Archive pour le Tag 'huit'

35 heures : les municipaux parisiens bénéficient de huit jours de congés en plus

35 heures : les municipaux parisiens bénéficient de huit jours de congés en plus

.Pour les quelque 55 000 agents de la ville, le temps de travail de référence se limite à 1 552 heures annuelles, au lieu des 1 607 heures classiques. Dans une série de cas particuliers, ce temps est plus réduit encore.

En principe, la loi de 2019 oblige Paris à mettre fin à ces avantages. Juridiquement, la Ville « doit supprimer huit jours de congés extralégaux à compter du 1er janvier 2022 », admet la Mairie. Mais elle y va à reculons. Les socialistes au pouvoir dans la capitale estiment qu’augmenter le temps de travail irait « à rebours du progrès ». Et comment faire avaler au personnel une telle remise en cause des acquis sociaux ?

Seulement huit ans et cinq ans de prison pour le meurtre d’un militant antifasciste !

Seulement huit ans et cinq ans de prison pour le meurtre d’un militant antifasciste !

La cour d’assises de l’Essonne a condamné vendredi en appel deux anciens skinheads à huit et cinq ans d’emprisonnement pour la mort du militant antifasciste Clément Méric, tué lors d’une rixe à Paris en 2013, des peines moins lourdes qu’en première instance.Conclusion avec les remises de peine, les coupables feront de leur de quatre à deux ans de prison pour un meurtre. Ne pas s’étonner dans ces conditions que le sentiment d’impunité participe de la montée de la violence dans le pays.

 

Esteban Morillo, 28 ans, et Samuel Dufour, 27 ans, tous deux vêtus d’une chemise, ont accueilli leur condamnation dans le calme. «Vous allez être reconduits à la maison d’arrêt», a indiqué le président de la cour d’assises Thierry Fusina, précisant que la feuille de motivation expliquant le choix de la cour sera communiquée lundi.

Vaccin covid Pfizer: au moins huit milliards de profits en 2021

Vaccin  covid Pfizer: au moins huit milliards de profits en 2021

 Le géant pharmaceutique américain s’attend désormais à vendre pour 26 milliards de dollars (21,6 milliards d’euros) de Comirnaty, son vaccin à base d’ARNm développé avec l’allemand BioNTech. Un chiffre d’affaires sur lequel Pfizer prévoit une marge bénéficiaire de près de 30 %.

SONDAGE reconfinement: huit Français sur 10 le prévoient

SONDAGE reconfinement: huit Français sur 10 le prévoient 

selon un sondage Elabe pour BFMTV diffusé ce mercredi. Parmi les personnes interrogées, 83% estiment que cette mesure d’heureux confinement sera prise dans les prochaines semaines. Une position largement majoritaire, souligne l’institut de sondage, au sein de toutes les catégories de population et électorats.

Lundi matin, en réunion avec des parlementaires, le Premier ministre Jean Castex n’avait pas exclu « un troisième confinement en dernier recours », mais avait estimé que « pour le moment, les chiffres à date nous laiss(aient) penser que le couvre-feu suffit ».

D’après l’enquête Elabe, 62% des Français sondés disent qu’ils supporteraient un troisième confinement.

Dans le détail, les personnes interrogées se montrent à 75% favorables à un nouveau confinement dans les régions les plus touchées, et 65% favorables à un couvre-feu à 18 heures dans ces régions.

L’opinion apparaît plus divisée sur des mesures uniformes au plan national: 52% des personnes se montrent favorables à un nouveau confinement, 47% à un couvre-feu national et 44% favorables à un couvre-feu à 18 heures la semaine et à un confinement le week-end.

Mais, même en cas de désaccord avec les mesures, 94% des personnes interrogées déclarent qu’elles respecteraient l’instauration d’un couvre-feu national à 18 heures, et 92% respecteraient un troisième confinement national.

Étude Elabe réalisée pour BFMTV sur un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Sondage réalisé sur Internet les 12 et 13 janvier 2021.

Coronavirus : une immunité de huit mois pour les infectés ?

Coronavirus : une immunité de huit mois pour les infectés ?

 D’après une étude publiée dans Science les contaminés pourraient bénéficier d’une immunité de huit mois.

Les auteurs de l’étude ont recruté 188 personnes âgées de 19 à 81 ans ayant eu le Covid-19. La plupart avait eu des symptômes bénins (2% étaient asymptomatiques, 90% ont eu des symptômes peu graves) tandis que 7% des personnes ont dû être hospitalisées. Parmi ces personnes, les scientifiques ont cherché à savoir leur niveau d’anticorps, de lymphocytes B, de lymphocytes T CD8 et de lymphocyte T CD4 au cours des mois suivant leur infection.

Mais que signifie ces termes?  »Quand on est infecté, la première ligne de défense de notre organisme est constituée par la réponse immunitaire innée, immédiate. (…) Cette première réponse laisse le temps à notre corps de mettre en place une seconde ligne de défense, qui va reconnaître spécifiquement l’envahisseur : la réponse immunitaire adaptative. En gros, celle-ci repose sur d’autres cellules immunitaires, les lymphocytes, qui sont globalement de trois types : les lymphocytes T CD8, qui détruisent directement les cellules infectées (on parle de réponse cellulaire), les lymphocytes B, qui produisent des anticorps (on parle de réponse humorale) et les lymphocyte T CD4, qui vont aider les autres lymphocytes à réagir », explicite Samira Fafi-Kremer, cheffe de service du laboratoire de virologie des hôpitaux universitaires de Strasbourg dans The Conversation.

 

Comme le résume sur Twitter le professeur Shane Crotty, l’un des auteurs de l’étude, le « système immunitaire peut se souvenir du virus et le combattre de différentes manières. » Or, les données collectées par les chercheurs montrent que le « système immunitaire du corps se souvient du nouveau coronavirus pendant au moins 8 mois après l’infection, et c’est également le cas de multiples branches du système immunitaire (lymphocytes B, lymphocytes T CD8, de lymphocyte T CD4 notamment) ».

Plus récemment, une étude britanniques (non relue par des pairs) sur plus de 12.000 soignants a montré que les personnes atteintes par le Covid-19 sont très peu susceptibles de contracter de nouveau la maladie pendant au moins 6 mois. Au total, 1.246 soignants étaient positifs aux anticorps mais aucun n’a développé de nouvelle infection au Covid-19 accompagnée de symptômes. Parmi les personnes ayant été testées négativement aux anticorps, 89 ont eu des symptômes.

Trois soignants avec des anticorps ont toutefois été testés positifs au Covid-19 mais il étaient tous asymptomatiques. A titre de comparaison, 76 employés sans anticorps ont été testés positifs avec un test PCR tout en étant asymptomatiques.

 

Ces données laissent aussi entendre que le vaccin pourrait garantir une efficacité durable et qu’il ne sera pas forcément utile de se faire vacciner tous les ans pour garder l’épidémie sous contrôle. Il faudra toutefois encore plusieurs mois de recul et d’autres études pour en être sûr.

Coronavirus Chine : huit nouveaux cas

 Coronavirus  Chine : huit nouveaux cas

 

Huit nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été recensés en Chine continentale, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires chinoises.

Six de ces cas étaient « importés », selon la Commission nationale de la santé, les deux autres ont été enregistrés à Pékin.

Le nombre de décès causés par le coronavirus reste inchangé depuis la mi-mai, avec 4.634 morts dans le pays depuis le début de l’épidémie. Le nombre total de contaminations est de 83.553.

 

Le plan pauvreté chiffré à huit milliards (Griveaux)…: du pipeau

Le plan pauvreté chiffré à huit milliards (Griveaux)…: du pipeau

Le porte-parole du gouvernement annonce un plan pauvreté d’un montant de 8 milliards. Première observation, ce plan est réparti sur quatre ans, soit 2 milliards par an. En outre, il doit agglomérer toutes sortes de prestations dont certaines n’ont rien à voir avec la pauvreté. Alors pourquoi ce chiffre de 8 milliards ? Tout simplement parce que c’est ce qui correspond aux cadeaux fiscaux fait par Macron, mais là sur une année. La ficelle est évidemment un peu grosse Griveaux, le spécialiste en langue de bois en « chaine » n’a pas l’habitude de faire dans la nuance objective. Par exemple quand il critique le Sénat pour l’audition de Benalla considérant qu’il y avait double emploi avec l’enquête judiciaire. Un propos également relayé malheureusement par la ministre de la justice. On se demande  comment ces technocrates et ces oligarques peuvent tenir un discours pertinent sur la pauvreté éloignés qu’ils sont des réalités sociales et économiques. Comment par exemple peuvent-ils comprendre qu’un CDD de 25 heures par semaine rémunérait entre eux 800 et 900 € est moins intéressants qu’un RSA en fonction de la taille du foyer. Comment peuvent-ils comprendre que la plupart des formations ne débouchent sur rien ou alors sont réservés pour l’essentiel aux cadres. Sans parler des détournements de fonds qui nourrissent les structures de formation. Un hold-up de 35 milliards par an dénoncé à de nombreuses reprises par la Cour des Comptes elle-même. Comment pourrait-il comprendre que l’objectif de consommer  cinq fruits et légumes par jour est impossible à tenir dans les foyers les plus défavorisés car il faudrait doubler le budget alimentation qui passerait alors de 200 à 400 €. Pas facile quand il faut déjà payer un loyer en moyenne de 600 €. La pauvreté est un produit majeur du chômage, même s (il existe d’autre causse.  D’après le e réseau des banques alimentaires est le principal acteur de collecte de denrées alimentaires environ quatre millions de personnes ont recours chaque année à l’aide alimentaire, dont 1,9 million via les banques alimentaires. Mais, pour la Fédération, « l’insécurité alimentaire pourrait concerner une population plus importante«, certaines personnes ayant des réticences à solliciter une assistance. Le nombre de personnes aidées est en croissance régulière et 64% d’entre elles sont aidées depuis moins d’un an (un taux qui s’explique aussi, pour une bonne part, par le renouvellement constant des personnes aidées). L’impact du chômage se lit ainsi dans le fait que 85% de ces derniers sont sans emploi. Dans 38% des cas, la perte d’un emploi ou d’une activité est le premier déclencheur des difficultés financières. Et parmi ceux qui ont un emploi, 60% travaillent à temps partiel. Viennent ensuite les ruptures familiales, qui peuvent faire basculer dans la précarité : 26% des bénéficiaires de l’aide alimentaire sont divorcés. A la fois cause et conséquences de la précarité : 73% des bénéficiaires de l’aide alimentaire vivent avec moins de 1.000 euros nets par mois et par foyer.
Il ne s’agit pas pour autant de foyers marginalisés, puisque 88% ont un logement stable et que 22% ont un niveau d’études correspondant au bac et plus. Enfin, 65% des bénéficiaires de l’aide alimentaire ont des enfants (dont un quart en bas âge) et 34% sont des familles monoparentales.

 

Immobilier : 29% de pouvoir d’achat immobilier supplémentaires en huit ans !!!

Immobilier : 29% de pouvoir d’achat immobilier supplémentaires  en huit ans !!!

Une curieuse étude parue dans le journal la tribune montrerait que les Français ont gagné 30 % en huit ans en matière de pouvoir d’achat immobilier. Un calcul particulièrement discutable puisqu’il se fonde  sur d’une part la baisse des taux, d’autre part sur la baisse des prix de l’immobilier en francs constants. Une augmentation du pouvoir d’achat immobilier qui serait de 87 % pour l’Espagne ! Alors qu’on sait que dans ce pays l’augmentation théorique du pouvoir d’achat immobilier tient essentiellement à l’écroulement des prix. Un pouvoir d’achat d’autant plus théorique que les revenus se sont également écroulés. Il faudrait donc  aussi tenir compte de l’évolution des revenus, ce qui est absence dans cette étude. De même qu’il est absent la valeur de revente de ces biens. Ainsi par exemple un acheteur potentiel qui possède déjà un logement et qui veut en changer paiera évidemment moins cher son nouveau bien mais il vendra aussi moins cher l’ancien. Une évaluation relativement douteuse sans doute pour masquer la très critiquable flambée des prix pendant 10 à 15 ans. En fait les prix sont en francs constants sur une tendance baissière pour les ramener à des niveaux qui n’auraient jamais dû quitter. Pour preuve le fait que nombre de primo accédant ont été écartés  du marché en raison de la folie des prix et d’un manque de solvabilité. Certes le marché se redresse un peu mais on est encore loin du tout de propriétaires de certains pays voisins. Le journal économique rapporte que Selon l’étude du Crédit Foncier sur l’évolution du pouvoir d’achat immobilier des ménages européens sur les huit dernières années, l’impact serait très net pour la France, mais moins pour d’autres pays. Ainsi, grâce à la baisse des taux de crédits immobilier entre 2008 et 2016 (- 60%), les Français ont vu leur pouvoir d’achat dans ce secteur croître de 29%, les prix de l’immobilier n’ayant augmenté que de 1% pendant la même période. Pour la France, une baisse des taux d’intérêts de l’ordre de 60% équivaut à diviser par trois « la charge des intérêts d’un crédit immobilier« , précise le Crédit Foncier. Au 1er septembre 2016, les Français pouvaient ainsi acquérir un bien, à mensualité et durée de prêt identiques, d’une surface supérieure de 29% à celle qu’ils pouvaient acheter en 2008.

Djihadisme : Gilles Le Guen condamné à huit ans de prison

Djihadisme :  Gilles Le Guen condamné à huit ans de prison

Huit ans de prison c’est trop d’après l’avocat de ce djihadiste de 60 ans au motif que c’est un « paumé  en quête de mysticisme ». Le problème c’est que la plupart des djihadistes sont  eux-aussi des paumés d’un point de vue social, culturel et même psychique. Un verdict qui n’est pas démesuré car l’intéressé ne fera sans doute que 4 ans de prison. Le Breton Gilles Le Guen, 60 ans, a été condamné vendredi à huit ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir rejoint le groupe Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) au Nord-Mali en 2012 et 2013, comme l’avait requis le parquet.  Le djihadiste présumé avait été arrêté en avril 2013 par l’armée française dans le nord du Mali puis expulsé vers la France, après son apparition dans un reportage télévisé sur les Français présents dans les rangs d’AQMI à Tombouctou.  Il était accusé d’avoir participé à la propagande d’AQMI, ainsi qu’à des entraînements armés et à l’offensive du groupe, en mars 2013, sur la ville de Diabali, au nord de Bamako. « On est déçu de ce jugement et il nous convainc que parfois la justice ne sait pas singulariser et voir la différence entre les différentes personnes qui sont placées devant elle », a déclaré son avocat Me Alexandre Vermynck, à la presse. « Il s’agit d’un homme pour qui la quête mystique et religieuse est importante, un homme très original mais qui ne représentait et ne représentera quand il sortira aucun danger pour la société française et la société occidentale », a-t-il ajouté. « Vu la sévérité de la sanction il y a des chances que l’on fasse appel ».  Individu à la personnalité « peu ordinaire » selon l’expert psychiatre qui l’a examiné — il se définit lui-même comme un « marginal » –, Gilles Le Guen, père de huit enfants et ancien capitaine de la marine marchande attiré par la vie nomade, a vécu successivement au Maroc, en Mauritanie et au Mali. En juin 2012, il a rejoint les rangs d’AQMI à Tombouctou. « Un paumé qui devient terroriste », disait de lui le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian après son arrestation. Converti à l’islam avant ses 30 ans, Gilles Le Guen a reconnu lors de son procès s’être « investi » deux mois auprès d’AQMI, mais assure avoir voulu s’en éloigner après s’être rendu compte que l’organisation « n’avait rien à proposer au peuple ». « Même si à un moment j’ai eu un certain enthousiasme, j’ai vite fait marche arrière », a-t-il déclaré à l’audience.

 

Arrestation de huit djihadistes présumés, on en fait quoi ?

Arrestation de huit djihadistes présumés, on en fait quoi ?

Encore 8 djihadistes présumés arrêtés, d’un coté c’est rassurant mais on en fait quoi après ? Il y a aujourd’hui des procédures judicaires engagées contre plus de 500 personnes, demain 1000, 5000, 10 000 ? C’est évidement mieux de les inculper que de les ignorer mais  la question qui se pose es t de savoir ce qu’on en fait s’ils sont condamnés ? Il faut par ailleurs rappeler que le coût d’un détenu est supérieur à 30 000 euros par an. À terme plusieurs centaines de millions d’euros pourraient être consacrés à la détention de ces djihadistes qui seront vraisemblablement enfermés ensemble mais qui sortiront un jour. Se repose donc la question centrale de la déchéance de nationalité pour ceux, nettement les plus nombreux,  qui jouissent de double nationalisé. Une question que les politiques prennent avec des pincettes alors que les Français y sont massivement favorables. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a donc annoncé mardi matin que huit personnes soupçonnées d’être impliquées dans une filière djihadiste vers la Syrie avaient été interpellées en régions parisienne et lyonnaise.  Huit personnes soupçonnées d’être impliquées dans une filière djihadiste vers la Syrie ont été interpellées mardi matin en régions parisienne et lyonnaise, a annoncé le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Les interpellations ont été menées par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la police judiciaire parisienne, sur commission rogatoire de magistrats du pôle antiterroriste, a-t-il précisé. »Les individus arrêtés, tous placés en garde à vue, sont soupçonnés d’implication dans une filière djihadiste organisant des enrôlements et des départs vers la Syrie », a expliqué Bernard Cazeneuve à la presse. « Ce coup de filet intervient une semaine après l’arrestation pour des raisons similaires de cinq individus à Lunel, dans le sud de la France, qui sont aujourd’hui mis en examen et incarcérés », a rappelé le locataire de Beauvau. Pour le ministre de l’Intérieur, « près d’un mois après les attentats qui ont frappé Paris, cette opération est une nouvelle manifestation de la détermination totale des forces de l’ordre, sous l’autorité de la justice, à lutter sans relâche contre le terrorisme ». Il y a actuellement 161 procédures judiciaires ouvertes, concernant 547 personnes, dont 167 ont été interpellées, 95 mises en examen et 80 écrouées, a-t-il également indiqué.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol