Archive pour le Tag 'ferroviaire'

Page 4 sur 4

Ferroviaire : une réformette de la SNCF

Ferroviaire : une réformette de la SNCF

Schématisons à outrance, on fait un trou pour en boucher un autre. Tant que la politique des transports ne sera pas remise à plat et tant que la SNCF ne sera pas plus efficace, les déficits vont continuer de s’accumuler. Un nouveau dispositif d’amortissement de la dette s’ajoutera à un autre et ainsi de suite. Un pôle SNCF intégré, c’est quoi ? Une entreprise qui en fait décide des infrastructures, les construit, les entretient, répare le matériel, gère le réseau et la concurrence (via l’affectation des sillons) ; autant de métiers différents.  ; Bref , l’ancienne SNCF qui a échoué. Résultat la SNCF est mauvaise dans tous les domaines sauf pour tirer des trains, son vrai métier. La SNCF disparaitra un jour, comme Air-France, Alstom, le pavillon maritime et le pavillon routier. Du bricolage parce qu’on n’a pas compris l’organisation systémique de la mobilité et la nécessité de sa régulation. Résultat, une dette colossale, des tarifs excessifs,  un trafic marchandises en voie de disparition (et pour cause les gares sont fermées), on transfère sur la route via la filiale Géodis, demain des cars sur longue distance ; Le gouvernement a donc ouvert mardi le premier acte de la future réforme ferroviaire en plaçant la SNCF au coeur du nouveau dispositif mais en assurant qu’il y aurait des garde-fous pour garantir une égalité de traitement entre les opérateurs entrant sur le réseau national.   »Nous aurons à construire, avec les acteurs du secteur, l’émergence d’un pôle ferroviaire public intégré », a déclaré le ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier lors d’une conférence de presse, confirmant un rapprochement entre le gestionnaire de l’infrastructure, Réseau ferré de France (RFF) et l’opérateur historique SNCF.   »Mais il n’y a ni vainqueur ni vaincu », a aussitôt précisé le ministre, en référence aux projets antagonistes portés depuis des mois par les deux groupes publics devant les instances nationales et européennes.  La SNCF préconisait un rapprochement pour une plus grande efficacité du système. RFF plaidait pour une séparation stricte entre les rails et les trains afin de garantir l’équité entre les entreprises ferroviaires, comme le recommande la Commission européenne en vue de l’ouverture à la concurrence du transport national de voyageurs, au plus tard en 2019.  Il doit y avoir une séparation stricte entre les fonctions de gestionnaire d’infrastructure et d’opérateur. Sous quelle forme? Cela est sujet à discussion », a déclaré lundi le commissaire européen aux Transports, Siim Kallas. « Il faut voir ce qui est proposé dans le détail », a poursuivi sa porte-parole Helen Kearns, pour qui il n’est « pas du tout sûr que les propositions soient contradictoires par rapport à ce qui est en train d’être proposé par la Commission européenne ».  Le gouvernement se veut rassurant sur ce point et assure que la réforme comprendra des « garanties d’impartialité et d’indépendance » pour satisfaire aux exigences de Bruxelles.  Mais même si plusieurs points restent à éclaircir, notamment sur la nature juridique du futur pôle public intégré, il est clair que le projet gouvernemental va dans le sens de ce que souhaitait la SNCF.

 

 

Montebourg: pour une vision stratégique ; il va falloir qu’il change de lunettes !

Montebourg: pour une vision stratégique ; il va falloir qu’il change de lunettes !

Montebourg prépare des plans stratégiques sur le modèle de l’automobile. Bonjour les dégâts ; la voiture électrique ne sera pas en force  sur les marchés avant 30 ans. D’ici là l’industrie française pourrait avoir disparu. Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg prépare donc des plans de développement pour les filières robotique et ferroviaire, sur le modèle du plan lancé pour l’automobile, a-t-il indiqué. « Nous voulons faire un plan automobile pour chacune des filières françaises. Nous travaillons en ce moment sur la filière robotique », a déclaré Arnaud Montebourg. Le ministre a rappelé que dans le cadre de la conférence nationale de l’industrie, douze filières avaient été identifiées « qui sont nos points forts » et « sur lesquelles nous allons bâtir, comme nous l’avons fait sur le plan automobile, un plan avec une vision stratégique » et « pousser nos avantages compétitifs et comparatifs ». La robotique est en France « un secteur très innovant, très créatif » avec « un archipel de start-up très inventives, très fortes », mais « qui sont sous-capitalisées » et « dans lesquelles beaucoup d’autres nations, qui investissent dans la robotique, viennent faire leur shopping », a observé Arnaud Montebourg. « Nous souhaitons positionner la France sur ce secteur de très grande croissance très innovante, avec de nombreux emplois à la clé, pour y investir de façon accélérée », a-t-il poursuivi, ajoutant que « la Banque publique d’investissement va servir à cela ». Après le plan pour la robotique, le ministre souhaite « maintenir un rythme de prise en main des filières les unes après les autres, assez soutenu ». Il a ainsi indiqué « avancer aussi sur la filière ferroviaire parce que c’est un secteur performant, exportateur » mais « dans lequel un certain nombre d’entreprises connaissent des difficultés ». « Les leaders de la filière acceptent de mettre de l’argent, d’investir dans la sous-traitance » et « là aussi, l’innovation est au rendez-vous », a souligné le ministre. Cependant, « la concurrence intra-européenne et extra-européenne est forte et les pouvoirs publics ne peuvent pas s’en désintéresser », a-t-il dit.  Arnaud Montebourg a mentionné la filière aéronautique comme un « exemple de réussite assez spectaculaire ».  « C’est la seule filière où les leaders investissent, financent les entreprises sous-traitantes pour éviter les difficultés. Pas seulement sous forme de contrat, mais y compris au capital », a-t-il salué. « Parfois elles se font même la banque à la place des banques qui ne font pas leur travail », a-t-il ajouté.

 

 

1234



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol