Archive pour le Tag '‘indexation'

Retraites: ‘indexation sur les salaires ?

 

Retraites: ‘indexation sur les  salaires ?

 

 

C’est pour le moins  proposition assez confuse de Jean-Paul Delevoye pour indexer l’évolution des retraites sur les salaires au lieu de l’inflation. En ce qu’actuellement et cela depuis plusieurs années les gouvernements ont des indexés l’évolution des retraites. En clair, les retraités perdent du pouvoir d’achat par rapport à l’évolution des prix entre parenthèses sans parler de l’augmentation de la CSG). Le vrai problème sera de savoir quel est le niveau des futures retraites à indexer. Or il est vraisemblable que l’harmonisation conduira à une baisse générale de la moyenne des pensions en raison des déséquilibres financiers des caisses de retraite. Aujourd’hui si les pensions devaient être indexées sur les salaires les retraités seraient plutôt bénéficiaires car en général les salaires progressent un peu plus que l’inflation. La vraie question n’est pas tellement celle de l’indexation mais surtout du niveau des retraites. Or de grandes incertitudes persistent quant à ce niveau car tout dépend en définitive du rapport entre actifs et retraités, donc aussi de la croissance.

Jean-Paul Delevoye, le Haut commissaire à la réforme des retraites, se montre favorable à une indexation des retraites sur les salaires et non sur l’inflation, selon un document de travail soumis aux organisations patronales et syndicales dont l’AFP a obtenu copie samedi. Dans ce document d’une vingtaine de pages intitulé «Vers un système universel de retraite», il évoque également la possibilité de mettre en place une «règle d’or» pour ajuster les comptes du système des retraites de manière à garantir leur équilibre «sur un horizon pluriannuel», et estime qu’il faut prendre en compte les évolutions démographiques (espérance de vie, fécondité, migration), Ce qui paraît une évidence

L’autre proposition consiste en faite a reporté l’âge de la retraite. En ce qui concerne la prise en compte de l’espérance de vie, elle «pourrait se présenter comme le fait d’indiquer que, pour atteindre un taux de remplacement équivalent, il est nécessaire pour chaque génération de partir un peu plus tardivement».

pour indexer l’évolution des retraites sur les salaires au lieu de l’inflation. En ce qu’actuellement et cela depuis plusieurs années les gouvernements ont des indexés l’évolution des retraites. En clair, les retraités perdent du pouvoir d’achat par rapport à l’évolution des prix entre parenthèses sans parler de l’augmentation de la CSG). Le vrai problème sera de savoir quel est le niveau des futures retraites à indexer. Or il est vraisemblable que l’harmonisation conduira à une baisse générale de la moyenne des pensions en raison des déséquilibres financiers des caisses de retraite. Aujourd’hui si les pensions devaient être indexées sur les salaires les retraités seraient plutôt bénéficiaires car en général les salaires progressent un peu plus que l’inflation. La vraie question n’est pas tellement celle de l’indexation mais surtout du niveau des retraites. Or de grandes incertitudes persistent quant à ce niveau car tout dépend en définitive du rapport entre actifs et retraités, donc aussi de la croissance.

Jean-Paul Delevoye, le Haut commissaire à la réforme des retraites, se montre favorable à une indexation des retraites sur les salaires et non sur l’inflation, selon un document de travail soumis aux organisations patronales et syndicales dont l’AFP a obtenu copie samedi. Dans ce document d’une vingtaine de pages intitulé «Vers un système universel de retraite», il évoque également la possibilité de mettre en place une «règle d’or» pour ajuster les comptes du système des retraites de manière à garantir leur équilibre «sur un horizon pluriannuel», et estime qu’il faut prendre en compte les évolutions démographiques (espérance de vie, fécondité, migration), Ce qui paraît une évidence

L’autre proposition consiste en faite a reporté l’âge de la retraite. En ce qui concerne la prise en compte de l’espérance de vie, elle «pourrait se présenter comme le fait d’indiquer que, pour atteindre un taux de remplacement équivalent, il est nécessaire pour chaque génération de partir un peu plus tardivement».




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol