Archive pour le Tag '.(France-Info)'

France info: entre gauchisme et courtisanerie

France info: entre gauchisme et courtisanerie

 

Il est clair que les chaînes d’info continue ne parviennent pas à séduire. En cause, la médiocrité des lignes éditoriales et la multiplication  de tables rondes réunissant de pseudos experts qui parlent de tout et de rien sans grande connaissance technique et socio économique. Le plus souvent des sortes de discussions de bistrot. Aucune chaîne TV d’information continue ne parvient à réellement émerger. BFM atteint juste 2 %, les autres LCI, CNews  et Franceinfo  sont au-dessous de 1 %. France Info est en bas du palmarès car il ajoute à l’indigence de ses programmes l’ennui. Le média d’État est assez mièvre animé par  avec des journalistes fonctionnaires un peu blasés. Pour des motifs existentiels, France Info alterne toutefois la courtisanerie et le gauchisme. Faute de ligne éditoriale très claire, France Info se laisse aller de temps en temps à l’exercice de l’éloge du pouvoir. Il peut aussi manifester son esprit critique quand il s’agit de l’opposition, ce qui évidemment est moins dangereux. Ainsi on se demande quelle une mouche a piqué France Info à aller chercher des poux dans la tête à Ségolène Royal qui aurait utilisé une partie du temps de ces trois collaborateurs pour signer ses livres. Une attaque qui n’était sans doute pas sans déplaire au  pouvoir qui a profité de l’occasion pour démettre Ségolène Royal de son très anecdotique titre d’ambassadrice des pôles. France Info se livre aussi aux tentations du gauchisme en n’interrompant ses programmes à la moindre grève d’une catégorie de personnel. Comme s’il n’existait pas suffisamment de journalistes et de techniciens dans les placards pour assurer la continuité du service public. Le gauchisme gangrène aussi certaines catégories de Franceinfo  qui par exemple a trouvé intéressant de mener une enquête sur la perte des adhérents de la seule  CFDT, comme si toutes les organisations syndicales impliquées ne risquaient pas de payer le prix fort suite au désastre dossier des retraites. Pourquoi la CFDT ? Sans doute parce qu’elle s’oppose au radicalisme de certains salariés de France info. On comprend que ces salariés veuillent protéger leurs intérêts quand on sait que le salaire moyen à Radio France dépasse les 5000 € par mois ! Au total ce qui est en cause c’est  la pertinences d’une télévision d’État comme France info qui n’apporte pas réellement de valeur ajoutée supplémentaire par rapport à toutes les autres chaînes qui existent déjà, publiques ou privées. Bref France Info TV est à la fois peu pertinent, ennuyeux ,  parfois partisan et opportuniste.

 

Affaire Ségolène Royal: la lamentable attitude de France info

Affaire Ségolène Royal: la lamentable attitude de France info

Peut-être pour se dédouaner de ses coûts exorbitants et de sa faible audience, tout autant que pour plaire au pouvoir, France Info est à l’origine des attaques contre Ségolène Royal. Certes l’intéressée en s’exposant autant médiatiquement n’est pas sans reproche. Il faut bien reconnaître qu’elle manifeste régulièrement un certain opportunisme qui finalement lui réussit. On peut à juste titre la critiquer de ce point de vue. Elle a en effet souvent changer de position et n’a jamais produit de projet politique très clair et très cohérent. Pour autant attaquer Ségolène Royal à propos de l’utilisation de trois collaborateurs constitue une attaque assez minable de la part de France Info. S’il fallait en effet mettre en accusation tous les gaspillages dans l’appareil d’État dont beaucoup profitent aux politiques, la liste serait trop longue à énumérer. Ce sont des centaines et des milliers de postes qui ne servent pas à grand-chose, à rien parfois ou qui servent  des responsables politiques à temps plein ou à temps partiel. Même France Info doit pouvoir trouver des dizaines et des dizaines de postes qui ne servent à peu près rien voir pas grand-chose. En tout cas, la médiocrité de France Info est sanctionnée par un taux d’audience assez dérisoire même au regard des autres chaînes d’info continue. Il y a quelque chose de détestable dans la justice comme chez certains journalistes à attaquer des personnalités quand elles sont dans l’opposition. Les mêmes journalistes n’hésitant pas à tresser des louanges aux intéressés lorsqu’ils ont le pouvoir.

Le site de France info va fusionner avec Paris Match ?

Le site de France info va fusionner avec Paris Match ?

 

À la lecture du site de France Info, on se demande sérieusement si ce site du service public ne va pas fusionner avec celui de Paris-Match. Depuis la création de la chaîne France télévision, le site de France info s’est en effet totalement aligné sur des grands médias comme Paris-Match : de moins en moins d’articles mais de plus en plus de photos, des vidéos et des titres énormes. Bref le poids des mots écrits en gros et le choc des photos. On attend évidemment autre chose d’un site du service public de l’info. À juste titre, les journalistes de la radio France info ont protesté contre l’évolution de la ligne éditoriale qui se banalise en s’alignant sur le Parisien, Paris-Match ou 20 minutes. Dès lors, on  peut s’interroger sur la nécessité de l’existence d’un tel service public. La quête de l’audience à tout prix guide sans doute ceux qui gèrent  la ligne éditoriale de France info. Sur la lancée,  on pourrait conseiller à la direction d’embaucher aussi Cyrille Hanouna qui plaît tellement aux beaufs d’autant que le conseil supérieur de l’audiovisuel menace de l’interdire de chaînes sur C8. Un exemple sur la une  du site de ce samedi 24 décembre : en gros évidemment,  la liste des personnalités préférées des Français. Une information évidemment fondamentale qui se comprend pour le JDD mais qui surprend sur France Info. À quand  comme sur BFM : les plus belles femmes des footballeurs, aussi les plus belles femmes des rugbymans, les  plus belles femmes des golfeurs ou encore les plus belles femmes des politiques. Un sujet qu’on peut développer pendant des jours et des semaines. Il serait temps que la direction de France info se ressaisisse car la fast- info type McDo ne relève pas vraiment du cahier des charges d’une chaîne d’information publique. Un peu court, un peu léger mais quand même trop gras voire indigeste. Bref quand les titres énormes, les images et le bruit constituent  aussi une belle excuse pour la paresse.

 

Terrorisme – Paris : 12 gardes à vue en région parisienne (France info)

Terrorisme – Paris : 12 gardes à vue en région parisienne (France info)

Ces personnes ont été interpellées par le Raid dans la nuit, en région parisienne. Une source judiciaire parle d’un « possible soutien logistique » apporté aux tueurs – des armes et des véhicules. Des perquisitions sont en cours à Montrouge, Châtenay-Malabry, Grigny, Fleury-Mérogis et Epinay-sur-Seine.  Ces derniers jours, les enquêteurs ont multiplié les filatures –  des personnes repérées à partir d’ADN et d’écoutes téléphoniques réalisées dans l’entourage des frères Kouachi et d’Amédy Coulibaly. Qui sont-elles ? Des délinquants ou des terroristes ? Les sources sont assez contradictoires… Toujours est-il que 12 personnes sont actuellement en garde à vue ce vendredi matin. Ces neuf hommes et trois femmes ont été interpellés dans la nuit par le Raid en Ile-de-France. Des perquisitions sont en cours à Montrouge, Châtenay-Malabry, Grigny, Fleury-Mérogis et Epinay-sur-Seine. Ces 12 personnes vont être interrogées sur le « possible soutien logistique » qu’ils auraient fourni aux tueurs, notamment des armes et des véhciules, selon une source judiciaire.

SNCF- Brétigny. Un usager avait repéré des anomalies à Brétigny.(France-Info)

SNCF- Brétigny. Un usager avait repéré des anomalies à Brétigny.(France-Info)

Christian Brochet, 77 ans, fréquente cette gare depuis des années. Ce retraité a interpellé par écrit la SNCF sur l’état des voies ferrées, plus de deux ans et demi avant l’accident de la semaine dernière. Le Parisien/Aujourd’hui en France reproduit ce matin son courrier, manuscrit, daté du 25 novembre 2010. Cet habitant de Brétigny a dirigé pendant longtemps un atelier qui fabrique des pièces métalliques pour la SNCF. Son oeil expert a repéré des anomalies, 36 selon lui, liées à la fixation du rail sur la voie 2, celle qui se trouve juste à côté de la ligne où le train a déraillé. Certaines vis, qu’on appelle les tire-fonds, sont desserrés, cassés, voire absents à certains endroits.  La réponse arrive 3 mois plus tard : « cet état est connu, surveillé et respecte toutes nos normes. Il n’y a aucun risque. » explique la compagnie, qui programme tout de même une intervention de maintenance.   Christian Brochet s’étonne de cette réponse, et renvoie un courrier, aux accents prémonitoires : « L’absence de ces fixations peut mener à une catastrophe. »  Pour le retraité, c’est sûr, s’il y a eu défaillance la semaine dernière, il faut regarder du côté de la maintenance. Il parle de négligence assumée de la SNCF. Une situation d’ailleurs bien connue des cheminots puisque 3000 kms de lignes ont vu leur vitesse réduite du fait du manque d’entretien ( et de l’espacemenet des visites de sécurité); reste que la question du déserrement de l’éclisse reste entière car un tel incident paraissait assez peu imaginable.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol