Archive pour le Tag 'France; trop de dettes'

Le commissaire européen au Marché intérieur et aux services, Michel Barnier : « la France a trop de dettes » ; Un véritable scoop !

Le commissaire européen au Marché intérieur et aux services, Michel Barnier :  « la France a trop de dettes » ; Un véritable scoop !

On se demandait à quoi servaient les commissaires européens ; on a la réponse: à rien.  Barnier vient en effet de déclarer que la France avait trop de dettes ! Un vrai scoop ; on s’en doutait. En outre Barnier, comme les autres responsables politiques du gouvernement français en porte une responsabilité de cette dette qui enfle depuis uen trentaine d’années puisqu’il a été ministre à de nombreuses reprises avant 2009, date de sa nomination comme commissaire européen. Pire comme commissaire européen, il a proposé plusieurs fois, sans succès que les agences de notation n’aient plus le droit de noter les Etats ; une bonne manière de résoudre les dettes !  « La Commission a fait son travail, travail qui lui a été demandé par les chefs de gouvernement, par les chefs d’Etat: photographier, comparer, donner des recommandations », a déclaré M. Barnier sur LCI. Ce rapport « est soumis aux gouvernements, on va en discuter », a-t-il ajouté. Il y a « une chose dont la France ne peut pas s’affranchir, c’est la situation dans laquelle nous sommes », a estimé le commissaire. Celle-ci « est sérieuse (avec) trop de déficit, trop de dette, trop de charges sur le travail », a-t-il estimé, rappelant les engagements de Paris à ramener son déficit à 3% du PIB d’ici fin 2013. « Il y a trop de charges sur le travail, pas assez de charges sur les activités polluantes, voilà ce que nous disons », a détaillé Michel Barnier. « Il faudra équilibrer le régime des retraites, le gouvernement fera ce qu’il voudra pour y parvenir, mais il devra le faire », a-t-il ajouté, faisant valoir que la France aurait « à partir de 2018, 2020 un problème d’équilibre des retraites ». Interrogé dimanche lors du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, Pierre Moscovici a estimé que Commission européenne défendait dans ses recommandations économiques à la France une « logique libérale qui n’est pas » celle du gouvernement. « Je ne crois pas forcément aux voies et moyens qu’évoque la Commission européenne », a-t-il ajouté. « Elle met l’accent sur des aspects (comme le) coût du travail ou un certain type de compétitivité avec une logique qui est la sienne, une logique libérale qui n’est pas la nôtre », a-t-il souligné.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol