Archive pour le Tag '(et la France)'

L’Europe (et la France) hésite à choisir entre le chômage et le chômage

L’Europe (et la France) hésite à choisir entre le chômage et le chômage

Alors que de grandes zones économiques ont délibérément choisi de muscler leur croissance, l’Europe elle hésite entre le chômage et  chômage. La chine, le Japon les Etats Unis veulent à la fois relancer leur consommation et  développer leurs exportations tandis que l’Europe se rabougrit sur l’équilibre de ses comptes et uniquement cela. La promesse de Hollande de faire changer l’Europe et de lancer un grand plan croissance a échoué ; On s’est contenté d’un pacte de stabilité, en plus qui ne sera même pas appliqué des sa première année, donc le chômage va continuer de se développer et la croissance de s’écouler. Certes l’endettement permanent n’est pas une solution mais ce n’est pas en période de récession (ou de croissance atone) qu’on peut e réduire)). En faiat, tout devrait être centré sur la croissance et l’emploi. Pour cela, il faudra avoir la lucidité de décaler les objectifs de rétablissement des comptes publics de 5 à 10 ans en tenant compte précisément des niveaux de croissance (ce qu’on appelle les déficits structurels mais qui vont poser bientôt de redoutables problèmes méthodologiques ; comment imputer ce qui relève du conjoncturel et ce qui relève du structurel ; en outre le conjoncturel qui dure longtemps devient structurel  ! ). Sans doute ce qu’on va faire faire mais sans le dire quand la politique européenne aura échoué. Par contre manquera encore le volet relance de la croissance ; ce qui implique notamment une politique monétaire plus accommodante, en clair, comme les autres, accepter de faire baisser la monnaie. Le risque, c’est l’inflation (du fait notamment d’une hausse probable des taux d’intérêt), le risque est cependant gérable quand l’inflation est aussi basse du fait de la concurrence internationale et de la baisse de la demande mondiale. En fait l’Europe hésite à choisir entre le chômage te le chômage. Et cela va durer au moins jusqu’aux élections allemandes (septembre 2013). Au moins, car rien ne changera également tant que l’Allemagne ne sera pas affectée par cette politique d’austérité qui tue la croissance. En clair, l’Europe va perdre un ou deux ans et continuait de s’interroger si elle choisit le chômage ou le chômage.

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol