Archive pour le Tag 'épidémique'

Un rebond épidémique

Un rebond épidémique

 

« Nous sommes dans un début de rebond épidémique », a déclaré dimanche 9 août sur franceinfo Nicolas Peju, directeur général adjoint de l’agence régionale de santé en Ile-de-France, alors que le port du masque devient obligatoire en extérieur dans de nombreux lieux de Paris et de la petite couronne à partir de ce lundi. « Nous avons une tendance qui n’est pas bonne et qui doit nécessiter même actuellement, au cœur du mois d’août, une forte mobilisation pour renforcer toutes les mesures de prévention. »

« Il faut vraiment une prise de conscience collective que la tendance n’est pas bonne. Nous sommes dans un début de rebond épidémique. Si on ne veut pas qu’il se transforme en début de deuxième vague, il faut impérativement cette prise de conscience pour renforcer toutes les mesures de prévention et inverser cette tendance dans les jours et dans les semaines qui viennent », a ajouté Nicolas Péju.

Le directeur général adjoint de l’agence régionale de santé d’Ile-de-France a évoqué les chiffres de circulation du coronavirus :  »À la mi-mai, nous trouvions chaque jour à peu près 200 cas positifs sur l’ensemble de la région Ile-de-France. À la fin du mois de juin, nous trouvions une centaine de cas positifs chaque jour. Notre taux de positivité, c’est-à-dire le nombre de tests positif pour 100 tests réalisés, avait rejoint à peu près la moyenne nationale. Mais depuis juillet, les indicateurs que je vous cite se sont malheureusement dégradés. Depuis la semaine dernière, nous constatons en moyenne autour de 400 cas positifs par jour en région Ile-de-France et même plus de 500 ces derniers jours. C’est là qu’il faut réagir en prenant un certain nombre de mesures, des mesures ciblées, des mesures qu’il faudra adapter bien évidemment dans les jours et les semaines qui viennent. »

Coronavirus Jérôme Salomon: «une deuxième vague» épidémique

Coronavirus Jérôme Salomon: «une deuxième vague» épidémique

 

Le directeur général de la santé avait déjà prévenu lors de son audition à l’Assemblée nationale : ne pas se préparer à une deuxième vague serait irresponsable. Nous devons anticiper un rebond, voire une deuxième vague épidémique cet automne ou cet hiver. Ne pas se préparer à une deuxième vague serait une faute majeure », a déclaré Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, interrogé par les députés membres de la commission d’enquête parlementaire portant sur l’impact et la gestion de la crise du Covid-19.

« La première vague épidémique s’achève en Europe et en métropole, mais l’épidémie est loin d’être terminée et le virus circule toujours de façon hétérogène. Comme depuis le début de l’épidémie, nos équipes sont toujours pleinement mobilisées. Elles surveillent la situation en métropole, avec plus de 230 clusters déclarés [...]« .

« Nous devons impérativement maintenir le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation physique [...]« .

« Nous devons anticiper un rebond, voire une deuxième vague épidémique cet automne ou cet hiver. Ne pas se préparer à une deuxième vague serait une faute majeure. »

«Ce sont nos comportements qui conditionnent le risque» de regain du Covid-19, insiste le directeur général de la Santé, qui appelle les Français à «la prudence» face au risque d’une deuxième vague qu’il  rappelle dans une interview du Figaro.

 

Comment gérer la menace de risque épidémique international

Comment gérer la menace de risque épidémique international 

 

Comment gérer la menace internationale s’interroge, dans une tribune au « Monde » l’infectiologue François Bricaire.(extraits) 

«  Une fois encore, un nouveau virus vient d’émerger, responsable d’un phénomène épidémique apparu courant décembre 2019 en Chine et qui depuis s’étend géographiquement et numériquement. Son apparition provoque inquiétude et interrogations. Ces questionnements parfaitement légitimes peuvent soulever quelques réflexions. De tout temps, l’homme a vécu dans un monde où les événements infectieux épidémiques se succèdent de façon quasi permanente. Chaque nouvelle épidémie suscite à la fois un intérêt majeur et beaucoup de fantasmes dictés par la peur de mourir. Ces agresseurs microbiens invisibles fascinent. Ils sont d’autant plus source d’anxiété qu’on ne les connaît pas ou mal, qu’on ignore tant leur potentiel de nuisance que la durée de leur action.

 

Il est clair que l’épidémie que nous vivons aujourd’hui sera suivie par d’autres. Les virus sont extrêmement nombreux, la plupart sont inconnus à ce jour et nombreux sont les animaux porteurs constituant des réservoirs que nous sommes amenés d’une façon ou d’une autre à côtoyer. De multiples activités humaines contribuent à favoriser ces échanges avec le monde animal : exploitation forestière, chasse, commerce… Les concentrations de population, les mégapoles, et bien sûr la facilité des déplacements et des échanges favorisent le développement et l’extension rapide d’une épidémie qui, très vite, peut devenir pandémique. Fort heureusement, les moyens scientifiques modernes permettent aussi de détecter l’agent responsable, d’établir son génome et son mode de réplication dans des délais brefs, donnant ainsi les moyens de le combattre, notamment en mettant très rapidement à disposition les tests nécessaires à un diagnostic rapide.

Doit-on avoir peur ? Que doit-on exactement redouter ? A ces questions posées de manière répétée, les réponses sont souvent imprécises, incomplètes ou insatisfaisantes. Mais en début d’épidémie, trop d’inconnues existent pour que l’on puisse correctement répondre. Et même avec le temps, certaines demeurent. Un nouveau virus appelle des interrogations sur ses caractéristiques, sa provenance, la connaissance de son réservoir, sa virulence, ses modalités de transmission, sa capacité de diffusion… Est-il stable ou risque-t-il de muter ? Quelles manifestations provoque-t-il ? Sont-elles graves, et pour qui ? Quelle est sa durée d’incubation ? Se transmet-il avant l’apparition des premiers symptômes ? Existe-t-il des formes asymptomatiques mais susceptibles de favoriser sa diffusion dans la population ?….. »

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol