Archive pour le Tag 'humoristique'

La semaine catastrophique de Hollande (feuilleton humoristique-18 octobre 2015)

La semaine catastrophique de Hollande (feuilleton humoristique-18 octobre2015)

Sale temps pour le Roy, François de Tulle, Normal Premier. La température s’est brusquement rafraichie dans le royaume. A peine 20% de soutien des sujets de plus en plus sceptiques dans le dernier sondage. Et le Chambellan Valls de Vienne qui plonge aussi avec le monarque. Du coup, le chambellan décide de jouer la carte internationale en  allant se balader à l’étranger et près du front ; il confirme que la France va continuer de bombarder les infidèles de l’Etat islamique et sans distinction des nationalités. En clair dans le cadre de la simplification des procédures administratives, il ne sera plus nécessaire de montrer sa carte d’identité avant de recevoir une bombe. Peu de chances d’ailleurs car en dépit des déclarations guerrières de Hollande, la France n’a réalisé  que deux frappes en un mois. A ce rythme,  on s’installe dans une nouvelle guerre de cent ans. Pendant ce temps là,  le Tsar Poutine bombarde tout ce qui bouge en Syrie, surtout les opposants à Bachar. Évidemment faute de réplique infranationale cordonnée, les migrants affluent toujours mais  sont promenés de Hongrie, en Croatie et en Slovénie. Il faut dire qu’à l’humanisme béat de l’Europe a succédé le réalisme hypocrite : on accueille toujours les migrants mais en leur interdisant de franchir les frontières. Des frontières dont le contrôle sera renforcé partout, ainsi en a décidé dans sa grande sagesse la réunion des chefs d’Etat européens. On va même demander aux turcs de développer le tourisme migratoire de longue durée moyennant finances de la commission européenne. Objectif : retenir les migrant le plus longtemps possible ; encore un effort et on va financer l’Etat islamique pour qu’ils retiennent les syriens chez eux. Des syriens toujours auusi indélicats et qui ne veulent pas venir en France auto proclamée terre d’asile ; pourtant les extrémiste ne cessent  de vocifèrer » : la France est envahie » ! En fait elle l’ est déjà mais par les crétins  mais ceux-là pas question de les refouler en Patagonie : ils sont français. La princesse Ségolène par exemple qui affirme que le plan d’Air France n’est plus nécessaire et qu’il faut nommer un médiateur. Ce que contredit le Chambellan Valls mais qui met quand même un copain à lui (son conseiller) comme DRH ; Sil dirige auusi bien Air France que la France, tout est à craindre. Faute de succès à l’intérieur le monarque de France peut se réjouir des malheurs de l’impératrice de Prusse, Angela,  en prise avec le truquage de Volkswagen. Cette dernière a décidé qu’il fallait rapatrier 8.5millions de véhicules. Problème : on ne sait pas pour quoi faire ! On peut effectivement enlever  le logiciel truqué mais respecter les normes c’est un problème que  ne sait pas résoudre actuellement le premier constructeur mondial. A moins de brider les moteurs et la vitesse. Comme on envisage à Paris : à 30kms heure ou mieux à 10 kms heure. En tout cas, c’est grâce à cet argument environnemental que Hollande et son chambellan ont brusquement décidé d’augmenter le gaz oïl en France.  Par contre les pensions, elles, vont être diminuées car les régimes sont dans le rouge. On partira à 63, puis 65 ans avant sans doute 70 ou 80 ans lors du 28 ème plan de réforme des retraites. Ségolène, pour faciliter  la transition énergétique,  a déjà prévu une prime pour motoriser électriquement les déambulateurs des travailleurs âgés. Pour arrondir les angles  de la grogne sociale, le monarque a dégainé  l’arme atomique : une grand conférence sociale ou on ne traitera pas du chômage, du financement de la protection sociale ou des conditions de travail mais de bricoles pour amuser la galerie médiatique. Il faut bien faire rire un peu ce peuple dont le moral n’a jamais été aussi si bas. Même le ténébreux prince noir Sarko s’y met pourtant Pas évident de faire l’humoriste et de faire du stand-up ! Témoin  cette phrase prononcée à Limoges par Sarkozy : « Je voudrais leur dire qu’on a reçu le coup pied au derrière, mais ce n’est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur », a déclaré le président des Républicains. Un phrase en tout cas qui confirme le diagnostic de Berlusconi à propos de Sarko : « Sarkozy « crétin et suffisant  »; à  la décharge de Sarkozy il n’est pas le seul dans ce cas dans la classe politique française. C’est même ce qui la caractérise. La preuve,  les trois principaux candidats aux présidentielles présentent  toutes ces qualités requises. De quoi s’interroger sur les avantages prétendus de la démocratie par rapport à une vraie monarchie non républicaine. Si c’est pour élire un con, autant le faire descendre d’une lignée royale. D’autant qu’en vérité ce pays est ingérable, les sujets imprévisibles. Avant on pouvait combler leur satisfaction avec du pain des et jeux (panem et circenses) mais le pain se fait rare quant aux jeux, ce n’est pas avec le honte des bleus –rouges de honte comme leur maillot- contre les All  blacks qu’on va réconcilier le bas peuple avec le sport distractif.

God save the king

La semaine catastrophique de Hollande (feuilleton humoristique-11 octobre 2015)

  • Le roi François de Tulle, normal Premier, ne ce résout pas à renoncer à la couronne royale en 2017. Pourtant les sondages sont de plus en plus catastrophiques. En outre,  il tire dans sa chute le fougueux et colérique chambellan Valls de Vienne. Valls de Vienne qui se déclare très zen au Japon mais pourtant hystérique en France surtout depuis que le petit prince micron Macron lui dame le pion en matière de popularité. À peine arrivé à la cour, ce parvenu se situe en deuxième position dans le cœur des sujets français, juste derrière le duc d’Aquitaine, Juppé. Mais la querelle feutrée des seconds couteaux ne réjouit pas le duc de Corrèze, roi de France et de Navarre qui s’enfonce dans les sondages. Il est désormais « au niveau du gaz de schiste » vient de déclarer le trublion prince noir Sarko. Lequel n’est pas non plus dans une situation très confortable. Contre ses convictions,  il a du excommunier Nadine Morano et ses visions racistes. Cependant Nadine la « pucelle » (son vrai nom qui a été transformé en « Pugelle »–voir Wikipédia) compte encore des partisans, elle pense  empêcher le prince noir, Sarko, de gagner les primaires des républicains. Aussi elle  a refusé de faire des excuses par écrit à propos des voix célestes qui lui conseillaient de blanchir la race française. Certains moqueurs indélicats ont alors  argumenté ce refus en expliquant que la prolo Nadine ne maîtrisait pas l’écriture. Une fausse explication car Nadine a piqué l’ancien listing des adhérents de l’UMP pour leur adresser des SMS au contenu d’ailleurs toujours aussi approximatif et fumeux. Nadine la pucelle investie d’une mission divine se lâche donc et rejoint (d’assez loin quand même) le clan des philosophes déclinistes qui cultive la nostalgie du passé. Bref beaucoup d’intellos deviennent  aussi réacs et le naufrage de la vieillesse n’épargne personne même ceux qui sont les moins touchés par les ans. En gros, c’est la trouille qui domine. Pas étonnant car la complexité des mutations en cours qui concerne  tous les domaines, économique bien sûr mais aussi social, sociétale, environnemental et culturel sont aussi difficilement compréhensifs pour nos crânes d’œuf un peut dépassés  par les événements. On se demande pour renouveler la sociologie de nos responsables s’il ne conviendrait pas de légaliser l’euthanasie politique comme philosophie. Comme vient de le faire timidement l’assemblée en autorisant l’euthanasie médicalement assistée pour les sujets ordinaires. A défaut euthanasie on pourrait interner les plus atteints comme la princesse Ségolène Royal dont  le délire verbal envahit chaque jour les médias. Ainsi vient-elle mettre son pif dans une question qui ne la concerne pas (comme d’habitude) en proposant des d’étatiser la gestion du conflit Air France. La nomination du médiateur qu’elle propose permettrait certainement d’enterrer les restructurations nécessaires et de renvoyer après 2017 les réformes qui s’imposent. Mais pour le PS l’étatisme : il n’ y a que ça de vrai . Et Ségolène est là pour aider ses copains énarques à trouver un job. Pas évident pour ces énarques de trouver un petit boulot et ça l’est encore moins pour les sujets ordinaires dont le moral n’a jamais été aussi bas. Ils désespèrent de tout,  de l’avenir économique bien sûr, de la capacité du système politique à résoudre leurs problèmes, il doute surtout d’eux-mêmes et d’une certaine manière versent  dans une forme de schizophrénie en soutenant la nécessité d’une société plus libérale mais à condition de ne pas remettre en cause l’existant. Bref le royaume n’a pas la pêche. On attend désespérément une grande victoire sportive  pour redonner un peu de moral aux pays. Malheureusement l’une des idoles du sport français, Platini, vient de se faire prendre les doigts dans le pot de confiture de la FIFA au moment même où il était candidat à la présidence ;  décidément le mauvais sort  tombe sur les français chargés de responsabilités internationales (DSK et ses frasques, Lagarde qui a accordé 400 millions à Tapie,  et maintenant Platini pour une facture de près de 2 millions avec 10 ans de retard !) On devrait cependant lui trouver des excuses car pratiquement tous les membres de la FIFA ont plongé les mains dans les centaines de millions gérés  sans aucun contrôle financier et démocratique. De ce point de vue Platini n’est sans doute pas le plus coupable mais c’est sans doute le plus couillon. S’il avait fait l’ENA (ou Sciences-po) seulement il aurait appris qu’il y a des procédures quasi légales à suivre pour détourner à son profit l’argent public ou encore pour éviter d’avoir à respecter la réglementation en vigueur. Ce que vient de faire par exemple Volkswagen qui n’a pas peur de se foutre de la gueule du monde en accusant quelques boucs émissaires dans l’affaire des tricheries des émissions polluantes d’environ 1 million de véhicules vendus dans le monde entier. De quoi réconforter  les sujets du royaume et leur montrer que les faux-culs n’existent pas seulement qu’en France où notre monarque fait ce qu’il peut, malheureusement il peut peu !

    God Save the King

La semaine de Hollande (feuilleton humoristique- 27 septembre 2015)

    • La semaine de Hollande (feuilleton humoristique- 27 septembre 2015)

    C’est fait, la question des réfugiés est réglée  en Europe notamment grâce à l’intercession du monarque, François  de Tulle, normal Premier. Après des heures et des heures de laborieux marchandages,  on a en effet convenu que l’Europe devrait se répartir 120 000 réfugiés alors que 500 000 sont déjà présents et qu’on en attend le double pour l’année 2015. Pour les 120 000 concernés qu’on va sans doute trier et tirer au sort,  la répartition sera obligatoire. Des quotas dont notre monarque ne voulait pourtant pas puisque selon lui ce concept n’avait aucun sens. Pas plus d’ailleurs qu’une alliance internationale hétéroclite qui réunirait pays arabes, l’Iran, la Russie et le régime de Bachar El-Assad. Malheureusement pour le monarque, le royaume est assez isolé dans sa position.  Russie et États-Unis, comme ils ont fait pour l’Iran,  sont en train de faire un petit dans le dos au monarque français. De toute manière,  il est vraisemblable que la puissante France n’aura guère son mot à dire dans cette affaire. Comme en Iran, elle se ralliera sans doute un peu honteuse à l’avis de la majorité. Pour éviter un nouvel affront international,  François de Tulle a donc renvoyé  le bébé à l’ONU. Une manière de déplacer géographiquement la problématique de l’alliance. Et  d’éviter de se  vautrer à nouveau  dans le ridicule. Un ridicule en outre alimenté par les réfugiés syriens qui snobent la France pourtant détentrice du concept de droit d’asile. De quoi faire rager tout les haineux qui  pensent  que le royaume est envahi par des millions et des millions de réfugiés. Dixit notamment la subtile Morano et d’autres qui considèrent  que tous les réfugiés sont des terroristes surarmés. Bref un vrai débat à la française quand l’outrance des uns le dispute à l’irresponsabilité des autres qui voudraient notamment mobiliser 70 000 HLM pour les migrants. Justement le congrès des HLM vient de se tenir et Hollande l’a honoré de sa royale personne. Lors de ce congrès, on a  appris qu’il n’y avait pas 70 000 HLM non occupés mais 1,7 millions de candidats en attente d’un logement. Sans doute une erreur de frappe dans le discours de certains politiques irresponsables. À propos d’HLM,  on apprend qu’une nouvelle taxe pourrait être instituée compte tenu des réductions des crédits d’État. Pas un impôt supplémentaire ;  non  une taxe, subtilité juridique et sémantique qui permet de ne pas confondre les deux. Une taxe qui va s’ajouter évidemment aux autres taxes foncières et d’habitation en forte augmentation en 2015 et qui le seront encore davantage en 2016 compte tenu  du délabrement des finances des collectivités locales ;  notamment des départements qui ne peuvent même plus payer le RSA car le   nombre de bénéficiaires en pleine explosion depuis plusieurs années. Pourtant d’après la servile INSEE on a constaté en 2014 une réduction des inégalités. Pourtant le même institut nous apprenait le lendemain qu’il n’y avait jamais eu autant de très  riches en France. Une contradiction qui provient sans doute là  aussi d’une erreur de frappe d’une dactylo. Sans doute aussi la même dactylo responsable de la petite indemnité de 400 millions accordés royalement par Sarkozy au copain  Tapie dans l’affaire Adidas qui traîne depuis une vingtaine d’années et qui sera sans doute enterrée après le retour de la droite en 2017. La justice indépendante vient d’ailleurs d’exonérer de toute responsabilité l’ancienne ministre Christine Lagarde qui a certes signé l’autorisation de paiement, un peu par inadvertance, mais qui ne serait être tenue pour responsable C’est en tout cas une bonne nouvelle pour l’oligarchie qui bénéficie comme souvent de la clémence de notre insoupçonnable  justice. Du coup on se demande à qui faire porter le chapeau ; d’après des milieux mal informés ce pourrait donc être cette dactylo distraite ou encore le concierge de Bercy responsable  d’avoir ouvert les portes du ministère à ceux  qui ont signé cet accord mafieux. Du coup avec l’enterrement progressif de cette affaire le concierge de Bercy pourrait aussi sauver sa tête. Une bonne nouvelle pour Christine Lagarde qui va aussi sauver son emploi au FMI.  . Mauvaise nouvelle par contre  pour les gueux car en dépit des oracles des économistes et autres experts approximatifs :  le chômage se dégrade encore. Pourtant la reprise est là avaient  pronostiqué le monarque, Valls de Vienne et autres Sapin de Noël. Un appel à témoin a été lancé aux ravisseurs de cette croissance pour qu’il la rapporte à la cour. Puisque les mauvaises nouvelles se succèdent dans le royaume, on tente de se consoler avec le malheur des autres. Celui de l’Allemagne par exemple et de sa célèbre marque d’automobile Volkswagen qui s’est prise  les mains dans le pot de confiture des normes. Belle unanimité en France pour condamner les tricheurs du premier constructeur mondial. Une honte, un scandale, un vol de l’État a même crié l’inénarrable Ségolène Royal. La princesse Ségolène a même décidé de faire procéder à des contrôles aléatoires des véhicules allemands. Bien entendu on ne parle pas pour l’instant du contrôle des véhicules de constructeur français qui ont l’élégance de ne pas porter atteinte à l’environnement. Ce que laisse entendre la princesse Ségolène soucieuse autant et sans doute davantage des intérêts économiques que de l’environnement. Ce qu’elle avait annoncé par exemple pour Fessenheim a été confirmé cette semaine par le roi lui-même. La centrale de Fessenheim ne pourra pas être fermée avant 2017 puisque la centrale de Flamanville- qui doit remplacer Fessenheim- ne pourra pas être opérationnelle avant 2018. De toute façon,  il s’agissait d’une promesse qui n’engageait  que ceux  qui y ont apporté du crédit, en l’occurrence les écolos d’Europe écologie les Verts tellement en pleine déconfiture qu’on peut reporter les objectifs environnementaux d’un mandat présidentiel. Pour enfoncer définitivement la révolutionnaire Duflot, François de Tulle envisagerait d’ailleurs de nommer Placé, écolo défroqué,  comme ministre du redressement nucléaire. Pour le monarque en pleine déprime sondagière,  on peut aussi se réjouir des malheurs de l’opposition toujours aussi divisée chez les républicains. De ce point de vue, le Prince noir, Sarkozy, en dépit de quelques coups de com. tordu ne parvient pas à réussir son retour. Pourtant à la question subtile « voulez-vous du changement ? » Il a obtenu 98 % de réponses positives à son référendum très démocratique. Un procédé pas très apprécié par les autres candidats au califat : Juppé et Fillon. Des divisions à droite mais aussi au sein même du gouvernement ou le petit marquis micron Macron fait de plus en plus d’ombre au colérique Valls de Vienne, les deux se disputent désormais le brevet de modernisme libéral. Du coup le monarque se regauchise de fait  et d’en appeler à la résurgence de l’introuvable peuple de gauche, concept utilisé lors de chaque présidentielle et vite rangé  ensuite dans les tiroirs de la monarchie républicaine de « gôche ».

    God save the King




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol