Archive pour le Tag 'et en'

Interdiction de fumer dans les voitures et en plein air

Interdiction de fumer dans les voitures et en plein air

 

 

Sénateur PS de Loire-Atlantique, Yannick Vaugrenard a interpellé mardi au Palais du Luxembourg la ministre de la Santé, Marisol Touraine, sur la nécessité d’interdire la cigarette dans les véhicules où se trouvent des enfants, premières victimes du tabagisme passif selon lui.  L’objectif du prochain amendement ou de la proposition de loi ? Alerter les fumeurs, et notamment les parents, sur les conséquences du tabagisme passif sur les plus jeunes.  La sanction en cas de non-respect ? Une contravention. Des pays comme la Grèce ont déjà adopté cette mesure alors que l’Allemagne, l’Irlande et la Grande-Bretagne s’apprêtent à le faire. « Interdire le tabac en voiture est indispensable pour protéger les droits de l’enfant, estime Yannick Vaugrenard, qui sera l’invité de RTL Matin à 8h15 mercredi. Il faut faire œuvre de pédagogie car c’est dangereux pour leurs propres enfants. J’ai moi-même été un grand fumeur, c’était une aberration… il faut agir vite ». Selon certains études, les enfants de fumeurs seraient plus disposés à le devenir que les enfants grandissant dans un environnement sans fumée. Si la proposition pourrait se heurter à un principe de droit (peut-on interdire à quelqu’un de fumer dans un lieu au final privé ?), elle se fond dans un contexte de lutte de plus en plus en forte contre le tabac. Les députés Denis Jacquat (UMP) et Jean-Louis Touraine (PS), auteurs d’un rapport sur le tabac, prônent eux une interdiction de fumer dans les enceintes sportives, y compris à l’extérieur. La Ligue contre le cancer, elle, va plus loin en estimant nécessaire de bannir la cigarette des jardins des parcs, ou des plages. Des interdictions déjà en vigueur dans plusieurs villes françaises, comme Cannes, Menton, Nice ou Ouistreham. A Auxerre et Cornimont, dans les Vosges, les aires de jeux ont été interdites aux fumeurs. La France, qui compte 14 millions de fumeurs, semble vouloir suivre l’exemple de New York qui a, depuis 2011, prohibé la cigarette dans les 1700 parcs de la ville, Central Park compris. A Paris, on y réfléchit même si la Mairie admet que ce ont surtout les espaces réservés aux enfants qui seront visés.  Le tabac, qui fait 66.000 morts par an en France, reste le principal facteur de risque de cancer (poumons et vessie notamment). Près de un fumeur régulier sur deux meurt prématurément des suites de son tabagisme, dont la moitié avant l’âge de 65 ans. Le tabagisme passif, lui,  tuerait chaque année 3000 à 5000 personnes n’ayant jamais touché une cigarette même si l’interdiction de fumer dans les lieux publics (fermés) améliore l’air dans les bars et restaurants. Les jeunes (presque 50% de fumeurs chez les 18-34 ans alors que 37% des 11 à 15 ans estiment ne pas pouvoir se passer de cigarette) sont en première ligne. La volonté d’interdire la cigarette dans les voitures et certains lieux publics en plein air va dans ce sens puisqu’il s’agit avant tout de « dénormaliser » l’image du tabac. « Que fumer devienne une exception » estime Emmanuelle Béguinot, directrice du Comité national contre le tabagisme. A New-York, toutes les mesures de restriction de l’usage du tabac ont donné des résultats spectaculaires. Le taux de fumeurs des habitants est passé de 21,5% en 2002 à 14,8% en 2011. Mais, depuis 2007, le pourcentage des jeunes fumeurs reste inchangé, à 8,5%. Preuve qu’il reste encore des progrès à faire

Mediator : le médicament était interdit en Belgique et en Suisse.

Mediator : le médicament était interdit en Belgique et en Suisse.

 

Les  doutes apparaissent en Suisse en 1996 concernant le Mediator – qui s’appelle en Suisse le Mediaxal -. Une patiente suivie à Genève et souffrant d’hypertonie artérielle pulmonaire est à l’origine de l’alerte. « Ces effets secondaires peuvent-ils être découverts sans que les médecins soient formés quant à la similitude chimique entre le benfluorex (molécule du Mediator) et le fenfluramine (molécule coupe-faim réputée pour ses effets indésirables) ? », demande l’OICM qui souhaite diffuser largement l’infirmation auprès des médecins. Le groupe pharmaceutique Servier répond, mais pas avec assez de rigueur au goût de Genève qui dit vouloir « identifier les complications médicales possibles ». Puis en 1998, le laboratoire abandonne de lui-même l’idée de commercialiser le Mediator en Suisse. Le juge Gand, à Geneve, a demandé à Rudolf Stoller, ancien responsable de la pharmacovigilance si il avait « été surpris que Servier renonce à l’enregistrement (en Suisse) de son médicament. Réponse : « Pas vraiment, c’est ce que nous souhaitions. » Servier, de son côté, estimait qu’il n’y avait pas de place pour son produit sur le marché suisse. En Belgique, c’est dès l’année 1978 que la commission belge des médicaments écrit aux laboratoires Servier : avis défavorable concernant le Mediator. « Le dossier toxico-pharmacologiuque présente des lacunes importantes » soulignent dans un courrier du 3 février 1978  les responsables belges qui soulignent surtout l’effet anorexigène de la molécule, c’est-à-dire que, déjà, ils considèrent le Mediator comme un coupe faim. Dans une lettre de la commission belge des médicaments du 30 novembre 1978, le diagnostic des sévère sur le Mediator : « L’effet anorexigène de la molécule (peut) à lui seul expliquer beaucoup des résultats soit disant favorables obtenus » ! Les autorité de santé françaises ne prendront la décision de retrait du marché du Mediator que trente-et-un ans plus tard, en 2009, après plusieurs investigations médicales notamment l’étude Regulate lancée en 2005. Mardi, les juges d’instruction chargés de l’affaire du Mediator ont mis en examen l’agence du médicament comme personne morale.

Prévisions économiques Bruxelles : croissance zéro en France et en récession en zone euro 2013

Prévisions économiques Bruxelles : croissance zéro en France et  en récession en zone euro 2013

Paris va enregistrer un déficit public de 3,7% en 2013 et de 3,9% l’an prochain, autrement dit le pays ne rentrera pas dans les clous européens qui lui impose de ramener son déficit en-deçà de 3% du Produit intérieur brut cette année, selon les prévisions économiques d’hiver de Bruxelles.  La faute notamment à une croissance au point mort (0% en 2012 et 0,1% prévu en 2013), et à un problème de compétitivité.  Cette nouvelle n’est pas une surprise. La France avait pris les devants, en reconnaissant qu’elle ne pourrait tenir l’objectif de 3%. Tout en promettant d’être « le plus près possible », le président François Hollande a refusé « d’ajouter des mesures aux mesures » pour ne pas « tomber dans l’austérité ».  Mais avec le renforcement de la surveillance mise en place depuis le début de la crise, les États membres s’exposent à des sanctions financières en cas de dérapages budgétaires.  Dans l’immédiat, Bruxelles penche pour la clémence. Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, n’a pas exclu vendredi d’accorder à la France un délai jusqu’en 2014 pour atteindre l’objectif de 3%. « Nous reviendrons sur la question au mois de mai, (…) après que la France aura présenté ses programmes de stabilité et de réformes, qui devraient inclure un examen complet et profond des dépenses publiques », a-t-il affirmé.  En attendant, l’exécutif européen demande à la France de poursuivre ses efforts budgétaires et ses réformes structurelles pour la croissance et l’emploi, rappelant que sa santé « est au cœur de la stabilité de toute la zone » euro.  L’Allemagne, principal partenaire de la France, doit être quasiment à l’équilibre cette année (-0,2%) et l’atteindre en 2014, avec une croissance de 0,5% et 2%.  Mais la situation de la France, deuxième économie de la zone euro, n’est pas isolée: d’après les prévisions de la Commission, l’Espagne devrait connaître de lourds dérapages budgétaires. Le pays, englué dans la récession et le chômage de masse, devrait enregistrer un déficit public de 10,2% en 2012, de 6,7% en 2013 et de 7,2% en 2014. Des chiffres bien éloignés des objectifs affichés par Madrid d’atteindre un déficit de 4,5% cette année et de 2,8% l’an prochain.  L’Espagne a déjà obtenu des délais de la Commission européenne pour réduire son déficit et peut espérer un nouveau traitement de faveur, même si cela est « prématuré », selon M. Rehn.  Le pays a mis en place un plan de rigueur qui doit permettre d’économiser 150 milliards d’euros sur trois ans et le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé mercredi « une seconde génération de réformes », afin de stimuler l’emploi et l’activité des petites entreprises.  Ces dérapages budgétaires s’inscrivent dans un contexte difficile pour la zone euro, qui devrait rester en récession en 2013.  Le PIB devrait reculer de 0,3% cette année, contrairement aux précédentes estimations de la Commission qui tablait sur une croissance au point mort. Bruxelles table sur une reprise seulement en 2014, avec un PIB en hausse de 1,4%. Pour l’Union européenne dans son ensemble, la croissance sera d’un petit 0,1% cette année et de 1,6% en 2014.  Sur les 17 pays de l’Union monétaire, seul Chypre qui attend la mise en place d’un programme d’assistance financière devrait encore être en récession en 2014, contre sept pays cette année (Grèce, Espagne, Italie, Chypre, Pays-Bas, Portugal et Slovénie).  Mais l’austérité et la récession actuelles se traduisent par une nouvelle aggravation du chômage, qui devrait dépasser les 12% de la population active en 2013, soit près de 20 millions de personnes sans emploi. Avec des pointes à 27% pour l’Espagne et la Grèce.  La dette publique dépassera les 95%, avec des pics à près de 130% en Italie et plus de 175% en Grèce.   »Le retour de la croissance viendra d’abord de la demande extérieure. L’investissement et la consommation devraient repartir plus tard dans l’année et en 2014, la demande intérieure devrait être le principal vecteur de la croissance », a estimé la Commission.   »Nous devons continuer sur la voie des réformes », a estimé M. Rehn, au risque selon lui de « saper le retour de la confiance et de retarder la nécessaire reprise de la croissance et de la création d’emplois ».

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol