Archive pour le Tag 'indiens'

Réforme de l’Etat dans les réserves d’indiens

Réforme de l’Etat dans les réserves d’indiens

 

La France c’est Paris (le grand Paris, les grandes métropoles, la mode de la concentration urbaine). Le reste relève des réserves d’indiens dans les territoires désertifiées où le chômage des jeunes atteint 25%.  Du coup l’Etat se réforme dans ces zones peuplées surtout d’indigènes. A défaut de services de l’Etat, on aura notamment recours à internet. Pas de chance nombre de ces régions on a  un accès limité à internet ,  On pourra toujours communiquer avec le tam-tam  et le garde champêtre  La « revue des missions » assurées par l’Etat au niveau territorial, lancée l’an dernier par le gouvernement, a débouché mercredi sur 45 mesures visant « à clarifier et redéfinir « le positionnement de l’Etat, ses missions et ses modes d’intervention ».  Mercredi 22 juillet, la nouvelle secrétaire d’Etat à la simplification, Clotilde Valter, a présenté 45 mesures pour redéfinir les missions locales de l’Etat. Elles ont été détaillées lors d’une communication en Conseil des ministres, au terme d’une concertation de neuf mois.  L’Etat a lancé un projet de réorganisation de ses services non parisiens (services déconcentrés, préfectures, sous-préfectures etc.) Ce premier volet doit faire l’objet de premières propositions fin juillet après la remise d’un rapport de sept préfets « préfigurateurs » pour adapter l’organisation de l’Etat, notamment aux nouvelles frontières régionales. En outre, le prédécesseur de Mme Valter, Thierry Mandon, avait piloté une « revue des missions », qui visait à vérifier que toutes les interventions de l’Etat sont pertinentes, qu’elles sont effectuées au bon échelon entre l’Etat et les collectivités, mais aussi d’identifier des domaines dans lesquels plus d’intervention de l’Etat serait utile.

  • Parmi les mesures proposées, figurant dans un dossier de presse dont l’AFP a eu copie, Mme Valter a notamment insisté sur l’usage des nouvelles technologies pour faciliter la délivrance de pièces officielles en préfecture (cartes d’identité, passeports, permis de conduire, etc.) même si la proposition reste encore à détailler « d’ici décembre 2015″.
  • Sur le volet du contrôle des entreprises par les services de l’Etat, le rapport penche pour un assouplissement des contrôles d’exploitations agricoles, en développant notamment l’autocontrôle.
  • Le rapport propose également de renforcer la « complémentarité » des services départementaux de l’Etat avec les Caisses d’allocation familiale.
  • Sur le volet des missions économiques et d’emploi de l’Etat au niveau des territoires, la revue conclut à un besoin de « conforter ce rôle ». De meilleures coopérations entre conseils départementaux et Pôle emploi sont notamment recommandées « pour traiter les freins à l’embauche ».

 

Conférence de presse Hollande : du bla-bla et création d’ une réserve d’indiens !

 

 

Résumons : mieux surveiller les déplacements, un comité interministériel sur la mixité sociale, une agence ( une de plus) pour le développement économique (de quoi placer quelques énarques), et un service civique « universel » mais pas obligatoire, autrement dit obligatoire sur la base du volontariat ! Bref la panoplie habituelle quand on décide de ne pas décider grand chose. On annonce une réunion, la mise en place d’une agence et une loi. C’est le résultat sans doute d’une réflexion très approfondie des services de com. de l’Elysée renforcés par la horde d’experts politiques. Bref de bobos, de tecnos, des oligarques complètement discrédités et qui ne rendent même pas compte des torts qu’ils portent à la démocratie en faisant semblant de décider. La plus ridicule parmi l’ensemble des mesures bidon sans doute ce service dit universel «  réserve citoyenne pour les Français », une réserve d’indiens ? Pour les plus pauvres, les plus indisciplinés, les plus inaptes à la démocratie ? Il croit attirer qui Hollande ? Alors que le trafic de drogue et autres braquages satisfait tellement facilement aux besoins des marginaux qu’il vise. Hollande est à coté de la plaque comme ses conseillers, ils n’ont rien compris, ils soignent un cancer avec un doliprane ! C’est la même incurie que dans le domaine économique ; des discours, peu d’ orientations finalement, des actions insignifiantes et aucun résultat.  Un vrai boulevard pour tous les démagogues (de gauche et de droite)  qui peuvent raconter n’importe quoi face à ce vide politique. Et la démocratie qui se réduit à des votes de protestation (pour ceux  minoritaires qui se déplacent r encore) . Une caricature de démocratie dans un système politique à bout de souffle.

Résumé du discours affligeant de Hollande :

-«  La première de nos responsabilités c’est d’être à la hauteur de la menace. Elle n’a pas disparu, elle a resurgi Nice. L’Etat doit agir avec la plus grande fermeté dans le respect du droit. De nouvelles mesures ont été prises très vite, des moyens dégagés et la vigilance est portée à son niveau maximal.

- Une loi sur le renseignement est en train d’être préparée, elle sera présentée en mars et sera votée avant l’été. Des mesures seront prises à l’échelle nationale et européenne pour surveiller les déplacements.

- Notre responsabilité est aussi de faire vivre la cohésion nationale. La laïcité c’est la séparation de l’Etat et des cultes, ce n’est pas leur ignorance. Ainsi le dialogue avec les cultes fait partie des devoirs de la République. Le gouvernement réunira un comité interministériel au mois de mars. Je lui insigne trois objectifs : le peuplement, la mixité sociale, la répartition de la population ; l’accompagnement pour que le tissu social soit renforcé ; le développement avec la création d’une agence nationale pour le développement de l’activité économique sur les territoires.

- Je propose un nouveau contrat civique avec la mise en place d’un service universel pour les jeunes, la création d’une réserve citoyenne pour tous les Français et le renforcement de la démocratie participative. »

Inde: opération séduction ratée de Hollande auprès des investisseurs indiens

Inde  opération séduction ratée de Hollande auprès des investisseurs indiens

Un président  transformé en commis voyageurs ; justement ce que Hollande reprochait à Sarkozy. Notamment en 2008 quand Sarkozy essayait déjà de vendre des Rafales ( et le reste). Hollande fait la même chose pour rééquilibrer le commerce déficitaire de la France avec l’Inde ; en plus il appelle les investisseurs indiens à s’installer en France. Là, l’opération charme est plutôt ratée d’après la presse indienne ; car ce que retiennent surtout les investisseurs ce sont les complexités administratives, la fiscalité et le surcoût du travail. L’affaire Mittal a aussi beaucoup refroidi même si Mittal est aujourd’hui plus international qu’indien. Le petit arrangement de Hollande avec Mittal à Florange n’est sans doute pas étranger à cette opération de séduction. On ne peut reprocher à un président de jouer au VRP en cette période de crise mais il faudrait un peu de cohérence de la part de celui qui déclarait il y a peu que « l’ennemi c’est la finance ». Le président français François Hollande a donc lancé vendredi à Bombay une opération séduction auprès des investisseurs et des industriels indiens, « invités » à venir en France pour stimuler des échanges économiques encore frileux.   »Nous sommes tous convaincus que l’Inde a un grand avenir, nous voulons y prendre notre part » et « nous sommes prêts », a-t-il lancé sans détours au terme d’une visite d’Etat de 48 heures, rendant un « hommage tout particulier » aux « grandes familles » d’industriels indiens, la dynastie des Tata et des Ambani.  Bombay, « c’est le coeur économique de l’Inde et je le sens battre à une vitesse rapide » sur cette « terre de tous les possibles », a-t-il enchaîné devant quelque 200 chefs d’entreprises réunis à l’hôtel Taj Mahal, un palace symbole des fastes de l’Inde dans une ville constellée de bidonvilles.  En France, a assuré François Hollande dans un entretien au quotidien à grand tirage The Times of India, les investisseurs indiens trouveront « les meilleures technologies, un bon niveau d’infrastructures, une main d’oeuvre de qualité exceptionnelle et en plus, au coeur de la plus grande économie du monde: celle de l’Europe ». Le  président français, adepte d’une « diplomatie économique » même s’il refuse d’apparaître en « VRP », a discrètement rencontré vendredi à New Delhi une quinzaine de membres du Conseil franco-indien des dirigeants d’entreprise, un club très sélect qui réunit le gotha de l’économie indienne. « Vous n’avez pas une fenêtre, toute la porte (de la France) vous est ouverte », leur a-t-il lancé.  François Hollande s’est voulu aussi porteur d’un message rassurant sur la santé de l’économie européenne et française: « la crise de la zone euro est terminée, la confiance est revenue, les investisseurs sont là et la monnaie européenne, est maintenant appréciée « , a-t-il lancé à Bombay. Curieux discours qui contraste sérieusement avec la réalité.

 

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol