Archive pour le Tag 'en un mois'

Pôle emploi : 35% de radiés en plus en un mois

Pôle emploi : 35% de radiés en plus en un mois

Le chômage baisse statistiquement notamment parce que 35% de chômeurs ont été radiés en plus en août. En cause, la non actualisation et le fait que les chômeurs ne se sont pas rendus au rendez-vous de Pole emploi. Des rendez vous complètement inutiles puisqu’on ne propose strictement rien aux chômeurs ! Du coup les radiés sont en général (pas  toujours)  des chômeurs qui ne touchent aucune indemnité.  Il y a donc un loup dans ces statistiques. Il y a une catégorie, appelée « sortie pour cessation d’inscription pour défaut d’actualisation ». Elle comptabilise les sans-emplois censés venir à Pôle emploi actualiser leur dossier. Or dans les chiffres du mois d’août, le nombre de personnes qui ne sont pas venues mettre à jour leur inscription est exceptionnellement élevé. Un mois dit « normal », environ 200.000 personnes ne se présentent pas à leur rendez-vous mensuel chez Pôle emploi. Au deuxième mois de l’été, ce sont 270.000 personnes qui n’ont pas fait le déplacement. Le ministère s’est même fendu d’un astérisque sur ce chiffre, précisant qu’aucun changement de comptabilité ou de méthode n’expliquait une telle augmentation. Ce phénomène inexpliqué amplifie sans doute une tendance, qui est réelle, d’une stabilisation du chômage. Il relativise toutefois l’ampleur du retournement.

Livret A : collecte record 21 milliards d’euros en un mois

Livret A : collecte record 21 milliards d’euros en un mois

 

 Conséquence de l’aversion aux risques ((actions, obligations etc.),  une collecte mensuelle historique, qui porte les encours des deux placements à 325 milliards d’euros. L’afflux de capitaux d’octobre dépasse même le pic de janvier 2009. L’ouverture de la distribution des livrets à tous les réseaux bancaires avait à l’époque suscité un flot de 18,9 milliards d’euros. Le mouvement massif du mois dernier s’explique par un autre choc réglementaire: le relèvement des plafonds des deux livrets, une des promesses fortes de la campagne de François Hollande. Cette décision très populaire auprès des particuliers a suscité des réserves du monde bancaire qui voit ses propres livrets se vider, mais aussi de la Cour des comptes, qui a souligné les risques de transfert massif de l’épargne long terme du pays vers les livrets. En septembre, le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, a tranché pour un relèvement en deux étapes du livret A. D’abord 25 % au 1er octobre, qui ont porté le plafond à 19.250 euros. Puis une deuxième hausse de 25 %, prévue pour décembre. Le doublement du plafond du livret de développement durable (LDD) a été directement acté au 1er octobre. L’ensemble des augmentations portera la capacité de placement de ces livrets à près de 35.000 euros pour une personne célibataire.  Au total, le doublement des plafonds devrait attirer vers les deux livrets entre 40 et 60 milliards d’euros. . Un montant à répartir entre 15 milliards pour le logement social, en vue de la construction des 150.000 logements sociaux, 10 milliards pour la Banque publique d’investissement (BPI) et de 3 à 5 milliards pour soutenir les  collectivités locales.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol