Archive pour le Tag 'FED'

Page 6 sur 6

La Fed veut augmenter le plafond de la dette, la BCE le diminue

La Fed veut augmenter le plafond de la dette, la BCE le diminue

 

Deux politiques totalement contradictoires et qui ne semblent pas tellement interroger les observateurs. La Fed veut augmenter le plafond de la dette, dans le même tems l’Europe le diminue avec notamment le nouveau traité. Que signifie cette contradiction, simplement que nous sommes entrés dans la guerre des monnaies. L’Europe va conserver une euro fort mais une économie atone tandis que le dollar (comme le yen) va baisser mais avec une économie soutenue. Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a exhorté lundi le Congrès à relever le plafond d’endettement des Etats-Unis pour parer à tout risque de défaut, estiment en outre que les passes d’armes politiques sur le déficit étaient préjudiciables à la situation économique. Il a argué que relever ce plafond légal d’endettement ne revenait pas à autoriser de nouvelles dépenses publiques. « Relever le plafond de la dette, ce que le Congrès doit faire périodiquement, donne au gouvernement la capacité de payer ses factures en cours », a-t-il expliqué lors d’un événement. « Cela ne crée ni nouveaux déficits ni nouvelles dépenses (…) Il est très, très important que le Congrès prenne les décisions qui s’imposent en vue de relever le plafond de la dette afin d’éviter une situation où notre gouvernement ne paierait pas ses factures ». Le Trésor a fait savoir que les Etats-Unis avaient atteint leur plafond d’endettement le 31 décembre et qu’il recourait dorénavant à des dispositions particulières pour permettre au gouvernement de remplir ses obligations financières. Il a ajouté lundi que le pays se trouverait à court de ressources pour éviter un défaut entre la mi-février et le début mars. Le secrétaire au Trésor Timothy Geithner a lui aussi exhorté le Congrès à relever le plafond d’endettement légal de 16.400 milliards de dollars, faute de quoi, le pays risquait des dommages économiques « irréparables ». Les parlementaires ont convenu début janvier de proroger les baisses d’impôt pour les ménages gagnant moins de 450.000 dollars par an mais ils doivent encore s’entendre sur le plafond de la dette, ainsi que sur une réduction des dépenses publiques, dont le déclenchement automatique a été repoussé au 1er mars. Ben Bernanke a également estimé que les Etats-Unis restaient dans une situation de reprise relativement fragile. Il a ajouté, lors de questions et réponses, que les choses évoluaient dans le bon sens pour l’économie américaine « mais pas aussi vite que nous le voudrions ». La Fed a choisi en décembre de poursuivre ses rachats obligataires tant que la situation de l’emploi ne se sera pas nettement améliorée.  

 

La Fed va réduire ses achats de Treasuries en 2013

La Fed  va réduire ses achats de Treasuries en 2013

la Réserve fédérale américaine devrait interrompe d’ici la fin de cette année son programme d’achats d’obligations d’Etat destiné à soutenir l’ économie, montre une enquête de Reuters vendredi. Les économistes de huit « primary dealers » (spécialistes en valeurs du Trésor) sur 15 ont dit anticiper l’arrêt en 2013 du programme d’ »assouplissement quantitatif » dans le cadre duquel la Fed achète pour 45 milliards de dollars de Treasuries par mois. Sur ces huit économistes, sept prévoient un arrêt de ce programme au quatrième trimestre alors que le huitième l’anticipe dès juin. Six des 15 économistes interrogés ont jugé que l’arrêt des achats d’obligations du Trésor ne devrait intervenir qu’en 2014 et le dernier a déclaré s’attendre à ce qu’il soit maintenu jusqu’au premier semestre 2016. Le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed, publié jeudi, a montré que « plusieurs » hauts responsables de la banque centrale prévoyaient un ralentissement ou un arrêt des achats de Treasuries « bien avant » la fin 2013. La Fed a commencé cette semaine à acheter des obligations à long terme dans le cadre du programme illimité d’achats lancé en remplacement de l’ »Operation Twist » qui consistait à vendre des titres à court terme tout en rachetant des titres à plus long terme. L’Operation Twist a pris fin en décembre. Parallèlement, la Fed achète chaque mois pour 40 milliards de dollars de prêts titrisés dans le but de soutenir l’activité économique. Huit des 15 « primary dealers » prévoient que le taux de chômage aux Etats-Unis sera ramené à 6,5% en 2015 et six autres s’attendent à ce qu’il revienne à ce niveau dès 2014, le dernier anticipant un retour à 6,5% en 2016 seulement. Le mois dernier, la Fed a déclaré qu’elle ne relèverait pas ses taux d’intérêt tant que le taux de chômage resterait supérieur à ce seuil de 6,5%. L’enquête a été réalisée vendredi après la publication des chiffres mensuels du marché du travail, qui font ressortir une stabilité du taux de chômage à 7,8% en décembre.

 

Fed : taux zéro, au moins jusqu’en 2015

Fed : taux zéro, au moins jusqu’en 2015

-

La planche à billets au moins jusqu’en 2015 pour empêcher l’écroulement de la croissance et de l’emploi.  La Réserve fédérale a en effet une nouvelle fois innové mercredi en disant qu’elle maintiendrait son taux directeur à un niveau proche de zéro jusqu’à ce que le taux de chômage revienne à 6,5%, la banque centrale américaine prenant au passage de nouvelles mesures pour stimuler l’économie. A l’issue de sa réunion de politique monétaire de deux jours, la Fed a précisé qu’elle s’en tiendrait à cet engagement en matière de taux tant que l’inflation n’est pas anticipée à un niveau supérieur de plus de 2,5% sur les deux années à venir. La banque centrale américaine, qui a revu en légère baisse ses prévisions de croissance pour 2013 et 2014 a substitué à un programme de relance plus modeste – dit « Operation Twist » – qui arrive à son terme en fin d’année une nouvelle salve de rachats d’obligations du Trésor qui contribueront à gonfler un peu plus son bilan. Elle en achètera pour 45 milliards de dollars tous les mois, en sus des 40 milliards de dollars d’obligations adossées à des créances hypothécaires (MBS) qu’elle rachète chaque mois depuis septembre. « (…) la surprise, c’est principalement qu’elle a remplacé la référence à la mi-2015 en matière de taux d’intérêt quasi-nuls par un seuil de chômage de 6,5% », observe Eric Stein (Eaton Vance Management). Les déclarations de la Fed ont dans un premier temps tiré vers le haut Wall Street jusqu’à ce Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale, réaffirme lors d’une conférence de presse que la politique monétaire ne pouvait pas faire grand chose pour contre-balancer les effets du « mur budgétaire ». Au bout du compte, le Dow Jones et le Nasdaq ont terminé en légère baisse et le S&P s’est maintenu juste au-dessus de zéro.  

 

La FED rassurée par la croissance mais pas par le chômage !

La FED rassurée par la croissance mais pas par le chômage !

 

 

Une vision très partagée sur la situation des Etats-Unis par la FED. Dun coté la Fed est rassurée par le niveau de l’activité mais de l’autre le haut niveau de chômage la préoccupe. Conclusion, l’activité économique étant satisfaisante, pas question d’une nouvelle politique accommodante. Les membres du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale laissent entendre que la nécessité de nouvelles mesures de soutien à l’économie américain se fait moins sentir au vu de l’amélioration de la conjoncture aux Etats-Unis, selon le compte-rendu de la réunion de mars de la Fed. Selon ce document publié mardi, les responsables monétaires soulignent une nouvelle fois que le taux de chômage reste élevé aux Etats-Unis. Mais, selon le compte-rendu, seuls « deux » membres du comité de politique monétaire ont estimé que d’autres mesures de soutien pourraient être nécessaires si l’activité économique s’affaiblit ou si l’inflation reste à un niveau bas pendant une période prolongée. Lors de la réunion de janvier, ils étaient plus nombreux à avoir cette position. A la suite de la publication de ce compte-rendu, le dollar a effacé ses pertes par rapport à l’euro.

 

123456



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol