Archive pour le Tag 'gratuites'

Ségolène : des ampoules électriques gratuites pour les pauvres

Ségolène : des ampoules électriques gratuites pour les pauvres

 

Pour résoudre la question du climat, Ségolène propose d’offrir  des ampoules aux pauvres. Une proposition qui s’ajoute aux autres faites  quotidiennement pour occuper l’espace médiatique. L’infatigable Ségolène s’exprime en effet sur tout et surtout sur rien. Exemple la création de potagers dans les écoles, une proposition qui impliquera une révolution génétique des semences pour faire pousser des plantes dans le ciment ou le goudron. À noter aussi qu’il conviendra de supprimer les vacances scolaires pour récolter. Un détail sans doute pour Ségolène qui n’a pas dû souvent planter des pommes de terre. Cette fois il s’agit d’offrir des ampoules aux pauvres. Une mesure à la fois de justice sociale et de révolution écologique. Dans un ministère qui sert à peu près à rien depuis toujours, Ségolène occupe le terrain quitte d’ailleurs à s’exprimer sur des sujets auxquels elle ne comprend strictement rien. Exemple la crise chinoise qu’elle considère comme ‘relative’. Autre exemple les licenciements chez Alstom qu’elle contredit avec un culot incroyable. Mais l’essentiel pour Ségolène c’est de parler encore. À quand une distribution de bougies pour économiser l’électricité ? Des bougies pour les pauvres évidemment car comme le dit Ségolène la transition énergétique doit « profiter aux gens et être populaire ». À une semaine de la rentrée, Ségolène Royal multiplie les annonces afin de sensibiliser les ménages aux questions environnementales et préparer la COP21 qui se déroulera à Paris en décembre prochain. Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, la ministre de l’Écologie souhaite planter potagers dans les écoles.   Plusieurs « dizaines de milliers » de nouveaux convecteurs vont être « offerts » aux particuliers en remplacement de « vieux radiateurs », tandis qu’un million d’ampoules LED seront distribuées en partenariat avec EDF, a indiqué mardi 25 août Ségolène Royal. L’objectif est de « faire en sorte que la loi de transition énergétique profite aussi directement aux gens, soit populaire », a expliqué la ministre sur France 2. Comment va s’organiser ce dispositif ? La ministre explique avoir été en contact avec EDF qui va mettre à disposition un million d’ampoules LED. L’opération sera « financée par les certificats d’économies d’énergie » d’EDF, a-t-elle souligné. Ce dispositif gouvernemental oblige depuis 2006 les fournisseurs d’énergie à réaliser des économies d’énergie ou à mettre en place des mesures pour encourager leurs clients à le faire, telles que des aides financières pour les travaux de rénovation énergétique.  Une convention avec l’électricien public devrait être conclue « dans les prochains jours », avec pour objectif de distribuer une première tranche de « 100.000 ampoules dès le mois d’octobre », précise le ministère de l’Écologie. Durant cette phase expérimentale, les ampoules seront probablement acheminées « par courrier directement chez les particuliers » dont la liste aura été déterminée par des bailleurs sociaux ou par des collectivités territoriales  volontaires, a précisé le ministère. EDF a déjà mis en place des partenariats avec le fabricant Philips, puis avec Panasonic et Osram, afin de commercialiser respectivement 600.000 et 1 million d’ampoules LED, que le groupe français finance à hauteur de 20% à 30% en échange de CEE.  Cette mesure s’adresserait dans un premier temps aux « personnes à petites retraites, qui pourront « venir dans les mairies échanger deux ampoules qui consomment beaucoup d’électricité contre deux ampoules LED », lesquelles consomment 80% moins qu’une ampoule à filament.

 

Autoroutes gratuites : une illusion de Ségolène Royal

Autoroutes gratuites : une illusion de Royal

 

Jusqu’ à ces deniers  jours, Royal avait adapté le costume du ministre modèle évitant le moindre couac de communication. Du coup on lui décerné sans doute une peu hâtivement un brevet de «  compétititude ». En lançant l’idée des autoroutes gratuites les dimanches, Ségolène retombe dans ses travers fantaisistes et approximatifs. Elle passe du statut pro  de la politique à celui d’amateur. L’idée est évidemment ridicule ; pourquoi les dimanches et pas les autres jours et surtout pourquoi la gratuité. En fait royal veut taxer les autoroutes. Sur ce point elle a raison car les profits des autoroutes sont scandaleux. La faute en revient à l’Etat qui a bradé les autoroutes au privé en les vendant environ 30% en dessous de leur valeur (soit un manque à gagner d’environ 10 milliards)  et qui s’est trompé dans ses calculs d’estimations économiques. L’idée de taxer les autoroutes avait fait régir négativement Valls, Sapin et  Macron très prudents  quand il s’agit des intérêts des grands groupes financiers que sont Vinci, Effiage et autres. La taxation des autoroutes. Une idée « difficilement envisageable», avait indiqué   indique Matignon. Au terme d’une réunion avec les sociétés d’autoroute, Manuel Valls a souhaité sur le perron de Matignon parvenir « dans les prochaines semaines » à un accord « profitable à tous » sur les concessions des sociétés d’autoroute en France. « Cette réunion a été utile parce qu’il faut bâtir un partenariat gagnant-gagnant entre l’État [et] les sociétés concessionnaires des autoroutes. La parole de la France évidemment, sera honorée, ne sera jamais remise en cause », a déclaré le Premier ministre à la presse.  Après la suspension sine die jeudi dernier du dispositif d’écotaxe sur les poids lourds, Ségolène Royal a indiqué vouloir compenser le manque à gagner en prélevant sur les profits des autoroutes. Le ministre des Finances Michel Sapin avait néanmoins pointé la difficulté de taxer les sociétés autoroutières en raison de la solidité des contrats de concession signés par ces groupes. « Il ne s’agit pas de créer une taxe. Puisque je fais une taxe, elles vont en effet la répercuter. Ça suffit. Les discussions vont commencer pour les mettre devant leur responsabilité », a déclaré de manière assez confuse Ségolène Royal. Tout cela se terminera sans doute comme habitude par un accord sur la tarification des autoroutes, l’engagement de nouveaux travaux en échange  d’un nouvel allongement des concessions.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol