Archive pour le Tag 'honnête'

Sondage Laurent Wauquiez : ni compétent, ni honnête, ni sympathique

Sondage Laurent Wauquiez : ni compétent, ni honnête, ni sympathique

L’image de Laurent Wauquiez qui n’était déjà pas fameuse se dégrade, révèle jeudi 25 janvier un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro. Seuls 41% des sondés trouvent compétent le nouveau président du parti Les Républicains, contre 57% qui le jugent incompétent. Laurent Wauquiez n’apparaît sympathique que pour 37% des Français, contre 61% qui ne lui prêtent pas cette qualité. C’est une perte de quatre points à chaque fois, par rapport au dernier sondage réalisé le 7 décembre dernier. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes n’est jugé honnête que par 34% des sondés, contre 64%, soit un peu plus de six personnes sur dix qui le trouvent malhonnête. Laurent Wauquiez perd là deux points d’opinion positive par rapport au mois de décembre 2017. Une personne sur deux estime que le président du parti Les Républicains imite le Front national : 51% des sondés le pensent contre 47%, soit une augmentation de trois points, si l’on se réfère au sondage précédent du 7 décembre.

*L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet, les 24 et 25 janvier 2018. Il s’agit d’un échantillon de 980 personnes représentatif de la population française âgée de18 ans et plus, parmi lesquelles 202 sympathisants de gauche, 150 sympathisants LREM, 105 sympathisants LR, et 156 sympathisants du FN. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas.

Sondage : Le Pen : peu honnête peu de stature de président (IFOP)

Sondage : Le Pen : peu honnête peu de stature de président  (IFOP)

Selon un sondage IFOP diffusé dimanche seulement 17 % des Français considèrent Marine Le Pen comme honnête et seulement 20 % la trouvent compétent. . Parmi les sympathisants du FN, Marine Le Pen ne recueille là encore qu’une approbation relative : une très courte majorité estime la présidente du parti « compétente » (48%) et « honnête » (40%). De plus, 54% des sympathisants frontistes pensent que Marine Le Pen appliquerait son programme si elle était élue présidente. Enfin, moins d’un électeur FN sur 10 (9%) dit « apprécier la personnalité » de Marine Le Pen. L’étude révèle également que le Front national garde une image trouble : 80% des opposants au FN jugent le parti « raciste », et 75% « dangereux pour la démocratie ». Parmi les sympathisants frontistes, ce sentiment est moins partagé mais ils sont tout de même 38% à juger le parti « raciste » et 30% à le dire « dangereux pour la démocratie ». Ces résultats montrent que le Front national, bien qu’il soit aujourd’hui ancré dans le paysage politique français, reste empêché d’accéder au pouvoir.

Présidentielle 2017 : on cherche un homme honnête ! (Pôle emploi)

Présidentielle 2017 : on cherche un homme honnête ! (Pôle emploi)

 

La sphère politique classique cherche désespérément un homme honnête ( comme Diogène), un peu compétent, pour occuper le poste de président de la république à partir de 2017. Ce pourrait être une petite annonce de Pôle emploi tellement nombre de candidats actuels sont complètement inadaptés pour le poste de  la magistrature suprême. À l’extrême gauche on trouvera sans doute quelques candidats honnêtes encore que certains vivent de la politique depuis une trentaine d’années. À l’extrême droite, les Le Pen sont complètement englués dans les affaires y compris de détournement de fonds publics (affaire des micros partis notamment). Dans la droite classique, le sulfureux succède au sulfureux. Après Chirac, Sarkozy c’est maintenant Fillon. Ce qui caractérise la classe politique française c’est la malhonnêteté mais aussi l’incompétence : témoin, la gestion catastrophique du pays depuis plus de 30 ans. On objectera qu’on ne peut mettre tous les politiques dans le même sac. Sans doute faudrait-t-il distinguer ceux qui ont été impliqués officiellement dans des affaires douteuses de ceux qui n’ont pas encore été pris (par exemple ceux  qui se font construire ou aménager de luxueuses résidences en échange de marchés publics). Il faudrait aussi distinguer les responsables qui n’ont pas mis les doigts dans le pot de confiture. Ils existent sans doute mais la plupart sont des professionnels de la politique et se caractérisent  par une incompétence notoire. Le ridicule dans le domaine étant Benoît Hamon qui  pronostique la fin du travail, le revenu universel et la taxation des robots. Le rêve évidemment pour des électeurs au profil d’ados attardé En cause, évidemment le fait que la démocratie est complètement phagocytée par les partis politiques qui font surtout émerger des apparatchiks dans la connaissance des réalités socio-économiques est assez approximatives.

Sondage : Juppé plus honnête que Sarkozy

Sondage :  Juppé plus honnête  que Sarkozy

 

C’est les résultats de sondages sur l’honnêteté 49% pour Juppé et 29% pour Sarkozy. Alain Juppé semble donc creuser l’écart dans les sondages avec Nicolas Sarkozy… En tout cas auprès de l’ensemble des Français. L’ancien Premier ministre, candidat à la primaire à droite en vue de la présidentielle 2017, est considéré par les Français comme beaucoup plus sympathique et moins clivant que son rival Nicolas Sarkozy, selon un sondage Ifop publiée dans Sud-Ouest Dimanche. Le maire de Bordeaux est jugé « sympathique » par 59% des Français, soit 20 points de plus que le score obtenu par Nicolas Sarkozy en réponse à la même question dans un sondage similaire mi-septembre, rappelle Ifop. La personnalité d’Alain Juppé est aussi perçue comme beaucoup moins clivante: ainsi 30% des sondés disent qu’il les « inquiète », et 23% qu’il les « met en colère ». Pour Nicolas Sarkozy, ces chiffres étaient respectivement 51% et 50%. Quant à l’image d’honnêteté, 48% des sondés estiment que l’expression « il est honnête » s’applique « bien » à Alain Juppé (contre 29% pour Nicolas Sarkozy le mois dernier). L’avance d’Alain Juppé, selon le sondeur, est aussi palpable dans des domaines où l’ancien président pourrait « structurellement être mieux placé »: ainsi pour 57% des personnes interrogées, Alain Juppé a « l’étoffe d’un président » (5 points de plus que M. Sarkozy), et 50% estiment qu’ »il veut vraiment changer les choses » (+5 également par rapport à l’ancien président).. En revanche, Nicolas Sarkozy surclasse toujours Alain Juppé en terme d’image auprès des sympathisants de droite, et surtout auprès de ceux de l’UMP: que ce soit sur « l’étoffe d’un président » (20 points de plus qu’Alain Juppé auprès des sympathisants UMP), la volonté de « vraiment changer les choses » (+19%) et sa compréhension « des problèmes des gens comme nous » (+17%). Alain Juppé va donc devoir mettre les bouchées doubles s’il souhaite passer le cap des primaires. Car ce sera bien au sympathisants de droite de désigner le candidat UMP à la présidentielle.

 

Sondage Sarkozy : honnête pour seulement 20% des Français !!

Sondage Sarkozy : Honnête pour seulement  20% des Français !!  

Le moins que l’on puisse dire c’est que les Français sont lucides. Sarko ne brille  pas par une honnêteté exemplaire.  Seulement 20% des Français le considèrent  comme honnête, c’est loin derrière les autres. Il faut dire que Sarko n’a jamais dissimulé son coté bling-bling et que les casseroles judicaires s’ accumulent. A cet égard les Français ne croient pas davantage que Sarko soit persécuté. Pour être encore plus clair, les Français ont  compris que Sarko veut redevenir Président pour enterrer les nombreuses affaires dans lesquelles il est impliqué  et qui sont le plus souvent des affaires financières. La défense de Nicolas Sarkozy face aux affaires judiciaires dans lesquelles il est visé n’a pas porté ses fruits. Seulement 20% des Français jugent que le qualificatif « honnête » s’applique bien à l’ancien chef de l’État, selon un baromètre Metronews-CLAI-LCI.  Même s’il n’a jamais subi de condamnation, l’image de Nicolas Sarkozy a été altérée par les nombreuses affaires notamment  l’affaire Bygmalion mais aussi à propos des contrats signés en 2010 entre la France et le Kazakhstan d’une valeur de deux milliards d’euros. Autre constat : aucun des cinq responsables de l’UMP ne dépasse la barre des 50%. « L’honnêteté n’est pas un attribut de l’image des politiques en France », estime Bruno Jeanbart, directeur général d’OpinionWay, dans Metronews. Alain Juppé qui a déjà été condamné par le passé dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris arrive en tête avec 46% d’opinions favorables. Le maire de Bordeaux est suivi par Bruno Le Maire (45%) et François Fillon (44%). Ils sont également 62% à ne pas croire en l’acharnement judiciaire dénoncé par Nicolas Sarkozy. Mais le candidat à la présidence de l’UMP peut compter sur le soutien de son camp, puisque 90% de ceux qui avait voté pour lui à la présidentielle de 2012 estiment qu’il a été victime d’un acharnement.

 

Sondage Sarkozy : pas honnête mais dynamique

Sondage Sarkozy : pas honnête mais dynamique

 

 

C’est le verdict des Français, un avis finalement assez équilibré, les Français ont été peu convaincus par l’honnêteté de Sarkozy mais ont reconnu son dynamisme. Finalement c’est toujours la même problématique qui se pose depuis des années faut-il  choisir un homme plutôt intègre  mais mollasson (type Hollande) ou un dynamique (type .Sarko ou DSK) pas trop honnête.  Pas de réponse vraiment claire des Français car seulement  un Français sur deux (52%) n’a pas été convaincu par les explications de Nicolas Sarkozy sur sa mise en examen lors de son interview télévisée, selon un sondage Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale publié jeudi. On objectera qu’au-delà des discours et des tempéraments les politiques n’ont finalemenet pas été très éloignées entre Sarko et Hollande (l’un n’a pas fait une politique de droite et l’autre pas une vraie politique de gauche). D’où sans doute le désarroi général vis-à-vis des partis classiques.  . Selon le même sondage, les Français paraissent partagés de façon générale après l’intervention de Nicolas Sarkozy, 49% ne le trouvant pas convaincant (17% plutôt pas convaincant et 32% pas du tout convaincant) et 47% convaincant (16% très convaincant et 31% plutôt convaincant). Concernant le supposé manque d’indépendance de la justice, dénoncé par l’ancien chef de l’Etat, 45% des sondés ont été « convaincus » par ses arguments, contre 51% qui ne l’ont pas été. En ce qui concerne les qualificatifs attribués par les sondés à Nicolas Sarkozy, 33% le considèrent « honnête » (+1 par rapport à octobre 2013), 73% « dynamique » (-2 par rapport à octobre 2013), 40% considèrent qu’il dirigerait bien la France s’il était à nouveau président de la République (-5 par rapport à la même période) et 52% (-2) compétent. L’enquête a été réalisée en ligne du 2 au 3 juillet auprès d’un échantillon de 1.007 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.

 

Sondage -Bayrou : sympa, honnête mais pas charismatique

Sondage -Bayrou : sympa, honnête mais pas charismatique

 

 

Bayrou a de nombreuses qualités reconnues par les français pourtant qui n’en veulent pas comme Président de la république. Il a souvent des positions pertinentes mais ça ne passe pas.  En cause sans doute surtout son manque de charisme  et de détermination ; un candidat « mou » en quelque sorte pour la France qui en a déjà élu un avec Hollande… et qui le regrette amèrement. François Bayrou n’a donc pas la cote auprès des Français. Plus de la moitié (56%) ont une mauvaise opinion de lui et sept sur dix (72%) pensent qu’il ferait un mauvais président de la République, selon un sondage BVA publié dimanche 3 novembre dans Le Parisien/Aujourd’hui en France. 46% des sondés ont une « plutôt mauvaise opinion » et 10% une « très mauvaise opinion » du président du Modem, contre 40% qui ont une « assez bonne opinion » et 2% une « très bonne opinion » (2% de sans réponse). 47% pensent qu’il ferait un « plutôt mauvais président de la République » et 25% un « très mauvais » contre 20% qui estiment qu’il serait un « plutôt bon » chef de l’Etat et 3% un « très bon » (5% ne savent pas). 78% pensent qu’il est « isolé », 68% qu’il est « honnête », 66% qu’il a « des convictions profondes » et 62% qu’il est « sympathique ». Les personnes interrogées se divisent à part égale sur le mariage projeté entre les formations centristes : 45% souhaitent que François Bayrou « reste indépendant » et 45% qu’il « s’allie avec l’UDI » de Jean-Louis Borloo (10% sans opinion).L’opinion est aussi partagée sur le futur candidat du centre à l’élection présidentielle : 45% préféreraient que ce soit Jean-Louis Borloo et 44% François Bayrou (11% sans opinion).

Sondage Hollande : honnête mais incompétent

Sondage Hollande : honnête mais incompétent

D’après un sondage IFOP, Hollande est considéré comme honnête par 50% des français mais incompétent ;  pour  9 français sur 10  Hollande manque d’autorité et n’est donc pas capable de fixer un cap à sa politique. Hollande n’est pas non plus considéré comme un rassembleur (seulement 18%)°. En clair, Hollande apparaît assez sympathique  mais incapable de diriger le pays surtout en temps de crise.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol