Archive pour le Tag 'France; proche'

Croissance : tout près de la récession d’après l’INSEE donc dedans au second semestre

Croissance : tout près de la récession d’après l’INSEE donc dedans  au second semestre

L’INSEE, l’institut à la botte du pouvoir, admet que la croissance pourrait n’atteindre que 0.4% en 2012 au lieu de 1.7 en 2011. On est loin des prévisions officielles  qui tablaient au départ sur 2.5% en 2012, puis 2%. D’après l’INSEE, qui n’en sait rien,  la France devrait échapper de justesse cette année à la récession, mais la croissance restera minime, 0.4% ; quant à la repriser espérée par l’INSEE au second semestre, c’est du vent ; même la prudente Banque de France prédit une contraction au second trimestre.  On se demande bien comment pourrait avoir lieu cette reprise au second semestre avec une consommation qui diminue du fait de la baisse du pouvoir d’achat enfin reconnue par l’INSEE et la diminution de la demande extérieure. Une certitude le chômage continuera d’augmenter, selon les prévisions de l’Insee publiées mardi.  L’économie française devrait donc ralentir fortement en 2012, avec une croissance limitée à 0,4% par rapport à l’année précédente, après 1,7% en 2011, affirme l’Institut national de la statistique et des études économiques dans sa note de conjoncture.  C’est un peu moins que le 0,5% escompté par le gouvernement pour tenir ses engagements de réduction du déficit public. Il aura l’occasion d’ajuster son objectif lorsqu’il présentera, le 4 juillet, son projet de budget rectifié.  Cette prévision est aussi plus pessimiste que celles de l’OCDE (+0,6%) et du FMI (+0,5) qui seront sans doute elles aussi révisées à la baisse.. Et elle place la France derrière l’Allemagne, qui devrait connaître selon l’Insee une croissance de 1% en 2012, mais au-dessus de la moyenne de la zone euro, en pleine récession (-0,3%).  Alors que l’Espagne et l’Italie devraient rester en récession jusqu’à la fin de l’année (…) l’Allemagne et la France ne connaîtraient pas d’épisode récessif », a déclaré à la presse le directeur des études et des synthèses économiques de l’Insee, Eric Dubois.  Dans le détail, le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait faire moins bien que prévu précédemment au deuxième trimestre, en stagnant comme au premier. Il repartirait ensuite très mollement aux troisième (+0,1%) et quatrième (+0,2%) trimestres. L’Insee ne prévoit donc pas de recul du PIB, contrairement à la Banque de France qui table sur une contraction de 0,1% au deuxième trimestre.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol