Archive pour le Tag '« Importantes'

Grève SNCF : deux semaines importantes (Laurent Berger, CFDT)

Grève SNCF : deux semaines importantes (Laurent Berger, CFDT)

Associée dans la grève SNCF, la CFDT entend cependant se distinguer des syndicats d’extrême gauche. Son objectif est d’aboutir à un compromis qui sauvegarde l’avenir et non la fuite en avant de la radicalité pour la radicalité. Laurent Berger avait déjà prévenu, il fauta avancer sur la dette, le financement des investissements, la non privatisation de la SNCF  et les conditions sociales de ceux qui seront privés du statut. Sur ces 4 points la discussion avance d’autant plus qu’elle est boycottée par Sud et la CGT lors des rencontres au ministère des transports. Pour autant, la CFDT ne veut pas « relâcher la pression » avant la fin du débat parlementaire et juge les deux prochaines semaines « décisives ». « Nous sommes dans les 10 derniers kilomètres » du « marathon » de la réforme de la SNCF, estime son secrétaire général Laurent Berger, « et ce ne sont pas les plus simples à courir ». Dans une interview au JDD, il note les « avancées » dans les discussions avec le gouvernement évoquant notamment la reprise d’une partie de la dette par l’Etat ou « l’incessibilité du capital des trois entités composant la SNCF ». Laurent Berger se dit « très fier du travail accompli par la CFDT cheminots pour porter des amendements permettant d’équilibrer la réforme » même si selon lui « il reste des points à éclaircir ». Il fustige également la participation de la CGT à la manifestation du 26 mai en compagnie notamment de la France insoumise. « Est-ce le rôle d’une organisation syndicale d’aller se perdre dans ces combats-là, au nom d’une soi-disant convergence des luttes qui remet en cause l’indépendance syndicale? » Selon Laurent Berger cette décision « peut engendrer une grosse source de confusion pour le syndicalisme ».

 

SNCF : « Importantes perturbations » mercredi

SNCF : « Importantes perturbations » mercredi  

L’appel à la grève a été lancé par quatre syndicats de cheminots. Ils protestent contre la réforme ferroviaire. Elle sera examinée par l’Assemblée nationale à partir du 17 juin. Le texte prévoit de réorganiser la SNCF et le Réseau ferré de France (RFF). La SNCF cherche à stabiliser la dette et s’ouvrir totalement à la concurrence. Les syndicats estiment que ce texte ne règle pas le problème de l’endettement et ne va pas assez loin dans la réunification des deux entreprises, scindées depuis 1997. La grève lancée par quatre syndicats de cheminots devrait être très suivie mercredi. La SNCF a annoncé ce lundi que le trafic serait fortement perturbé. Elle prévoit un TGV sur deux ou trois selon les axes. Des difficultés sont également à prévoir en régions avec un TER sur trois.  Un bandeau prévient sur le site de la SNCF : « Le trafic sera très perturbé à partir de 19h mardi et toute la journée de mercredi« . Dans un communiqué, elle indique que seulement un TGV sur deux ou trois circulera selon les axes. Dans le détail, un TGV sur deux roulera sur les axes Est et Nord. En ce qui concerne les axes Atlantiques, Sud-est et province/province, ce sera un sur trois. Le trafic des Thalys sera également impacté avec trois Thalys sur quatre. En revanche, pas de problème du côté des Eurostar. Le trafic sera également perturbé en régions et en Ile-de-France avec un TER sur trois et un Transilien sur trois (un train sur deux pour les lignes N et U). Pas de perturbation sur le RER A, en revanche, pour les RER B et C, comptez un train toutes les 15 minutes en heure de pointe. Un train sur trois sera en circulation sur le RER D. Pour les Intercités comptez trois trains sur 10 en moyenne. Aucun train de nuit ne circulera. 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol