Archive pour le Tag 'inflation : une'

Perspective inflation : une hausse brutale de 8 à 10 % ?

Perspective inflation : une hausse brutale de 8 à 10 % ?

Pour Jacques Attali, tout porte à croire que l’inflation sera très forte et prendra la forme d’une pente abrupte. Il prévoit une inflation qui passerait de 2 % moyenne des dernières années à plus 8 ou 10 %. La plupart des experts tente cependant de minimiser cette hausse des prix en considérant qu’il s’agit d’une inflation de faible ampleur et de caractère transitoire. Il y a effectivement des aspects conjoncturels dans l’augmentation des prix mais aussi des aspects plus structurels liés à particuliers à la restructuration de l’appareil de production et de la logistique, au exigences environnementales et à la crise des matières premières. On ne pourra non plus rendre compatible une diminution de la consommation de l’électricité est une électrification de nos sociétés. À moins évidemment de sacrifier totalement la croissance, l’emploi et les autres conditions sociales.

Une nouvelle enquête de l’Insee montre un net décrochage de la confiance des ménages. Un signe d’échec pour le gouvernement ? «On est sur des niveaux qui restent élevés »,reconnaît Roland Lescure, président LREM de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, qui publie Nos Totems et nos tabous, dépassons-les. « Mais il y a un décrochage, admet le député LREM des Français d’Amérique du Nord. Nous sommes face à un choc inflationniste et, quand l’inflation atteint un pic, il y a un risque de déraillement, d’où les mesures du gouvernement pour éviter que la reprise ne déraille, comme la mise en place du chèque inflation. On est sur la bonne voie, il faut garder l’économie sur les rails.» ( d’après l’Opinion)

 

Ce problème de confiance des ménages pourrait bien se traduire par un refus des Français de dépenser leur épargne. « On en a besoin pour la relance, souligne Roland Lescure. Il faut que les Français remettent l’épargne accumulée au travail et que le “quoi qu’il en coûte” se termine petit à petit. Assurons-nous que ce choc inflationniste soit de courte durée et que la reprise, elle, se fasse dans la durée avec une priorité sur la jeunesse. »

N’est-il pas pour autant difficile de faire campagne sur des chiffres alors que l’on sent que les Français, eux, veulent un récit ? « En effet, confirme Roland lescure, on ne gagnera pas sur un bilan mais c’est mieux d’en avoir un ! Certains avant nous, qui n’en avaient pas, ont même été empêchés de se représenter… Mais nous sommes présents, sur les marchés par exemple, et on présente le bilan. Ce qui marche plutôt bien. »




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol