Archive pour le Tag 'fou'

Kim Jong : un fou dangereux

Kim Jong : un fou dangereux

 

 

Le monde de ne manque pas de fous dangereux pourtant dirigeants de pays et qui constituent des risques pour la paix mondiale. Kim Jong fait parti de cela. Pour préserver sa dictature, ce dirigeant d’un  tout petit pays s’est mis dans la tête de figurer parmi les grands de l’armement nucléaire. Un pays qui doit affamer sa population car il n’a évidemment pas les moyens financiers de financer des projets aussi démentiels. Kim Jong est sans doute l’un des plus dangereux mais on n’en compte bien d’autres avec Poutine, les dirigeants iraniens, Erdogan, le chinois Xi, les dirigeants italiens et même Trump. Pour faire croire faire partie des grands dirigeants de ce monde, le coréen procède à des lancements de missiles auquel il assiste personnellement en plus en se faisant téléviser. – Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a en effet de nouveau supervisé l’essai d’un système de missiles guidés nouvellement développé, a rapporté samedi matin l’agence de presse officielle KCNA, après que des représentants américains et sud-coréens ont fait état la veille de tirs d’au moins un projectile nord-coréen. Kim Jong-un avait déjà assisté aux deux précédents essais effectués par Pyongyang à moins d’une semaine d’intervalle, selon les informations de la presse officielle nord-coréenne qui évoquait une “mise en garde” à l’attention de la Corée du Sud pour les exercices militaires prévus en août avec les Etats-Unis. Un représentant américain a déclaré jeudi que les services du renseignement américain ont détecté le tir d’un voire plusieurs projectiles non identifiés. Les premiers éléments indiquaient qu’il s’agissait d’essais similaires aux tirs de missiles à courte portée effectués par la Corée du Nord les 25 et 31 juillet. Donald Trump a minimisé jeudi l’importance des récents tirs de missiles balistiques nord-coréens, soulignant qu’il s’agissait de missiles à courte portée “très standards». Le président américain, qui s’est dit disposé à poursuivre les négociations avec Pyongyang, a estimé vendredi que les essais nord-coréens constituaient peut-être une infraction aux résolution des Nations unies mais pas une violation de l’accord qu’il a conclu avec Kim Jong-un.“(Kim) fera ce qu’il convient de faire, parce qu’il est trop intelligent pour ne pas le faire et qu’il ne veut pas décevoir son ami, le président Trump !”, a-t-il notamment écrit dans une série de messages sur Twitter.

Militarisation de l’espace : le pari fou

Militarisation de l’espace : le pari fou

 

Sans doute pour  imiter le président américain, Macron a décidé d’une militarisation de l’espace. Une orientation pleine de risques. En effet il est clair que d’autres grandes puissances vont reprendre à leur compte cette stratégie qui consiste en fait à mettre sous la tutelle militaire un espace qui devrait prioritairement servir le progrès scientifique, socio économique voire environnemental. On comprend évidemment que la défense prenne en compte la dimension spatiale mais ce n’est pas une raison pour  militariser cet espace. Ce mauvais exemple américain et français sera forcément suivi par celui de la Chine, de l’Inde, de la Russie voire de l’Iran. Cette espèce de mimétisme de Macron concernant Trump est inquiétante. Cela n’a pas beaucoup d’incidence quand par exemple Macron signe sous les yeux des caméras les décrets en présence de deux ministres potiche mais ça devient grave quand Macron prend des initiatives douteuses au plan international, un domaine qu’il maîtrise peu. Pour preuve Macron s’est voulu président du monde sitôt son élection. Mais cela n’a duré que six mois car rapidement il a été discrédité, rapidement il s’est fâché  avec la plupart des grands de ce monde y compris Trump et Merkel. Par ailleurs Macron l’un des premiers présidents à n’avoir jamais effectué son service militaire et sa culture dans ce domaine est très superficielle. Emmanuel Macron a cependant  annoncé samedi la création en septembre prochain d’un commandement dédié à l’espace, un domaine essentiel aux opérations militaires et devenu un champ de confrontation entre puissances. «Pour assurer le développement et le renforcement de nos capacités spatiales, un grand commandement de l’espace sera créé en septembre prochain» au sein de l’armée de l’Air qui «deviendra à terme l’armée de l’Air et de l’Espace», a déclaré le chef de l’Etat lors de la traditionnelle réception donnée au ministère des Armées à la veille de la parade annuelle sur les Champs-Elysées.

Qualifiant l’espace de «véritable enjeu de sécurité nationale, par la conflictualité qu’il suscite», Emmanuel Macron avait assuré l’an dernier vouloir doter la France d’«une stratégie spatiale de défense». Celle-ci est désormais prête, a-t-il affirmé samedi. «Nous renforcerons notre connaissance de la situation spatiale, nous protégerons mieux nos satellites, y compris de manière active», a-t-il souligné.

 

 

Gilets jaunes-Hôpital Salpêtrière ou l’hystérisation qui rend fou

Gilets jaunes-Hôpital Salpêtrière ou l’hystérisation qui rend fou

D’une manière générale l’hystérisation qui caractérise les positions des un et des autres vis-à-vis des gilets jaunes alimente les commentaires et les théories les plus déments. C’est encore vrai avec cette histoire d’attaque de l’hôpital de la Salpêtrière par des gilets jaunes. En fait d’attaque, Il s’agit de gilets jaunes qui à cause des gaz lacrymogènes se sont réfugiés dans l’immense emprise de plusieurs hectares de l’hôpital et qui voulaient se réfugier dans un bâtiment. Du coup le pouvoir mais aussi les Républicains ont complètement instrumentalisés cette affaire. Une vidéo atteste en effet qu’il ne s’agissait absolument pas d’une attaque de l’hôpital mais d’un mouvement de panique de manifestants. Pour preuve, trente-deux personnes qui avaient été placées en garde à vue après cette intrusion pour participation à un groupement en vue de commettre des dégradations ou des violences ont été remises en liberté jeudi en fin d’après-midi, a-t-on appris auprès du parquet de Paris. Le Premier ministre Edouard Philippe est tombé aussi dans le panneau de l’hystérisation en jugeant “inacceptables” ces événements qui se sont déroulés boulevard de l’Hôpital, dans le 13e arrondissement de Paris, où les défilés ont été marqués par de nouvelles violences.“Vouloir s’introduire dans un hôpital de cette façon n’est pas excusable”, a-t-il déclaré lors d’un déplacement à Angoulême (Charente), en louant le comportement du personnel hospitalier qui a permis selon lui d’empêcher le pire.“Si ce calme n’avait pas été au rendez-vous, les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves”, a-t-il déclaré à la presse. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a pour sa part évoqué une “attaque”. “Ici, à la Pitié-Salpêtrière, on a attaqué un hôpital. Et on a blessé un policier mobilisé pour le protéger”, a-t-il écrit dès mercredi sur Twitter. “Des infirmières ont dû préserver le service de réanimation. Nos forces de l’ordre sont immédiatement intervenues pour sauver le service de réanimation”, a ajouté le ministre devant la presse lors d’une visite à l’hôpital.

L’opportuniste Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, a porté plainte après l’intrusion, a estimé jeudi sur Franceinfo qu’on était “passé au bord d’une catastrophe”. “Il aurait pu se produire un drame dont je n’ose même pas imaginer les conséquences”, a-t-il dit.

Mais pour une partie de la classe politique, le gouvernement fait de la récupération en dramatisant un événement qui n’a pas eu de conséquences, l’intrusion étant en partie le fait de personnes qui voulaient échapper aux gaz lacrymogènes.

Le personnel soignant de l’hôpital a relativisé les faits lors d’une conférence de presse jeudi. Cette affaire montre moins la radicalisation sur le terrain que celle de propos irresponsables qui n’ont d’autre objet que d’entretenir les tensions et de discréditer les syndicats et légers jaunes.

GB: Boris Johnson, le fou, démissionne aussi

GB: Boris Johnson, le fou, démissionne  aussi  

Le spécialiste des retournements a encore joué un tour à la Première Ministre Theresa May en démissionnant aussi après le médiateur britannique du Brexit. En démissionnant Boris, l’enfant terrible dont objectif est surtout de déstabiliser les Premiers ministres britanniques a déclaré que c’était la mort du Brexit. Deux jours plutôt la première ministre était en effet parvenue élaborer une plate forme de négociation soutenue par son parti. Une plate forme déjà hypothétique mais qui se trouve encore plus fragilisée par cette démission du responsable des affaires étrangères. “Cet après-midi, la Première ministre a accepté la démission de Boris Johnson de son poste de secrétaire au Foreign Office. Le nom de son remplaçant sera annoncé sous peu. La Première ministre remercie Boris pour son travail”, ont donc déclaré les services de Theresa May. Sur les marchés financiers, la livre sterling a chuté à l’annonce de la démission de Boris Johnson, effaçant ses gains initiaux face à l’euro et au dollar.

 

Trump est « fou » ?…….comme nombre de chefs d’Etat !

Trump est « fou » ?…….comme nombre de chefs d’Etat !

  • D’après  certains de ses proches qui ont essuyé la colère du président américain, Trump serait fou. Ce qu’affirme son ancien conseiller qui vient de sortir un livre sur l’étrange attitude de son ancien patron. Ce que confirme aussi l’ancien cuisinier de Trump qui a même été frappé par l’actuel président des États-Unis. De toute évidence, Trump  manifeste un comportement surprenant pour un chef d’État alternant coups de gueule, plaisanterie de mauvais goût et diffusion de fausses nouvelles. Agressions verbales, menaces grandiloquentes et déclarations de camelot caractérisent un président complètement imprévisible y compris pour ses proches. À tel point que certains le considèrent comme fou. La question est de savoir s’il est le seul à être dans cet état psychologique car nombre d’autres chefs d’État manifestent des comportements paranormaux. Les plus caricaturaux concernent les dictateurs comme celui de Corée du Nord mais Poutine, Erdogan d’autres encore qui s’accrochent au pouvoir en dépit de tous les principes démocratiques.  la France elle-même n’est pas à l’abri de certaines dérives quand l’ego de nos chefs d’État les prive de tout esprit de mesure et d’analyse. Il est bien sûr difficile de se prononcer concernant Macron il faudra un peu de temps pour juger s’il  s’enivre du parfum du pouvoir. On le jugera sur ses résultats et sur sa capacité à éviter le piège de la posture monarchique. Il est clair que dans un passé récent Chirac, Sarkozy ou Hollande n’étaient pas à la hauteur ce qui ne les a pas empêchés de revendiquer l’incarnation du pouvoir. Une incarnation bien désuète car elles auront largement contribué à l’affaiblissement du pays. Affirmer qu’ils étaient affectés de dérèglements mentaux serait excessif mais ils ont témoigné d’un orgueil démesuré en comparaison avec leurs capacités effectives. Un phénomène courant qu’on chez de nombreux élus et qui découle directement du mode d’émergence de l’oligarchie politique. Pour s’en persuader, il suffit d’observer des dépenses somptuaires en fonctionnement ou en n’investissement de nombre d’élus locaux atteints eux aussi par le virus des grandeurs. Résultat de tous ces comportements paranormaux chaque Français doit plus de 33 000 € au titre de la dette accumulée et bénéficie en plus de la position peu enviable de pays à la fiscalité record.

La France critiquée par Trump le démagogue fou

La France critiquée par Trump le démagogue fou

 Il faut vraiment que le nouveau président américain soit en position particulièrement délicate pour utiliser l’argument de la critique de la France. Pas vraiment une critique mais comme d’habitude une caricature quand il ne s’agit pas tout simplement d’un mensonge éhonté. Comme celui concernant la Suède où il avait évoqué un acte de terrorisme qui n’a jamais eu lieu mais dont la politique d’immigration était responsable. De toute évidence ce président présente les pathologies d’un dément qui pourrait être dangereux pour la paix mondiale. Ceci étend l’universitaire et historien François Durpaire relativise ces propos démagogues de Trump qui s’inscrivent surtout dans une stratégie de communication destinée essentiellement à ses partisans. . Des propos qui sont « à prendre avec des pincettes », selon François Durpaire, historien et spécialiste de l’éducation et de la diversité culturelle aux Etats-Unis et en France qui déclare dans RTL :
« Entre Barack Obama et Donald Trump, il y a une grande différence : on avait un président qui était amoureux du monde, qui était cosmopolite [...] Et on revient à un président américain plus classique du style George W.Bush, qui connaît mal le monde« , déclare François Durpaire. Selon l’historien, Donald Trump est avant tout un homme d’affaires et a voyagé à travers le monde pour y faire du business. « La France n’est pas un pays qu’il connaît, d’ailleurs il ne parle pas de la France directement, mais de ce que ses amis lui disent. »  Si le président américain innove avec des tweets, il n’est pas pour autant l’inventeur du « french-bashing ».  »Il y a d’autres politiques américains qui le pratiquent, c’est même devenu un sport politique ». Cependant, le chef d’État considère la France comme « tout ce qu’il rejette : le multiculturalisme ». Donald Trump peut-il prendre des décisions économiques ou diplomatiques anti-françaises ? « Il faut prendre ce qu’il dit avec des pincettes. Ses propos ne sont pas contre la France, ils sont pour son électorat », précise François Durpaire en insistant sur la rupture de Donald Trump et son absence de diplomatie. 

Nouvelle menace du fou de Corée du Nord contre les Etats-Unis

Nouvelle menace du fou de  Corée du Nord contre les Etats-Unis

Le feuilleton concernant le film qui ridiculise le dictateur fou de Corée du Nord continue. Après le piratage de Sony et les menaces de représailles contre Kim Jong-Un, la Corée se dit prête à attaquer les Etats-Unis sur tous les terrains Sans doute une menace une nouvelle fois ridicule car la Corée du Nord sait qu’elle doit baisser la garde pour bénéficier des plans d’aide alimentaires pour un peuple complètement affamé.  La Commission nationale de défense nord-coréenne (NDC) a une nouvelle fois démenti avoir quoi que ce soit à voir avec ce piratage, qui a conduit la société à annuler la sortie prévue pour Noël de L’interview qui tue !, comédie parodique sur un complot fictif de la CIA en vue d’assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un. Le président américain Barack Obama avait déclaré vendredi que la Corée du Nord était bien à la manœuvre.  « Nous répondrons d’une manière proportionnelle, au moment, à l’endroit et de la manière que nous choisirons », a-t-il annoncé. La NDC, citée par l’agence de presse officielle nord-coréenne, a déclaré que l’armée et le peuple de Corée du Nord étaient « tout à fait prêts à une confrontation avec les Etats-Unis, dans tous les espaces de conflit, y compris dans les espaces de cyber-guerre afin de faire exploser ces citadelles ». « Notre contre-attaque la plus dure sera menée hardiment contre la Maison Blanche, le Pentagone et le continent américain, la fosse d’aisance du terrorisme, et dépassera de loin la ‘contre-attaque symétrique’ annoncée par Obama », a-t-elle indiqué. La Corée du Nord qui a par le passé déjà proféré des menaces à l’encontre des Etats-Unis, a accusé le gouvernement Obama d’être « profondément impliqué » dans la réalisation de ce film. Elle a, une nouvelle fois, fait l’éloge de l’« action justifiée » de piratage qui a été revendiquée par le GOP (Guardians of peace), mais a déclaré ne pas savoir où ce groupe était basé. Le FBI a imputé l’attaque du 24 novembre à la Corée du Nord, la comparant à de précédentes agressions directement attribuées à Pyongyang. Pyongyang a répondu dimanche que « les méthodes pour mener des cyberattaques étaient les mêmes partout, et qu’il relevait du simple bon sens que de le reconnaître ».

 

Tueur fou de Copenhague :toujours le même profil

Tueur fou de  Copenhague :toujours le même profil

Avec les précautions oratoires de la langue de bois la plupart des grands médias n’osent pas dire clairement que le tueur fou de Copenhague est d’ascendance étrangère, du moyen ou proche orient sans doute. Comme les part des autres assassins ( pas tous ). Avec le même profil, un marginal incapable de s’insérer dans une démocratie, délinquant , condamné pour violences et trafic. Bref un habitué de la prison, un voyou tout simplement. Un raté qui a fini par se convaincre qu’on pouvait donner une légitimité à sa marginalité imbécile et violente grâce au secours d’une religion de bazar, l’islamisme radical  Nul doute qu’il devait aussi être inculte et qu’il ignore tout du Coran et du reste. Comme les assassins de France, comme ceux qui les supportent, comme ceux qui sont partis faire le djihad, ceux qui s’y préparent . Ceux qui pensent  qu’entrer dans un magasin avec une kalachnikov en tuant n’importe qui relève de l’exploit révolutionnaire et spirituel ,  bref la connerie à l’Etat pur. Ce ne sont pas seulement les forces de police qu’il faut mobiliser mais des troupes de psychiatres pour ces barbares sortis tout droit de la préhistoire.  La police de Copenhague a donc indiqué dimanche après-midi que l’auteur présumé des fusillades qui ont coûté la vie à deux personnes à Copenhague samedi et la nuit dernière avait 22 ans et était né au Danemark. Il était déjà connu des services de police pour des actes de violence et pour détention d’armes. Plusieurs médias danois ont indiqué qu’il se nommait Omar El-Hussein.  On en sait un peu plus dimanche soir sur l’auteur présumé des attaques de Copenhague, abattu vers 4h du matin dans le quartier populaire de Nørrebro par les policiers danois sur lesquels il avait ouvert le feu.  Selon les médias danois, il a été identifié comme Omar El-Hussein. Né au Danemark, il était âgé de 22 et fiché pour « plusieurs délits dont des infractions à la législation sur les armes et des violences », a annoncé la police dans un communiqué.  »Il est également connu pour ses liens avec des bandes de délinquants », a-t-elle ajouté, sans confirmer son nom. L’homme était également connu des services de renseignements qui ont indiqué travailler « sur l’hypothèse selon laquelle la personne en question a pu être inspirée par les événements qui se sont déroulés à Charlie Hebdo à Paris ».

 

Lyon- Tours : de plus en plus haut, de plus en plus fou !

Lyon- Tours :  de plus en plus haut, de plus en plus fou  !

Lyon aura aussi sa tour, en fait une nouvelle tour de 200 mètres de haut. Sans doute de quoi rehausser la hauteur de vue d’urbanistes fous. Au-delà de la performance urbanistique, il faut surtout y voir la volonté de concentrer  toujours davantage les populations ; finalement comme le bétail avec en France des fermes de 1000 vaches mais ailleurs bien davantage. L’objectif de la concentration humaine est le même, serrer ,compresser ( y compris les cerveaux)  entasser, limiter l’espace vital et ne laisser que ce qui est  nécessaire à la société de consommation. C’est le concept d’élevage  intensif mais humain lui-là. Et qui en plus génère de la croissance endogène disent les experts car tout devient marchand même la sécurité dont on peut jouir sans renfort de police publics et privés ou de services de surveillance coûteux. Une ville ne peut être grande sans tour démentielle. Et le pire est à venir puisque des tours de plus d’un km sont dans les cartons. Il y a déjà une tour de 828m à Dubaï.  Jusqu’au jour où interviendra une catastrophe ou surtout comme ceste déjà le cas ces villes deviendront ingérables. Pourquoi pas aussi des tours de 2, 5,10,  25kms ? desservies par des RER ou TGV verticaux et même des tours dont on pourrait jamais sortir ! Le  rêve sans doute des architectes fous, des uranistes déséquilibrés et des politiques timbrés.  99 % de la population sur 1% du territoire, c’est possible ( on est déjà à 80% entassés en France ), non seulement c’est possible mais même le projet sociétal le plus révolutionnaire pour que les citoyens rapprochent fesses et points de vue. Un telle concentration serait par ailleurs très écologique puisque la chaleur humaine dégagée permettrait de déraillement de construire de immeubles à énergie positive, de la revendre aussi . De quoi concilier le productivisme du PS, l’utopie des écolos gauchos et les marchands de l’UMP.

 

Rang

Nom

Ville

Hauteur structurelle

Hauteur dernier étage

Étages

Année

1

Burj Khalifa

Dubaï

828 m

584,5 m

163

2010

2

Shanghai Tower

Shanghai

632 m

561,3 m

128

2015*

3

Makkah Clock Royal Tower

La Mecque

601 m

558,7 m

120

2012

4

One World Trade Center

New York

541,3 m

386,6 m

94

2014

5

Chow Tai Fook Centre

Canton

530 m

494,5 m

111

2016*

6

Taipei 101

Taipei

508 m

438 m

101

2004

7

Shanghai World Financial Center

Shanghai

492 m

474 m

101

2008

8

International Commerce Center

Hong Kong

484 m

468,8 m

108

2010

9

Tour Petronas 1

Kuala Lumpur

451,9 m

375 m

88

1998

9

Tour Petronas 2

Kuala Lumpur

451,9 m

375 m

88

1998

11

Zifeng Tower

Nankin

450 m

316,6 m

66

2010

12

Willis Tower

Chicago

442,1 m

412,7 m

108

1974

13

Kingkey 100

Shenzhen

441,8 m

427,1 m

100

2011

14

Guangzhou International Finance Center

Canton

438,6 m

415,1 m

103

2010

15

432 Park Avenue

New York

425,7 m

392,1 m

85

2015*

16

Trump International Hotel and Tower

Chicago

423,2 m

340,1 m

98

2009

17

Jin Mao Tower

Shanghai

420,5 m

348,4 m

88

1999

18

Princess Tower

Dubaï

413,4 m

356,9 m

101

2012

19

Al Hamra Tower

Koweït

412,6 m

371,4 m

80

2011

20

Two International Finance Centre

Hong Kong

412 m

387,5 m

88

2003

21

23 Marina

Dubaï

392,8 m

313,5 m

90

2012

22

CITIC Plaza

Canton

390,2 m

296,9 m

80

1997

23

Capital Market Authority Headquarters

Riyad

385 m

 ?

79

2015*

24

Shun Hing Square

Shenzhen

384 m

298 m

69

1996

25

Eton Place Dalian Tower 1

Dalian

383 m

339,8 m

80

2015*

26

The Domain

Abou Dhabi

381,2 m

352,3 m

88

2014

27

Empire State Building

New York

381 m

373,1 m

102

1931

28

Elite Residence

Dubaï

380,5 m

314,5 m

87

2012

29

Central Plaza

Hong Kong

373,9 m

299 m

78

1992

30

Bank of China Tower

Hong Kong

367,4 m

288,3 m

72

1990

31

Bank of America Tower

New York

365,8 m

234,5 m

55

2009

32

Almas Tower

Dubaï

360 m

279,3 m

68

2009

33

The Pinnacle

Canton

360 m

264,7 m

60

2012

34

JW Marriott Marquis Dubai 1

Dubaï

355,4 m

298,1 m

82

2012

34

JW Marriott Marquis Dubai 2

Dubaï

355,4 m

298,1 m

82

2012

36

Emirates Office Tower

Dubaï

354,6 m

241,4 m

54

2000

37

OKO – South Tower

Moscou

352 m

 ?

85

2015*

38

Forum 66 Tower 2

Shenyang

351 m

 ?

68

2015*

39

Tuntex Sky Tower

Kaohsiung

347,5 m

341 m

85

1997

40

Aon Center

Chicago

346,3 m

328 m

83

1973

41

The Center

Hong Kong

346 m

275 m

73

1998

42

John Hancock Center

Chicago

343,7 m

321,3 m

100

1969

43

Ahmed Abdul Rahim Al Attar Tower

Dubaï

342 m

 ?

76

2015*

43

ADNOC Headquarters

Abou Dhabi

342 m

 ?

76

2015*

45

The Wharf Times Square 1

Wuxi

339 m

 ?

68

2014

46

Chongqing World Financial Center

Chongqing

338,9 m

310,3 m

72

2015*

47

Mercury City Tower

Moscou

338,8 m

293 m

75

2013

48

Tianjin Modern City Office Tower

Tianjin

338 m

 ?

65

2016*

49

Tianjin World Financial Center

Tianjin

336,9 m

313,6 m

75

2011

50

The Torch

Dubaï

336,8 m

276,3 m

79

2011

51

Tour de Keangnam Hanoï Landmark

Hanoï

336 m

326 m

72

2012

52

Shimao International Plaza

Shanghai

333,3 m

246 m

60

2006

53

Rose Tower

Dubaï

333 m

237,1 m

71

2007

54

Minsheng Bank Building

Wuhan

331 m

237,4 m

68

2008

55

Hôtel Ryugyong

Pyongyang

330 m

 ?

105

2013

55

China World Trade Center Tower III

Pékin

330 m

311,8 m

74

2010

57

Longxi International Hotel

Jiangyin

328 m

315 m

72

2011

57

Al Yaqoub Tower

Dubaï

328 m

 ?

69

2013

57

Wuxi Suning Plaza

Wuxi

328 m

 ?

68

2014

60

The Index

Dubaï

326 m

322 m

80

2010

61

The Landmark

Abou Dhabi

324 m

267,9 m

72

2013

61

Deji Plaza Phase II

Nankin

324 m

 ?

62

2013

63

Yantai Shimao No. 1 The Harbour

Yantai

323 m

 ?

59

2015*

64

Q1 Tower

Gold Coast

322,5 m

235 m

78

2005

65

Wenzhou World Trade Center

Wenzhou

322 m

244 m

68

2011

66

Burj-Al-Arab

Dubaï

321 m

197,5 m

56

1999

67

Teddy Tower

Hong Kong

320,4 m

301,1 m

80

2007

68

Chrysler Building

New York

318,9 m

252,3 m

77

1930

69

New York Times Tower

New York

318,8 m

219,9 m

52

2007

70

HHHR Tower

Dubaï

317,6 m

267 m

72

2010

71

Youth Olympics Center Tower 1

Nankin

314,5 m

 ?

68

2015*

72

Bank of America Plaza

Atlanta

311,8 m

222 m

55

1992

73

Moi Center Tower A

Shenyang

311 m

?

75

2014

74

US Bank Tower

Los Angeles

310,3 m

294,8 m

73

1989

75

Ocean Heights

Dubaï

310 m

288,5 m

83

2010

75

Menara Telekom

Kuala Lumpur

310 m

243 m

55

2001

77

Guangzhou Fortune Center

Canton

309,4 m

 ?

73

2015*

77

Pearl River Tower

Canton

309,4 m

288,9 m

71

2012

79

Jumeirah Emirates Towers Hotel

Dubaï

309 m

212,5 m

56

2000

80

Stalnaya Vershina

Moscou

308,9 m

292,5 m

72

2015*

81

Burj Rafal

Riyad

307,9 m

236,1 m

68

2014

82

AT&T Corporate Center

Chicago

306,9 m

252 m

60

1989

83

Cayan Tower

Dubaï

306,4 m

263,1 m

73

2013

83

One57

New York

306,4 m

275,1 m

79

2014

85

East Pacific Center Tower A

Shenzhen

306 m

 ?

85

2013

85

The Shard

Londres

306 m

244,3 m

73

2013

87

600 Travis Street

Houston

305,4 m

297 m

75

1982

88

Etihad Tower T2

Abou Dhabi

305,3 m

281,6 m

80

2011

89

Northeast Asia Trade Tower

Incheon

305 m

276,7 m

68

2011

90

Baiyoke Tower II

Bangkok

304 m

290 m

85

1997

91

Wuxi Maoye City – Marriott Hotel

Wuxi

303,8 m

 ?

68

2014

92

Two Prudential Plaza

Chicago

303,3 m

250 m

64

1990

93

Chang Fu Jin Mao Tower

Shenzhen

303 m

 ?

68

2016*

93

KAFD World Trade Center

Riyad

303 m

300 m

67

2015*

93

Jiangxi Nanchang Greenland Central Plaza 1

Nanchang

303 m

 ?

59

2015*

93

Jiangxi Nanchang Greenland Central Plaza 2

Nanchang

303 m

 ?

59

2015*

93

Heung Kong Tower

Shenzhen

303 m

 ?

61

2014

98

Leatop Plaza

Canton

302,7 m

264,7 m

64

2012

99

Wells Fargo Plaza

Houston

302,4 m

291 m

71

1983

100

Kingdom Centre

Riyad

302,3 m

290,4 m

41

2002

101

The Address Downtown Dubaï

Dubaï

302,2 m

228,3 m

63

2008

102

Gate to the East

Suzhou

301,8 m

 ?

68

2015*

102

Capital City Moscow Tower

Moscou

301,8 m

295,2 m

76

2010

104

Greenland Puli Center

Jinan

301 m

244,2 m

61

2015*

105

Doosan Haeundae We`ve the Zenith Tower A

Busan

300 m

276,8 m

80

2011

105

Gran Torre Santiago

Santiago

300 m

261 m

62

2014

105

Abeno Harukas

Osaka

300 m

287,6 m

60

2014

105

Arraya Center Office Tower

Koweït

300 m

229 m

60

2009

105

Aspire Tower

Doha

300 m

238 m

36

2007

 

Poutine autiste ou fou

Poutine autiste ou fou

Peut-être les deux si l’on en juge par l’absence d’expression humine sur son visage et surtout par la folie de sa politique. Une politique qui met à genou son économie et menace la paix ; Poutine se croit encore au KGB dont il est un pur produit, le rire y était proscrit ; Poutine ignore  sans doute l’aphorisme de Rabelais’ « le rire est le propre de l’homme ». Il faut dire qu’il n’ya pas lieu de rire de ces oligarque (lui compris) qui ont pillé le pays  et mis une chape de plomb sur la démocratie. Certains politiques usent et abusent du rire commercial, lui c’est le clown triste au faciès davantage animal qu’humain.  Bas du formulaire Le quotidien américain, lui,  USA Today a mis la main mercredi 4 février sur un rapport de 2008 et une étude de 2011 faisant état de la santé mentale de Vladimir Poutine. Remis au département de la Défense américain par le groupe de réflexion du Pentagone Office of Net Assessment (ONA), ces deux études suggèrent que le chef d’État russe est atteint du syndrome d’Asperger. « Est-ce que la Poutinologie ne serait pas allée trop loin ? » s’interroge le Guardian en rapportant les propos de Brenda Connors, professeure au Collège de guerre naval américain et auteure des deux études. Selon elle, « le développement neurologique de Poutine a été interrompu de façon significative avant sa naissance ». USA Today poursuit, citant le rapport de 2008 : « ce trouble autistique est une anomalie neurologique« , il  »affecte toutes les décisions ». « Ces rapports ne constituent pas un diagnostic », précise cependant le psychologue Stephen Porges de l’Université de Caroline du Nord ayant participé aux analyses. Interrogé par The Guardian, il souhaite aujourd’hui que  »tout le monde abandonne cette histoire d’autisme et de syndrome d’Asperger », établie sur la base d’observations des mouvements de Vladimir Poutine au début des années 2000. « Si la « kremlinologie » a eu beaucoup de succès au Pentagone pendant la guerre froide, la « poutinologie » en est une pâle réplique pour 21ème siècle, allant de pair avec les devinettes géopolitiques et les jeux d’espion à la Spycraft (…) », conclut The Guardian

 

Tireur fou à Paris : les conséquences d’un climat délétère

 

Tireur fou à Paris : les conséquences d’un climat délétère

 

Rien ne saurait justifier les actes du tireur fou de Paris, ni même d’autres violences aux personnes et aux biens. Force cependant es de constater que le climat en France est particulièrement délétère. D’une certaine manière, la violence appelle la violence ; Or le gouvernement installe ce climat de violence en créant une ambiance de désespérance dans le pays avec la montée du chômage et de la misère. Comme la montré le rapport des préfets au gouvernement, le pays est au bord de la révolte. Il suffirait d’une étincelle pour qu’elle éclate. Une  violence, encore une fois condamnable, mais dont le pouvoir est aussi responsable ; un pouvoir qui étrangle, qui appauvrit et pousse au désespoir quand les salariés perdent leur emploi, quand des propriétaires de maison ne peuvent plus rembourser leurs emprunts , quand commerçants, agriculteurs et petits patrons sont poussé à la faillite les, quand tout simplement il devient impossible de boucler les fin de mois en dépit des sacrifices consentis. Une violence qui s’alimente de l’inacceptable autosatisfaction du gouvernement qui juge avec sa suffisance technocratique que  « la France est sortie de crise, que la croissance repart, que l’inversion du chômage est proche, que le cap est bon !  ». Aveuglement, incompétence, mépris ? Sans doute les trois à la fois. Un  gouvernement incapable de discerner la ralbol général qui crée les conditions de tous les débordements y compris les plus fous, les plus inadmissibles. L’affaire du tireur fou à Paris est sans doute un acte isolé qui relève peut-être de la psychiatrie mais dans un climat aussi délétère le désespoir peut parfois conduire au pire.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol