Archive pour le Tag 'est'

Page 12 sur 12

Les entreprises allemandes en France : « la situation est mauvaise »

Les entreprises allemandes en France : « la situation est mauvaise »

Une forte majorité (73%) des entreprises allemandes qui opèrent en France se déclare « toujours satisfaites de leur implantation sur le territoire français », mais ce pourcentage est en régression par rapport aux 78% de 2010 et aux 79% de 2008, selon cette étude qui dresse un portrait de la France en tant que pays d’implantation du point de vue des entreprises d’Outre-Rhin.  Dans le même temps, la part des entreprises insatisfaites est passé de 14% en 2008 à 15% en 2010 et à 25% en 2012, selon cette étude à laquelle ont répondu 110 entreprises.  L’enquête révèle également que près de deux tiers de ces sociétés jugent que la situation économique sur le marché français n’est pas porteuse. Elles la juge mauvaise (à 57%), voire très mauvaise (6%), alors qu’elle n’est considérée satisfaisante que par 36% des entreprises interrogées.  Par secteur, la part d’opinions négatives concernant la situation actuelle est plus prégnante pour les activités commerciales (41%) que pour les activités industrielles (34%) ou de services (14%).  Sur le plan des prévisions, les entreprises allemandes sont 42% à tabler sur une détérioration de la situation économique en France en 2013.  Interrogées sur les mesures visant à accroître l’attractivité du pays, elles ont placé « l’augmentation de la flexibilité du marché du travail » en tête des critères proposés pour 58% d’entre elles, puis la réduction de la fiscalité sur les entreprises (56%). Vient ensuite la simplification des procédures liées à la législation du travail (47%).  Selon l’AHK, les entreprises allemandes représentent, dans leur ensemble, « l’un des principaux investisseurs étrangers en France ».  La chambre de commerce estime à 3.000 le nombre d’entreprises implantées en France avec une participation majoritairement allemande dans leur capital social et à 300.000 le nombre d’emplois directs générés par ces entreprises.  Une précédente étude, publiée la semaine dernière par la chambre de commerce américaine en France (Amcham), avait montré une chute brutale de l’attractivité du pays aux yeux des investisseurs d’Outre-Atlantique.

Pétrole : l’avenir est dans le schiste !

Pétrole : l’avenir est dans le schiste !

Si on fait abstraction des questions environnementales, l’avenir est dans le schiste. Depuis 2007, la technologie décriée du « fracking », ou fracturation hydraulique, combinée à celle du forage à l’horizontale, a permis d’exploiter les immenses ressources en hydrocarbures des gisements de schiste aux Etats-Unis et au Canada.  Les Etats-Unis ont ainsi produit cette année 6,4 millions de barils de brut par jour: une hausse de 32% en 5 ans et un record depuis 15 ans.  Cette manne génère des dizaines de milliards de dollars de revenus et crée des centaines de milliers d’emplois, une ruée vers l’or du XXIe siècle qui soulève de sérieuses craintes pour l’environnement et la santé des riverains.  L’Agence internationale de l’Energie prévoit même que les Etats-Unis deviendront le 1er producteur mondial de pétrole d’ici quatre ans, dépassant l’Arabie saoudite et la Russie et qu’ils parviendront à l’indépendance énergétique d’ici 2030.   »Pour le gaz naturel, l’indépendance est quasiment là », note Andrew Lipow, analyste indépendant interrogé par l’AFP.  Une situation encore impensable il y a quelques années, qui change surtout la donne pour les Etats-Unis, premier consommateur au monde, alors que le Canada est déjà très largement exportateur.  Si ces prédictions se confirment, « les Etats-Unis n’auront plus besoin du Moyen-Orient et de l’Opep pour leur approvisionnement pétrolier », constate M. Lipow.  A l’inverse, le Moyen-Orient se retrouve « face à deux défis: la concurrence de la production nouvelle en provenance des Etats-Unis et l’essor de sa propre consommation », renchérit Kevin Massy, expert du Brookings Institute. L’avantage gagné par les Etats-Unis avec le schiste est tempéré par la flambée de la consommation énergétique. Selon l’AIE, d’ici 2035, la demande mondiale de gaz devrait bondir de 50% et celle de pétrole de 10%, tirée par le développement des transports dans les pays émergents, ce qui va soutenir les prix du brut à des niveaux élevés.   »Dans un marché totalement mondialisé, les Etats-Unis restent vulnérables à toute perturbation de l’approvisionnement, susceptible de faire flamber le brut et de fragiliser l’économie américaine », insiste M. Massy.  Le Moyen-Orient « va donc rester crucial » pour l’approvisionnement énergétique, sans parler des questions de sécurité nationale, renchérit Michael Levi, du Council on Foreign Relations (CFR).   »C’est différent pour le gaz, car c’est un marché régionalisé, donc l’impact géopolitique du schiste est plus important », fait remarquer M. Massy.  Des pays comme l’Ukraine, la Hongrie, la Pologne, qui dépendent du gaz russe vont acheter de plus en plus de gaz naturel liquéfié venant d’Amérique du Nord. « Cela met la pression sur les prix » et diminue la suprématie du géant russe, souligne M. Massy.  En Europe, en France ou en Bulgarie, les inquiétudes environnementales bloquent l’exploitation. En Grande-Bretagne, celle-ci fait débat, mais en Pologne où le gouvernement y est favorable, le géant ExxonMobil s’est cassé les dents avec plusieurs essais improductifs.  La Chine de son côté recèle de très importantes réserves de schistes, mais dans des zones soit arides, alors que le fracking nécessite d’immenses quantités d’eau, soit très peuplées, et elle manque d’infrastructures.

 

Depardieu réfugié fiscal en Russie, Poutine est d’accord !

Depardieu réfugié fiscal en Russie, Poutine est d’accord !

 

Le ridicule ne tue pas sinon Depardieu et Poutine seraient déjà morts. En effet, Vladimir Poutine s’est dit prêt jeudi à accorder un passeport russe à Gérard Depardieu si l’acteur en fait la demande. Le président russe a par ailleurs livré son analyse sur la polémique qui oppose l’acteur au gouvernement français au sujet de son départ pour la Belgique.  « Poutine m’a déjà envoyé un passeport », se serait réjouit Gérard Depardieu selon des amis cités par Le Monde. Interrogé jeudi sur le sujet, Vladimir Poutine s’est dit prêt à accorder un passeport russe à l’acteur français si celui-ci le souhaite. « Si Gérard veut vraiment avoir un permis de séjour ou un passeport russe, c’est une affaire réglée, et de manière positive », a expliqué le président russe. Par ailleurs, Vladimir Poutine a livré son analyse sur la polémique entre Gérard Depardieu et le gouvernement français. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault avait ainsi qualifié l’exil fiscal de Gérard Depardieu « d’assez minable ». Se sentant insulté, l’acteur avait annoncé son intention de rendre son passeport français et de prendre la nationalité belge. « Je suis certain que les hauts responsables français ne souhaitaient pas vexer Gérard Depardieu », a expliqué Vladimir Poutine. Selon le chef de l’État russe : « Nous, les hommes politiques, nous défendons toujours notre politique et les décisions que nous prenons. Si cela a été fait de manière pas très délicate, c’est tout au plus un accroc regrettable. »

 

FN : la miss France est russe !

FN : la miss France est russe !

Pas de chance pour le FN, sa miss France qui hurle sur sa nouvelle affiche «  on n’est pas chez nous ! » est en fait une jeune femme russe et qui ne parle pas le français. Confondre les vessies et les lanternes ou les français et les immigrés, c’est grave pour le parti de la reconquête nationaliste». Cette russe est sans doute moins chère qu’une française « Assez du racisme anti-français. On est chez nous ! », proclame donc la nouvelle affiche du Front national de la jeunesse (FNJ), lancée à l’occasion de l’inauguration du nouveau site internet du mouvement. La jeune femme maquillée de bleu, blanc et rouge criant le slogan sur l’affiche « ressemble à la France », comme le souligne le FNJ. Mais justement, comble d’ironie, elle n’est pas Française. Elle est Russe.  C’est Mouloud Achour, chroniqueur pour « Le Grand Journal » de Canal +, qui a découvert le pot aux roses jeudi. Il l’a retrouvée sur Facebook. Elle s’appelle Darija. C’est un mannequin professionnel habitant à Saint-Pétersbourg. Sur son profil, elle a écrit parler le russe, l’anglais et l’allemand, mais point le français. Comme elle vend ses photographies en ligne, le chroniqueur a retrouvé celle qui a servi au FNJ. Forcément, elle apparaît sans le maquillage bleu-blanc-rouge et un piercing à l’oreille en moins. Ce bijou si courant choquerait-il encore au FN ? Ou alors le FN préfère les piercings dans les narines pour mener ses électeurs naïfs, comme des ânes,  par le bout du nez.

1...89101112



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol