Archive pour le Tag 'FNAIM ou la'

«pas de bulle immobilière »pour la FNAIM ou la méthode Coué !

 «pas de bulle immobilière »pour la FNAIM ou la méthode Coué !

Pas de bulle immobilière, pas de chute des prix ou presque, les prix sont à leur niveau!  Toujours le même discours des professionnels de l’immobilier (qui se rémunèrent sur le prix !).Pourtant les ventes se sont écroulées, nombre d’agences immobilières locales ont fermé leurs portes et les acheteurs attendent avec raison une baisse des prix qui a largement commencé en province sauf dans les grandes villes. Les agences sont grandement responsables de cette bulle constituée par un doublement injustifié des prix en une dizaine d’années. Les raisons de l’éclatement de cette bulle : le contexte général de des salaires et surtout de l’emploi qui  va conduire certains accédants ne plus rembourser leurs mensualités d’emprunts, les banques sont de plus en plus frileuses pour prêter, les  prix actuels qui exigent  un niveau de solvabilité impossible à remplir par une majorité de français. En moyenne le prix d’achat d’un bien est de 200 000 euros, il faut un apport personnel de 50 000 euros et un salaire net du ménage dépassant 4 000 euros. Enfin les experts internationaux confirment que l’immobilier est très surcoté en France.

Interview LE FIGARO MAGAZINE – Y a-t-il une bulle immobilière en France?

Jean-François BUET - Non, il n’y a pas de bulle même si les prix sont élevés. S’ils ont tant monté et doublé entre 2000 et 2007, c’est parce que les besoins sont importants et qu’on ne construit pas assez. Mais il y a une demande. Les transactions ont chuté, passant de 800.000 à 650.000 entre 2011 et 2012, mais les prix se sont maintenus. Le marché est sain. Je table sur une baisse des prix de 2% au plus en 2013.

Le niveau des prix est-il un handicap pour la compétitivité de la France, le logement accaparant l’épargne?

Ce serait vrai si les Français étaient très endettés. Mais ce n’est pas le cas. Les ménages qui ont acheté leur logement ont un actif. Ils s’en féliciteront le jour de leur retraite. Ils sont riches de ce patrimoine. Je suis persuadé que les acquéreurs qui arrivent à négocier les prix et empruntent peu cher font de bonnes affaires.

Doit-on s’inquiéter de la future loi logement?

On verra. Nous sommes en phase de concertation avec le ministère. Cécile Duflot veut présenter cette loi-cadre au premier semestre. Elle a notamment prévu de revoir les rapports entre locataires et bailleurs, d’améliorer la transparence des copropriétés… J’espère que tout cela se fera de manière équilibrée.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol