Archive pour le Tag 'fournisseur'

Distributeurs-fournisseurs: les prix stables en 2013

distributeurs-fournisseurs: les prix stables en 2013

Les négociations 2012 destinées à fixer les accords tarifaires entre les représentants de l’agroalimentaire et la grande distribution, closes officiellement depuis le 1er mars, se sont conclues globalement par « une stabilité des prix des produits alimentaires » pour 2013, a indiqué lundi la FCD dans un communiqué.  Cette stabilité globale cache toutefois une certaine disparité.  Ainsi, certains produits ressortent en augmentation dans le sillage de l’inflation des matières premières agricoles, comme la viande, l’huile, la farine, certains produits laitiers, explique la FCD, sans préciser les montants exacts de ces hausses.  Certaines boissons (bières et spiritueux, ndlr) devraient également voir leurs prix augmenter du fait de la hausse des taxes, est-il ajouté.  En revanche, les produits à base de sucre, café, chocolat devraient voir leurs tarifs chuter, en raison de la baisse des matières premières, indique la FCD, toujours sans préciser les variations.   »L’augmentation des prix des matières premières a été prise en compte quand elle était justifiée, avec un effort marqué pour les PME », souligne-t-elle.   »Sans notre capacité de négociations, sans la LME (loi de modernisation de l’économie), les prix des produits alimentaires auraient augmenté de près de 5% en 2013″, affirme la Fédération, estimant que cela aurait été « inacceptable pour le consommateur, dans le contexte actuel » de restriction du pouvoir d’achat.  Selon la représentante de nombreux distributeurs français, comme Carrefour ou Auchan (mais à l’exception des indépendants comme Leclerc ou Système U), les hausses que réclamaient certains grands groupes industriels étaient « déraisonnables et injustifiées » et ont donc été négociées par les enseignes.   »Il faut que ces grandes industries prennent en compte la variable du pouvoir d’achat ! », martèle la FCD.  En revanche, certaines hausses demandées par les PME ont quant à elles été acceptées. C’est le cas pour plusieurs produits de charcuterie, dont les prix ont été revus à la hausse de 4% lorsqu’ils étaient fabriqués par des PME. Mais sont restés stables quant ils étaient fabriqués par des grands groupes.  Selon la FCD, les grands groupes de l’agro-alimentaire « se portent bien: +13% de marges depuis 2008 (+68% depuis 2000) alors que les enseignes de la distribution ont des marges historiquement faibles: -13% depuis 2008 (-14% depuis 2000) ».  L’association des industries agroalimentaires (Ania) avait dénoncé le 4 mars la pression que les représentants des industriels avaient subie de la part de distributeurs « sans foi ni loi » lors des négociations commerciales 2012. Elle réclamait également une modification de la LME.  Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé quelques jours plus tard une « mise en oeuvre renforcée » des dispositions existantes » de la LME et une modification de certaines autres, en vue notamment de davantage de transparence sur les conditions de négociations.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol