Archive pour le Tag 'intérim'

Page 2 sur 2

Croissance-emploi : recul de l’intérim

Croissance-emploi : recul de l’intérim

L’emploi intérimaire, considéré comme un indicateur avancé de la situation générale de l’emploi, a baissé de 2,8% en septembre, soit 16.900 emplois de moins qu’en août, et augmenté de 0,6% sur un an, a annoncé mardi Pôle emploi. Tous les grands secteurs ont vu leurs effectifs baisser en septembre : -1,5% pour l’industrie, -2,1% pour la construction et -4,9% pour le tertiaire. Dans l’industrie, seule la « fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques-fabrication de machines » a vu ses effectifs augmenter (+1,3%), les autres secteurs reculant. Dans le tertiaire, tous les secteurs ont baissé. Sur un an, seule la catégorie des ouvriers qualifiés a vu ses effectifs augmenter (+2,7%), les autres connaissant une baisse (-0,4% pour les ouvriers non qualifiés, -0,8% pour les employés et -5,5% pour les cadres et professions intermédiaires). Entre fin septembre 2012 et fin septembre 2013, l’emploi intérimaire a augmenté dans toutes les tranches d’âge, excepté celles des moins de 20 ans (-3,6%) et des 20 à 24 ans (-1,7%). Toujours sur un an, les effectifs féminins ont baissé de 1,5%, tandis que les effectifs masculins ont augmenté de 1,1%. A fin septembre, le nombre d’intérimaires s’établissait à 578.300 en valeur corrigée des variations saisonnières. Le volume moyen journalier d’emplois intérimaires a été de 390.000, soit +1,4% en un mois et +6,3% sur un an.

 

Intérim :création d’un CDI ?

Intérim :création d’un CDI ?

 

Les partenaires sociaux discuteront ce vendredi de la création d’un contrat à durée indéterminée (CDI) dans l’intérim. Ce système existe déjà en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas ou encore en Suède. Une bonne idée ?  Nil, 36 ans, maçon à Lyon, est partagé. Il a longtemps travaillé en CDI avant d’opter pour l’intérim. «Ce qui me plaît, c’est la liberté. Pouvoir partir en vacances quand je le souhaite. Mais le CDI est toujours fondamental pour acheter ou louer un bien immobilier…». La question divise également les internautes de 20 Minutes. «Cela ressemble à une technique pour éviter que les intérimaires ne partent bosser dans la boîte d’intérim concurrente», estime Geko87. C’est aussi l’avis de Stéphane Lardy, du syndicat FO. Il s’interroge par ailleurs sur la rémunération de ces salariés, lorsqu’ils n’auront pas de mission. «Puisqu’ils seront en CDI, ils n’auront plus accès à l’assurance-chômage…», s’inquiète-t-il. «En matière de rémunération, tout est ouvert», répond François Roux, délégué général du Prisme, le patronat du secteur intérimaire. Et il assure : «Le principe étant que nous maintenions une rémunération pendant les périodes non travaillées.» Mais pas pour tous : ce CDI serait proposé aux «intérimaires dont les compétences sont les plus demandées par le marché». Autrement dit, ceux qui travaillent très fréquemment. Une bonne idée pour l’internaute Shurashnor : «Cela forcerait les agences à s’occuper ou à former ces salariés durant les intercontrats.» Gilles Desbordes, de la CFDT, est également confiant : «La majorité de ceux qui exercent en intérim le font dans l’attente d’un contrat durable et là, nous avons l’opportunité de créer des milliers d’emplois en CDI. Il faut arrêter avec cette tentation de voir le danger partout.» Les partenaires sociaux ont jusqu’à la fin juin pour s’entendre. S’ils n’y parviennent pas, les contrats d’intérim pourraient à leur tour être taxés, comme le seront les CDD.

 

Baisse de l’emploi partout surtout dans l’intérim

Baisse de l’emploi partout surtout dans l’intérim

L’intérim baisse de façon notable or c’est une variable d’ajustement à la demande et un indicateur de la conjoncture. L’emploi salarié en France dans les secteurs marchands non agricoles a diminué de 0,3% au troisième trimestre, avec 41.700 postes détruits mais  l’emploi intérimaire est  particulièrement touché, selon les chiffres définitifs publiés mardi par l’Insee. Au deuxième trimestre, ces secteurs avaient déjà détruit 16.100 emplois. Sur un an, les secteurs principalement marchands ont détruit 56.600 postes (-0,4%). Le recul du troisième trimestre tient pour une large part à une forte baisse (-5,7%, soit 31.300 postes en moins) de l’emploi intérimaire, qui a accentué le repli constaté au deuxième trimestre. En un an, l’intérim a perdu 74.400 postes. Hors intérim, 10.400 postes ont été détruits au troisième trimestre. Dans l’industrie, l’emploi diminue de 0,2% (-5.500 postes) au troisième trimestre, au même rythme que les trimestres précédents. Sur un an, l’industrie a perdu 24.600 postes (-0,7%). L’emploi dans la construction baisse de 2.700 postes (-0,2%), soit -7.600 postes sur un an (-0,5%). Pour la première fois depuis un an, le secteur tertiaire hors intérim recule au troisième trimestre, souligne l’Insee (-2.200 après 14.400 créations au deuxième trimestre). Au total, le repli de l’emploi dans le secteur tertiaire s’accentue (-33.500 postes) après -4.000 postes au deuxième trimestre. Ce secteur a perdu 24.500 postes sur un an (soit -0,2%).

 

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol