Archive pour le Tag 'Espagne; envol des taux'

Espagne : les taux s’envolent , la crise s’approfondit

Espagne : les taux s’envolent , la crise s’approfondit

La quatrième économie de la zone euro a réussi à lever 3,040 milliards à 12 et 18 mois, mais à des taux en très nette hausse par rapport à la dernière émission similaire, le 14 mai: 5,074% à 12 mois (contre 2,985%) et 5,107% à 18 mois (contre 3,302%).  C’était le premier rendez-vous de l’Espagne avec le marché obligataire depuis l’annonce, le 9 juin, d’un plan de sauvetage européen pour ses banques, qui pourrait atteindre 100 milliards d’euros.  Un plan qui n’a pas apaisé les esprits: pour preuve, quatre jours plus tard, l’agence Moody’s a dégradé la note du pays de trois crans, à Baa3, tout proche de la catégorie des emprunteurs à risque, dite spéculative.  L’envolée des taux était donc attendue: les investisseurs, laissant derrière eux le dossier grec même s’il est encore loin d’être résolu, se montrent de plus en plus impatients de connaître le montant que devra prêter la zone euro à l’Espagne.  Le sauvetage des banques espagnoles, ou plutôt le manque de détails sur ce plan de sauvetage, commence à être un poids trop lourd sur les épaules de l’Etat et cela se traduit sur les marchés obligataires, avec la peur de l’effet contagion de cette interminable crise de la dette », pointe Amilcar Barrios Villonga, gérant de portefeuille de la maison de courtage Tressis.   »Tant que ne seront pas clarifiés les termes du sauvetage, dont il est nécessaire de connaître le montant, les marchés obligataires ne se détendront pas », renchérit Link Securities.  Surtout que la situation du secteur, fragilisé depuis l’éclatement de la bulle immobilière en 2008, semble empirer rapidement: lundi, la Banque d’Espagne a révélé que quasiment un prêt sur dix (8,72%) était désormais considéré comme douteux, donc avec un risque fort de ne pas être remboursé.  Si Madrid prend la totalité des 100 milliards d’euros proposés par la zone euro, sa dette publique grimpera immédiatement de dix points et avoisinera en fin d’année les 90% du PIB, ce qui rendra les taux d’intérêt actuels très préoccupants.  Le taux de ses obligations à dix ans, qui a franchi lundi la barre symbolique des 7% – un record historique -, restait mardi au-dessus de ce niveau jugé insoutenable à long terme, à 7,003%.

 »

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol