Archive pour le Tag 'El Khomry'

Myriam El Khomry lance « Territoire zéro chômeur » : une fumisterie

Myriam El Khomry lance « Territoire zéro chômeur » : une fumisterie

 

 

La fumisterie est dans le titre car on ne parviendra pas dans cette expérimentation  à zéro chômeur dans les territoires tout au plus quelques centaines pour l’ensemble du pays compte tenu des financements prévus. Le parlement s’était prononcé à l’unanimité pour faire plaisir à des organisations caritatives qui poussaient ce projet. En fait on va financer avec un fond public notamment des emplois qui seront autant d’emplois supplémentaires des collectivités locales en comptant notamment sur l’empaquetage des anciennes aides notamment du chômage. Théoriquement les embauches doivent être faites sous CDI mais le financement n’est pas prévu au-delà de cinq ans. La réinsertion des chômeurs notamment de longue durée est évidemment une préoccupation majeure mais il n’est pas sûr que la réforme envisagée soit vraiment à la hauteur. En outre il existe déjà, et c’est heureux, des entreprises publiques de réinsertion  en CDD sur des activités réellement productives qui permettent à des milliers de chômeurs de retrouver les conditions réelles d’emploi comme dans une entreprise. Dans le cas de la réforme envisagée on va surtout créer des fonctionnaires supplémentaires (mais sans le statut) ou surplus sans doute au statut provisoire compte-tenu des modalités de financement. Dans un premier temps, « Territoire zéro chômeur » est mis en place dans dix « territoires expérimentaux », dont Mauléon (8.700 habitants), et va concerner 800 personnes. C’est l’ancien PDG de la SNCF et d’Airbus, Louis Gallois, qui pilote l’opération. Présent à Mauléon, il a déclaré: « Ce Territoire zéro chômeur permet à toute personne d’accéder à un emploi utile, que la collectivité considère utile ». Depuis début janvier 2017, l’Entreprise solidaire d’initiative et d’action des Mauléonais est installée dans un bâtiment communal et a recruté 22 chômeurs, en fonction des critères définis par le législateur: « Être au chômage depuis plus d’un an, vivre depuis plus de six mois sur Mauléon », a indiqué le maire de Mauléon, Pierre-Yves Marolleau. « Ils ont été engagés en contrat à durée indéterminée, sont payés au SMIC, en choisissant leur temps: plein temps ou mi-temps. Ils interviennent sur différents chantiers: remise en valeur du patrimoine, développement durable en lien avec la Communauté d’agglomération, tourisme, pour des particuliers ou des entreprises ».  »C’est une expérimentation d’abord humaine pour des gens qui ont progressé et qui auparavant ont eu des accidents de vie (santé, séparation, etc.). Certains avaient des diplômes, d’autres étaient désocialisés. J’estime que, dans la situation actuelle, il ne faut pas être fataliste, il faut avancer, tenter quelque chose. Pour un maire comme moi, c’est motivant car, à Mauléon, le taux de chômage est entre 6,5 et 7% », a-t-il ajouté. Pour lancer l’opération, la ville de Mauléon a bénéficié d’un prêt de la Caisse des dépôts et consignations, à hauteur de 100.000 euros.

 

La CFDT contre le projet El Khomry

La CFDT contre le projet El Khomry

 

L’opposition de la CFDT au projet El Khomry constitue de toute évidence une sérieuse épine dans le pied du gouvernement. Jusque-là en effet le gouvernement avait réussi à faire passer des réformes avec la bienveillante indifférence- quelquefois avec l’appui -des syndicats réformistes. Ce ne sera pas le cas cette fois-ci à  mois d’un sérieux rééquilibrage entre flexibilité et sécurité concernant les salariés. Il faut convenir que d’ordinaire les négociations s’enlisent dans des discussions sans fin pendant des mois mais cette fois Valls a choisi la voie bonapartiste en s’affranchissant de toute concertation. Pire,  il a même menacé de faire passer la réforme avec le 49-3. Une erreur sans doute à la fois pédagogique et politique car cette posture de hussard risque de faire émerger un front social antigouvernemental comme on n’en a pas connu depuis l’élection de François Hollande. Bref le syndrome CPE qui risque de plomber le crédit du gouvernement. Le numéro un de la CFDT juge que ce projet apporte de « mauvaises réponses à des revendications patronales » et qualifie certaines de ses dispositions de « scandaleuses ». « Cet avant-projet est très déséquilibré entre la flexibilité et la sécurité », critique le secrétaire général de la CFDT dans une interview au Monde.   »Il apporte de mauvaises réponses à des revendications patronales, en faisant la part trop belle à une vision un peu dogmatique de la flexibilité. L’accueil de la CFDT est négatif », ajoute le patron de ce syndicat qui a, jusqu’à présent, a accompagné toutes les réformes entreprises sous le quinquennat Hollande.  Le numéro un de la CFDT se dit en « désaccord ultraprofond » sur le projet de plafonner les indemnités prud’homales lors de licenciements abusifs. Ce plafond variera de 3 à 15 mois de salaire selon l’ancienneté de l’ex-salarié. Jusqu’ici, les juges attribuaient traditionnellement un mois de salaire par année d’ancienneté. « Le niveau des indemnités prud’homales est scandaleux, totalement inacceptable. Les plafonds sont très faibles », s’inquiète Laurent Berger. « Il est hors de question que cela reste en l’état ».




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol