Archive pour le Tag 'homophobie'

HOMOPHOBIE: MACRON SOUTIEN LE GRAËT !

HOMOPHOBIE: MACRON SOUTIEN  LE GRAËT !

Un tweet très ambigu de macro au président de la fédération de football, Noël le Grete S’il n’a jamais désavoué sa ministre, Emmanuel Macron a aussi envoyé un SMS de soutien à LE GRAËT . C’est ce que révèle le Journal du Dimanche. Le patron du foot français s’est prononcé contre l’arrêt des matchs en cas de banderoles et de chants homophobes. « Il faut de la clarté sur les principes et du discernement dans l’application, estime de son côté Emmanuel Macron. Je souhaite que tout le monde travaille ensemble. Je suis moi-même amateur de football. Je ne suis pas naïf et on sait ce qu’est un stade qui s’embrase. Et parfois, des noms d’oiseaux volent. Je ne suis pas en train de dire que tout cela doit se terminer mais on ne peut pas expliquer tous les jours à nos jeunes et moins jeunes qu’il faut mettre de la décence dans le pays, qu’il faut enlever de la violence, et dire qu’il faut accepter les pires choses. Chacun doit un peu bouger. » Bref de la com sans contenu, en tout cas très contradictoire .

HOMOPHOBIE : LE GRAËT (FEDERATION de FOOTBALL) : à côté de ses pompes

HOMOPHOBIE : LE GRAËT (FEDERATION de FOOTBALL) : à côté de ses pompes 

 

Visiblement, il serait temps que le président de la fédération française de football prenne sa retraite du fait de ses prises de position particulièrement discutables. Très récemment, ce président s’est prononcé en faveur de la réintroduction de la vente d’alcool dans les stades. Évidemment pour des questions d’argent concernant essentiellement le monde professionnel. Quand on connaît une partie de la sociologie des supporters il y a lieu de craindre en même temps le retour de violences qui dans certains cas ont d’ailleurs fait des morts. Cette fois le président de la fédération de football considère qu’il n’est pas utile d’arrêter les matchs en cas de manifestation homophobe. Des manifestations homophobes qui viennent s’ajouter à des insultes racistes indignes. Roxana Maracineanu n’a pas apprécié les propos de Noël Le Graët. Dans des propos relayés sur BFMTV, la ministre des Sports a réagi aux propos du président de la FFF, ce mardi sur France Info, ne souhaitant pas interrompre les matchs pour des actes homophobes: « La position que Noël Le Graët a prise, en faisant une différence entre homophobie et racisme, elle est erronée, a-t-elle analysé. En ce qui me concerne, je reste sur mes positions. Je n’ai jamais dit que le football était homophobe, que c’était à lui de résoudre le problème de l’homophobie dans la société. »

La membre du gouvernement ne compte pas courber l’échine face au président de la FFF. « On l’incite fortement à prendre sa part de responsabilités, de lutter contre les discriminations de manière générale car ce que nous avons entendu dans les chants homophobes, cela se passe dans un stade de football », a fini Roxana Maracineanu. Le co-président de SOS Homophobie Jérémy Faledam a lui aussi commenté les propos de Noël Le Graët, les estimant « extrêmement dérangeants » car « il hiérarchise les discriminations ».

Football : homophobie ou connerie ordinaire ?

Football : homophobie ou connerie ordinaire ? 

 

De nouveaux incidents sont intervenus récemment lors de matchs de football ou des abrutis ont manifesté homophobie. Un peu comme précédemment ils avaient manifesté leur racisme. La vérité c’est que de nombreux de supporters du football, sport très populaire, sont de véritables abrutis n’hésitant pas parfois même à utiliser la violence à l’égard des supporters de l’équipe adverse. On voit mal comment on pourrait réguler cette bêtise humaine qui est inhérente à une certaine catégorie de supporters. Certes ces personnages constituent une  minorité dans le public des vrais amateurs de football mais ils sont suffisamment nombreux pour discréditer le sport et ses valeurs. En fait, ces supporters  un peu demeurés viennent  au stade pour exprimer toutes leurs rancœurs, leurs haines voir leur violence verbale voire physique, ils s’abritent  pour cela confortablement derrière l’effet de masse que constitue l’ensemble des spectateurs. Bref pour l’essentiel ce sont des lâches, des incultes et des abrutis. mercredi soir, alors que la commission de discipline de la LFP prononçait des sanctions pour les incidents de rencontres précédentes, les mêmes chants homophobes étaient entonnés à l’Allianz Riviera, où Nice recevait Marseille, entraînant une interruption de la rencontre pendant une dizaine de minutes.

Mercredi soir, les instances disciplinaires de la Ligue de football professionnel se réunissaient pour se prononcer sur les incidents lors de rencontres précédentes. Et la commission de discipline a infligé au club de Nancy (L2) la suspension de sa tribune Piantoni pour un match ferme. Mais pour les autres cas examinés, elle a seulement procédé à des rappels à l’ordre, jugeant qu’ils relevaient de « propos insultants ».

Face aux nouveaux incidents, les autorités doivent-elles taper plus fort ? « La question peut se poser, mais ce n’est pas à la ministre, seule, d’y répondre », indique-t-on au ministère des Sports. En théorie, la commission de discipline de la LFP peut prononcer des sanctions encore plus lourdes, en ordonnant des matches à huis clos, ou en retirant des points à l’équipe concernée.

Mais les incidents de ces dernières semaines et la réunion mercredi soir de la commission de discipline, n’ont pas permis de mettre fin aux provocations. Mercredi soir, c’est donc la rencontre Nice-Marseille qui a dû être interrompue une dizaine de minutes en raison de chants et de banderoles homophobes. Et déjà, en fin d’après-midi, les supporteurs de Lille avaient brièvement chanté « les Stéphanois sont des pédés… », sans provoquer cette fois de réaction sur le terrain.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol