du nombre de personnes hospitalisés en soins intensifs se poursuit, avec 293 personnes samedi contre 316 vendredi.

Parmi les personnes initialement infectées, 165.078 ont été déclarées rétablies contre 163.781 la veille.

L’agence de protection civile a par ailleurs annoncé que 2,599 millions de personnes avaient été testées au coronavirus à la date de samedi, contre 2,565 millions vendredi, sur une population d’environ 60 millions d’habitants.

 

Coronavirus Italie, doublement du nombre de contaminations 24 heures

Coronavirus Italie, doublement du nombre de contaminations 24 heures

Conséquence peut-être d’un des confinements un peu précipité, le nombre de nouveaux décès liés au Covid-19 s’est élevé mardi en Italie à 55, contre 60 la veille, a annoncé la Protection civile qui a comptabilisé 318 nouvelles contaminations en 24 heures contre 178 de plus la veille.

Depuis le 21 février, l’épidémie a tué 33.530 personnes dans la péninsule, faisant de l’Italie le troisième pays le plus touché en termes de décès, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni. Si l’on considère le nombre de contaminations confirmées, qui s’élève quant à lui à 233.515, l’Italie se situe alors au sixième rang mondial, derrière les États-Unis, la Russie, le Brésil, l’Espagne et la Grande-Bretagne.

Cependant Le nombre de personnes enregistrées comme étant actuellement porteuses de la maladie en Italie a baissé mardi à 39.893, contre 41.367 la veille.

Coronavirus Italie : tassement

Coronavirus Italie : tassement

75 nouveaux décès liés au COVID-19 ce dimanche à 75 en Italie, contre 111 la veille, a annoncé la Protection civile, qui fait par ailleurs état d’une baisse des nouveaux cas de contamination qui reculent à 355 contre 416 samedi.

Le nombre de patients hospitalisés en soins intensifs a lui aussi reculé à 435 contre 450 la veille, confirmant la tendance à l’oeuvre depuis plusieurs semaines.

Depuis le 21 février, l’épidémie a tué 33.415 personnes en Italie, faisant du pays le troisième le plus mortellement touché par l’épidémie derrière les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

Coronavirus Italie : 145 morts en 24 heures et net tassement de la pandémie

Coronavirus Italie : 145 morts en 24 heures et net tassement de la pandémie

145 personnes en Italie sur les dernières 24 heures, soit le plus faible bilan quotidien depuis le début du confinement le 9 mars, a annoncé dimanche la Protection civile italienne.

Par ailleurs, la plupart des entreprises et commerces du pays rouvriront lundi, notamment les restaurants, bars et cafés, les coiffeurs et les magasins de détail. Les gymnases, les piscines, les cinémas et les théâtres seront eux autorisés à ouvrir le 25 mai.

Le 27 mars dernier, l’Italie avait enregistré le plus grand nombre de décès dus au virus en une journée, avec 969 morts.

Non aux accords touristiques bilatéraux ( Italie)

Non aux accords touristiques bilatéraux ( Italie)

Il est clair que des accords bilatéraux en matière de mobilité des touristes seraient susceptibles de nuire gravement à l’une des principales activités de l’Italie. C’est pourquoi ce pays souhaite ce pays  parvienne à un accord commun au lieu d’accords pays par pays. Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a appelé ce mercredi ses partenaires européens à ne pas céder à la tentation de nouer des accords bilatéraux en matière de tourisme, ajoutant que des initiatives de ce type en pleine pandémie de coronavirus seraient de nature à détruire le marché commun.

 «Nous n’accepterons pas d’accords bilatéraux au sein de l’Union européenne qui pourrait créer des canaux touristiques privilégiés», a-t-il dit à la presse. «Cela nous mettrait à l’écart de l’Union européenne, et nous ne le permettrons jamais».

Coronavirus Italie: décès en baisse

Coronavirus Italie: décès en baisse

 

165 décès supplémentaires en 24 heures en Italie dimanche, contre 194 la veille, portant le bilan total à 30,560 morts depuis le 21 février, selon des données fournies par la Protection civile.

Ce bilan est le plus lourd au monde après les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Il s’agit toutefois de la plus faible augmentation en une journée depuis le 9 mars.

Pour la première fois depuis le début du mois de mars, le nombre de nouveaux cas de contaminations était inférieur à 1.000, portant le nombre total de contaminations à 219,070, le plus élevé derrière les Etats-Unis et l’Espagne.

Le nombre d’hospitalisations pour des cas de COVID-19 est passé de 84,842 samedi à 83,324 dimanche.

Coronavirus Italie: forte hausse des décès

Coronavirus Italie: forte hausse des décès

L’Italie a annoncé samedi le plus important nombre de décès en 24 heures depuis le 21 avril, avec 474 morts, selon le bilan officiel de la pandémie de coronavirus.
Ce rebond intervient deux jours avant le début du processus de déconfinement du pays. Ce sont désormais près de 29.000 personnes (28.710) qui ont été tuées par le coronavirus dans la péninsule.
La tendance positive de reflux de la pandémie semble toutefois se poursuivre en terme de guérisons (1665), de baisse des hospitalisations que ce soit en services classiques (17.357) ou en soins intensifs (1539), et de diminution du nombre de malades recensés (100.704), au plus bas depuis le 11 avril.

Coronavirus Italie : 25.000 morts

Coronavirus Italie : 25.000 morts

 

437 personnes sont mortes du Covid-19 ces dernières 24 heures, soit 97 de moins que mardi (534). Au total, 25.085 décès liés au nouveau coronavirus ont été recensés dans le pays depuis le début de la pandémie.

2384 personnes se trouvent ce mercredi en réanimation en Italie, soit 87 en moins par rapport à mardi. Un chiffre en baisse depuis plus de deux semaines. 54.543 personnes sont par ailleurs sorties guéries de l’hôpital depuis le début de la pandémie, soit 2943 de plus que la veille, ce qui représente le plus grand nombre de sorties quotidiennes depuis le début de la pandémie dans la péninsule.

Depuis 3 jours, le nombre de cas positifs baisse en Italie: on dénombre 107.699 cas actuellement, contre 107.709 mardi. Selon la protection civile italienne, ce sont 187.327 personnes au total qui ont contracté le nouveau coronavirus.

Coronavirus Italie: tassement enfin des cas graves

Coronavirus Italie: tassement enfin des cas graves

  •  
  •  
  •  

454 décès, ces dernières 24 heures, ce qui porte le total de morts à 24.114.  Le nombre de malades du Covid-19 a baissé ce lundi pour la première fois en Italie, selon le bilan officiel, passant à 108.237, soit 20 de moins que la veille. « C’est la première fois, c’est une donnée positive », a commenté le chef de la protection civile italienne Angelo Borrelli lors d’une conférence de presse. Autre signal positif: le nombre de patients en soins intensifs est également en baisse et a atteint son niveau « le plus bas depuis un mois » (2573, -62), a souligné Angelo Borrelli. L’Italie a toutefois enregistré 454 décès, ce qui porte le total de morts à 24.114. 

Croissance Italie : une baisse de 8% du PIB en 2020

Croissance Italie : une baisse de 8% du PIB en 2020

 

Comme en France, officiellement on s’attend à une baisse de croissance de 8 % en 2020. Un scénario d’ailleurs sans doute encore sous-estimé ne serait-ce que pour ne pas trop déséquilibrer le budget et ne pas trop déplaire à la commission européenne.  . À noter que l’économie italienne était déjà en piteux état avant l’apparition du Coronavirus avec une quasi récession est une très grave crise financière. On espère évidemment une reprise en 2021

On table sur un rebond l’année prochaine avec une croissance de 4% à 4,5%, ont dit ces sources qui s’exprimaient sous le sceau de l’anonymat.

Ces estimations sont fondées sur un scénario qui prévoit que les politiques publiques actuelles soient maintenues et ne prennent pas en compte les effets du plan de soutien qui doit être approuvé d’ici la fin du mois, dont le montant a été estimé à plus de 70 milliards d’euros par l’une des sources.

Le gouvernement de Giusseppe Conte doit présenter ce mercredi ses nouvelles prévisions pour la croissance et pour les comptes publics.

Il prédisait en septembre une croissance de 0,60% en 2020 suivie d’une hausse de 1% du PIB en 2021, mais l’apparition de l’épidémie a entraîné la péninsule vers la récession la plus brutale qu’elle ait subie depuis la Seconde Guerre mondiale.

Coronavirus Italie: tassement du nombre de victimes

Coronavirus Italie: tassement du nombre de victimes

  •  

482 morts de plus samedi en Italie, soit la plus faible augmentation depuis le 12 avril, tandis que le nombre de nouveau cas, à 3.491, est resté stable d’un jour sur l’autre.Vendredi, le nombre de décès avait augmenté de 575 – contre +525 jeudi – tandis que le total de nouveau cas avait crû de 3.493.

Les hausses quotidiennes de décès et de cas sont dans la lignée de la tendance à la stabilisation observée depuis 13 jours.Ce “plateau” dans l’évolution quotidienne de l’épidémie se situe à un niveau nettement inférieur aux pics atteints fin mars mais la décrue ne semble pas aussi rapide que certains l’espéraient dans un pays dont la population est confinée depuis six semaines.

Le nombre de décès depuis le début de l’épidémie en Italie est désormais de 23.227, le deuxième total le plus élevé dans le monde derrière les Etats-Unis, où le nombre de décès a passé la barre des 37.000.

Le nombre de cas confirmés de contamination est désormais de 175.925 en Italie. Seuls les Etats-Unis et l’Espagne en comptent officiellement davantage.

Coronavirus Italie : 602 morts en 24 heures en Italie, 162 000 infectés au total

Coronavirus Italie : 602 morts en 24 heures en Italie, 162 000 infectés au total

602 personnes sont mortes du Covid-19 ces dernières 24 heures, c’est 36 de plus que lundi (566). 21.067 décès liés au nouveau coronavirus ont été recensés en Italie depuis le début de la pandémie.

Une bonne nouvelle toutefois: 3186 personnes se trouvent en réanimation, soit 74 en moins par rapport à lundi. Un chiffre qui demeure important mais est en baisse pour la onzième journée consécutive. 37.130 personnes sont par ailleurs sorties guéries de l’hôpital depuis le début de la pandémie, c’est 1695 de plus que la veille.

 

L’Italie compte enfin 675 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures pour un total de 104.291 cas recensés actuellement. Selon la protection civile italienne, ce sont 162.488 personnes au total qui ont contracté le nouveau coronavirus.

Coronavirus Italie : 431 décès en 24 heures, la marque d’un tassement ?

Coronavirus Italie : 431 décès en 24 heures, la marque d’un tassement ?

431 décès supplémentaires ont été recensés dimanche contre 619 la veille, soit le bilan le plus bas depuis le 19 mars, a annoncé l’agence de la protection civile.

Le nombre de nouveaux cas de contamination est lui aussi en baisse, de 4.092 contre 4.694 samedi, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Depuis le 21 février, l’épidémie a fait 19.899 morts en Italie, faisant de la péninsule le deuxième pays le plus endeuillé dans le monde par le coronavirus derrière les Etats-Unis, et a contaminé 156.363 personnes.

Dimanche, 3.343 people se trouvaient en soins intensifs contre 3.381 samedi, un chiffre en baisse depuis neuf jours consécutifs.

12345...7



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol