Archive pour le Tag 'fédérale'

BCE : une politique aussi accommodante que celle de la banque fédérale américaine ?

BCE : une politique aussi accommodante que celle de la banque fédérale américaine ?

Très récemment la banque fédérale américaine (FED) a déclaré qu’elle conduirait une politique aussi accommodante que possible pour soutenir l’économie. Il a même été précisé que toutes les liquidités seraient accordées et que par exemple il n’y aurait aucune limitation au rachat d’obligations. En clair que la banque fédérale ferait tourner autant que nécessaire la planche à billets. En réponse la banque centrale européenne par la voie François Villeroy de Galhau, membre du conseil des gouverneurs de l’institution reprend à peu près le même discours en affirmant que la politique de la banque centrale européenne serait tout aussi accommodante et même qu’elle est prête à innover davantage avec ses outils de politique monétaire si nécessaire, a déclaré jeudi François Villeroy de Galhau, membre du conseil des gouverneurs de l’institution. D’une certaine manière c’est un peu une compétition qui s’installe entre les grandes banques centrales en matière de gestion très accommodant des liquidités. Il est clair cependant que le moment venu des ajustements ce produiront via les parités, l’inflation via  l’éclatement de bulles ( exemple soutien à certains secteurs structurellement défaillants qui ne pourront jamais rembourser leurs dettes )

Catalogne : pour une Europe fédérale et des Etats fédéraux

Catalogne : pour une Europe fédérale et des Etats fédéraux

Dans la crise catalane tout le monde ou presque s’est trompé. La première erreur est venue des indépendantistes qui ont voulu forcer le destin avec un référendum non représentatif. La seconde erreur est à imputer à l’intransigeance de Madrid et à la répression exercée contre les dirigeants du gouvernement catalan. Mais l’union européenne et Macron lui-même se sont aussi plantés en considérant de manière hypocrite que cette question relevait de l’exclusive responsabilité des Espagnols. Résultat avec la victoire des indépendantistes, on revient au point de départ en pire. Or pour éviter l’euro scepticisme qui gagne partout en Europe, il serait sans doute opportun de reconsidérer le rôle des régions non pas en tant qu’entité  indépendante mais en tant que zones d’identité économique et culturelle davantage autonome. La perspective à long terme serait de créer une Europe fédérale et des Etats eux-mêmes fédéraux. La question se posera de toute manière dans de nombreux pays avec les velléités d’indépendance en Espagne bien sûr mais aussi en Italie, en Belgique, en Grande-Bretagne et en France même avec la question Corse ou la nouvelle Calédonie. Jusque-là l’Europe et Macron n’ont pas voulu se mouiller dans cette affaire complexe et laisse l’Espagne se dépatouiller. En cause,  évidemment les velléités d’indépendance de certaines régions qui pourraient être encouragées par la démarche scissionniste  des catalans. L’Europe ne voulait  même pas envisager la perspective d’une éventuelle médiation. Du coup, la crise ne pouvait que s’approfondir surtout après l’emprisonnement des dirigeants catalans. . Certes l’appel à la négociation du président catalan ne manquait  pas d’ambiguïté mais c’est une perche qu’on aurait dû  saisir à la fois par  le gouvernement espagnol et même par  l’Europe. D’une certaine manière, e l’affaire catalane offre  une opportunité de réfléchir à la perspective d’une Europe fédérale s’appuyant sur des Etats eux-mêmes largement plus décentralisés. Une sorte d’Europe fédérale s’appuyant sur des Etats eux-mêmes fédéraux. Au lieu de cela on a privilégié le conflit dont les conséquences pourraient être particulièrement malheureuses tant pour l’Espagne que pour l’Europe.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol