Archive pour le Tag 'indigents'

Voeux Macron: trop longs, trop pâles , trop indigents

Voeux Macron: trop longs, trop pâles , trop indigents

Les vœux de Macron n’auront guère enthousiasmé les foules. Le premier reproche qui lui est fait et celui de la longueur du propos. 20 minutes pour souhaiter la bonne année c’est un peu long quand Pompidou par exemple se limitait à quelques minutes. Ensuite on a nettement constaté que le président de la république lisait le prompteur pour réciter un discours déjà connu sur une tonalité de serment d’un curé de campagne. Il y manquait visiblement un peu de conviction et de dynamisme. Des vœux également qui manquaient de perspectives sur le long terme. Pas de vraie vision sur l’avenir seulement l’addition d’ingrédients comme dans les recettes de cuisine. Il y manquait une cohérence mobilisatrice.

Traditionnellement, les vœux d’un président de la république se résument à quelques souhaits de bonheur et de santé. Quelques minutes tout au plus. Le bavard président de la république actuel en a fait une nouvelle tribune rallongeant chaque année son propos.

Celui qui n’a cessé de reculer la réforme des retraites, cette fois le promet avec la certitude de ceux qui laissent déjà transpirer leur trouille .

Sur la réforme des retraites, Emmanuel Macron a confirmé son intention de Les vœux de Macon n’auront guère enthousiasmé les foules. Le premier reproche qui lui est fait et celui de la longueur du propos. 20 minutes pour souhaiter la bonne année c’est un peu long comment Pompidou par exemple se limitait à quelques minutes. Ensuite on a nettement constaté que le président de la république lisait le prompteur pour réciter un discours déjà connu. Il y manquait visiblement un peu de conviction et de dynamisme. Des vœux également qui manquaient de perspectives sur le long terme. Pas de vraie vision sur l’avenir seulement l’addition d’ingrédients comme dans les recettes de cuisine. Il y manque une cohérence mobilisatrice. »rapidement » la réforme du système de retraites, en vue d’une application « dès la fin de l’été ».

« Cette année sera en effet celle d’une réforme des retraites qui vise à assurer l’équilibre de notre système pour les années et décennies à venir », a déclaré le président lors de son allocution télévisée.

Le problème ce qu’il pourrait bien y avoir un détournement de motifs conflictuels avec des mouvements plus ou moins corporatistes concernant la question centrale qui occupe les français; à savoir, la perte de pouvoir d’achat

Sur la question environnementale, le propos du président s’est montré relativement anecdotique, histoire de nourrir le soutien des naifs écolos qui espèrent encore la lune de sa part.

La France doit « gagner » la « bataille » de la « transition écologique », a déclaré Emmanuel Macron, promettant d’« accélérer le déploiement des énergies renouvelables » en parallèle du « lancement de la construction de nouvelles centrales » nucléaires. Il a également évoquer le déploiement des voitures électriques dans le cadre du plan France 2030.

Le président a voulu aussi rassurer sur la crise de l’énergie

Et tout de suite d’ajouter sa contradiction majeure« nous continuons de remettre en service nos réacteurs nucléaires comme prévu, nous y arriverons », a-t-il assuré.

Le président a aussi évoqué de manière assez brève le Covid . Sans doute aussi pour éviter d’avoir à s’expliquer sur la nouvelle crise des hôpitaux qui se double de celle des médecins généralistes. Bref, effectivement le bla-bla habituel d’autant que rien n’est certain en matière de réforme des retraites. Une réforme de plus en plus allégée puisqu’elle ne s’appliquerait pas aux fonctionnaires et régimes spéciaux grâce à la « clause du grand-père ». Une réforme qui par ailleurs serait différée dans le temps. Bref une réformette injuste et peu efficace.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol