Archive pour le Tag 'Guigou'

Ecotaxe : trop lourd, trop coûteux (Guigou)

Ecotaxe : trop lourd, trop chère (Guigou)

 

Pour Elisabeth Guigou l’écotaxe est trop lourde et le coût de son recouvrement trop élevé (20%°) ; Encore un signe, avec celui donné par Ségolène Royal, que le projet pourrait bien être abandonné.  Le ratio entre frais de gestion et recettes totales est très important. 230 millions d’euros pour Ecomouv’ sur une recette annuelle de 1,2 milliard, c’est près de 20% des recettes. Dés 2011, bien avant la fronde contre l’écotaxe de l’automne dernier, des sénateurs de droite et de gauche avaient parlé de « coût de gestion énorme ». Le sénateur UMP Louis Nègre rappelait que le coût de perception d’une taxe ou d’un impôt représente en général entre 5 et 10% des recettes. Et nous ne parlons pas des pénalités que l’Etat devra verser à Ecomouv’ en cas d’abandon de l’écotaxe (entre 800 millions et un milliard d’euros).  En Allemagne, le recouvrement de l’écotaxe est cher, mais n’atteint pas le niveau prévu en France. 15% des recettes en Allemagne, contre 20% prévus chez nous.

 

Guigou: Tapie, « le bonimenteur « 

Guigou: Tapie, « le bonimenteur  »

Guigou décerne le César du bonimenteur à Tapie après sa prestation sur France 2. L’ex-ministre socialiste Élisabeth Guigou a vu mardi en Bernard Tapie « un bonimenteur de première » qui organise « la confusion » quand il est en difficulté. Conviée par LCI à commenter l’intervention de l’homme d’affaires la veille sur France 2, après sa garde à vue de quatre jours la semaine précédente dans l’affaire de l’arbitrage du dossier Adidas-Crédit Lyonnais, la députée a répondu : « c’est vraiment un bonimenteur de première, il a une faconde extraordinaire ».   »On soupçonne un des juges de l’arbitrage d’avoir été partial. Donc quand il a été mis en difficulté là-dessus, il a organisé la confusion », a ajouté la présidente de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée, qui avait côtoyé M. Tapie dans le gouvernement Bérégovoy.  Un complot, comme il le dénonce ? « Ca, c’est la stratégie de la victimisation », a estimé Mme Guigou.   »Il faut aller jusqu’au bout, regarder si dans cette affaire d’arbitrage, il y a eu spoliation des contribuables français » et savoir « si cela a été orchestré par l’Elysée et par M. Sarkozy est une question légitime », aux yeux de l’ex-garde des Sceaux.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol