Archive pour le Tag 'fusible'

Pour Hollande le fusible Valls est grillé

Pour Hollande le fusible Valls est grillé

Valls Manuel Valls avait été nommé pour tirer François Hollande vers le haut mais au vu de l’évolution des sondages c’est plutôt le contraire qui se produit : la popularité de Valls plombe celle de Hollande qui n’avait déjà pas besoin de cela. Il semble bien que maintenant après le ratage concernant le dernier changement de gouvernement que Hollande est condamné à conserver un premier ministre très impopulaire. En cause le virage libéral brutal du gouvernement voir des positions très droitières. Le fait surtout que le changement de politique n’a jamais été expliqué clairement ce qui ne fait qu’entretenir le manque de confiance voir l’opposition radicale. En outre et surtout Manuel Valls a adopté une posture très martiale, type Clémenceau d’opérette,  qui fait confondre autorité et autoritarisme ;  une attitude qui a séduit au départ mais qui désormais génère lassitude et rejet d’autant plus que le gouvernement se montre incapable de suivre une ligne claire. Enfin depuis l’arrivée des d’Emmanuel Macron, Valls  a perdu l’exclusivité de l’image du réformiste à gauche. Il est nettement devancé dans ce domaine par Emmanuel Macon dans l’opinion publique. Du coup pour se rattraper Manuel Valls rajoute des couches d’autoritarisme contradictoire. Exemple quand il prévoit avant même que le texte de la loi travail ne soit connu d’utiliser d’emblée le 49 -3. Une éventualité à laquelle il a dû renoncer sous la pression du parti socialiste mais aussi de certains membres du gouvernement. Bref Manuel Valls donne maintenant l’impression de faire des moulinets avec ses bras. Désormais, aux côtés du président le plus impopulaire de la Ve République, Manuel Valls est le premier ministre le plus impopulaire au bout de 24 mois à diriger un gouvernement: 27 % de cote de confiance. Jean-Marc Ayrault a terminé plus bas (16 %), mais il n’est resté que 22 mois à Matignon. Manuel Valls est donc plus impopulaire que Pierre Mauroy (37 %) ou Jean-Pierre Raffarin (28 %).  Plus inquiétant pour François Hollande, les attentats de Bruxelles n’ont aucun effet sur sa cote de confiance. Alors même qu’il a été très présent médiatiquement et politiquement toute la semaine dernière. La publication des mauvais chiffres du chômage a sans doute davantage pesé et conduit une majorité de socialistes (58 contre 41 %) à ne plus le suivre. Malgré tout, le Président veut croire qu’il peut rebondir et se faire réélire en 2017

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol