Archive pour le Tag 'infime'

Moral des patrons : infime amélioration

Moral des patrons : infime amélioration

 

Très Légère amélioration de  l’indice du climat des affaires au mois de mai publié par l’Insee ce vendredi matin. Pas de quoi nourrir l’euphorie car on part de très loin et de nombreuse incertitudes demeurent sur le plan international ( Chine et Allemagne y compris). ).  L’indice du climat des affaires, réalisé après un questionnaire envoyé à environ 10.000 chefs d’entreprises français, a progressé de 1 point au mois de mai et se retrouve à 97 points. Cela reste en deçà du niveau de long terme de cet indicateur (100 points). Mais la hausse est bien réelle depuis l’été dernier : en septembre, l’indice n’atteignait que 91 points. Bref, avec la baisse du prix du pétrole, la dépréciation de l’euro et les taux d’intérêt très faible, les patrons français semblent renouer avec un optimisme prudent.  Plus en détail, dans l’industrie, l’indice remonte à 103 points. Le secteur, exportateur, est tiré par l’affaiblissement du taux de change et la reprise en marche chez les partenaires commerciaux de l’Hexagone. Dans les services, les chefs d’entreprises restent déprimés, mais un peu moins. Mais c’est surtout dans le commerce que la hausse de la confiance des patrons est palpable. Dans le commerce de détail, l’indice du climat des affaires se situe à 106 points, en hausse de 2 points. Il se retrouve désormais bien au-dessus de sa moyenne de long terme. La baisse du prix du pétrole est la première raison de ce moral retrouvé. Le recul du prix du baril de brut redonne du pouvoir d’achat aux ménages et tire ainsi la consommation des Français. Ces derniers commencent prudemment à délier leur bourse : au premier trimestre, la consommation de produits fabriqués a progressé de 1,4  % au premier trimestre, avait annoncé l’Insee mi-mai. Mieux, globalement, « l’indicateur de retournement pour l’ensemble de l’économie augmente légèrement et repasse dans la zone indiquant une situation conjoncturelle favorable » indique l’Insee. En revanche, le point noir de l’économie française reste indéniablement le secteur du bâtiment qui plombe l’activité. Les chefs d’entreprise sont déprimés, avec un indice du climat des affaires qui, à 89 points en mai, ne s’améliore qu’à la marge.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol