Archive pour le Tag 'Hoallnde;Finances ; chômage ; redressement ;deux ans ?'

Finances et chômage : un redressement en deux ans ?

Finances et chômage : un redressement en deux ans ?

Face à la dégradation de sa popularité, Hollande accélère la cadence et se fixe deux ans pour redresser la France. Il s’agit d’assainir les finances et d’inverser la courbe du chômage. On lui reprochait son attentisme, il précipite le mouvement ; On lui reprochait le flou de sa stratégie, il fixe le cap, la dette et le chômage. Question cependant, Hollande a-t-il pris conscience de la gravité de la crise ? D’ici quelques semaines, quelques mois, on pourra vérifier avec l’écroulement de la croissance (donc la montée inexorable du chômage) que cette perspective de deux ans est complètement irréaliste. Certainement plus même qu’n mandat présidentiel.  Pour autant, a-t-il averti, « je ne vais pas faire en quatre mois ce que mes prédécesseurs n’ont pas fait en cinq ans ou en dix ans », reprenant une phrase de Bill Clinton lors de la convention démocrate. « Aucun président, -pas moi-même, ni aucun de mes prédécesseurs -, personne n’aurait pu réparer les dégâts causés en seulement quatre ans », avait lancé l’ex-président américain à propos de Barack Obama.  François Hollande a invoqué « la crise qui s’est encore accélérée », annonçant que le budget 2013 serait bâti sur une hypothèse de croissance « réaliste » de « sans doute 0,8% », contre 1,2% prévu jusqu’à présent par le gouvernement. En faiat comme le signale Michel Rocard, cette prévision de croissance n’est guère réaliste ; aujourd’hui les experts qui révisent à la baisse leurs projections tous les six mois prévoient seulement 0.5%, en fait comme en 2012, en 2013 il n’y aura pratiquement pas de croissance, peut-être faut-il s’attendre à la récession. De ce fait,  la courbe du chômage ne pourra être inversée en deux ans, ce serra malheureusement sans doute le contraire. Pour 2012, Hollande a bien été contraint de reconnaître la réalité.  Pour 2012, la croissance devrait être « à peine supérieure à zéro », a estimé François Hollande alors que le gouvernement tablait jusqu’à présent sur 0,3%. Hollande se trompe d’agenda. Promettre la même chose mais en 5 ans aurait déjà constitué un défi considérable, en deux ans c’est une utopie.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol