Archive pour le Tag 'écrasante »'

Législatives :majorité « écrasante » pour Macron

Législatives :majorité « écrasante » pour  Macron

 

La majorité risque d’être écrasante pour Macron, écrasante pour ses adversaires mais aussi pour lui. En effet,  avec un tel succès (à relativiser en raison de l’abstention), l’échec ne sera pas permis ; le nouveau président de  va disposer de tous les pouvoirs et il ne bénéficiera d’aucune excuse en cas d’échec. On l’attend sur l’enjeu essentiel à savoir la relance de la croissance pour réduire le  chômage. En cas d’atermoiements de type Hollande voire d’échec, la chute risque d’être aussi rapide que l’ascension. Pour réformer réellement le pays il lui faudra du courage, de la détermination et de la compétence. La compétence il la possède par contre son action risque d’être entravée par les lourdeurs politiques, administratives et celles des différents lobbys. Il lui faudra aussi arbitrer pour sortir de certains flous et de certaines contradictions. Enfin il devra sans doute se débarrasser rapidement des vieux crocodiles  et des élus douteux. Macro a sans doute moins d’un an pour réussir. De ce point de vue l’immense succès attendu au deuxième tour des législatives constitue à la fois un atout mais aussi une hypothèque lourde car rien ne pourra lui être pardonné tellement il a nourri d’espérances. En effet  les dernières projections réalisées par les instituts de sondages accordent à l’ensemble La République en marche-MoDem une écrasante majorité de 430 à 470 sièges, dimanche pour le second tour des législatives. Les autres formations seraient en perdition.  Forte de ses 28,21% des voix obtenues dimanche dernier (32,3 avec le MoDem), La République en Marche est la plus représentée avec 454 candidats, devant Les Républicains (264), le FN (120), La France insoumise (67), le PS (65) et le MoDem (62). La majorité ne peut plus donc échapper au mouvement d’Emmanuel Macron. Reste à connaître l’ampleur du raz-de-marée. Les derniers sondages lui promettent une domination écrasante pour la prochaine législature.  Plus des trois-quarts des sièges promis à Macron Le record peut être battu : avec 472 députés sur 577 élus en 1993, la droite disposait de la plus large majorité jamais vue à l’Assemblée nationale. Avec son allié MoDem, La République en marche pourrait avoir dimanche soir jusqu’à 470 sièges (voir notre infographie ci-dessus). Trois projections ont en fait été publiées depuis le premier tour : les instituts Harris Interactive et OpinionWay accordent à la future majorité entre 440 et 470 sièges, tandis qu’Odoxa évoque plutôt une fourchette de 430 à 460 mandats. C’est de toute façon nettement plus que ce qu’indiquaient toutes les autres projections réalisées avant le premier tour. L’hypothèse la plus haute, fixée par Ipsos, était alors de 427 sièges…  Odoxa précise dans son enquête « qu’une cinquantaine de sièges » reviendrait en tout au MoDem. Cela signifie que LREM atteindra de toute façon la majorité absolue à lui seul et ne dépendra donc pas de son allié centriste dans le vote des lois. Un risque potentiel que s’évite Emmanuel Macron. Et avec au moins 380 sièges, le parti présidentiel battrait également un record historique, quand l’UMP avait obtenu 359 mandats à elle seule en 2002.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol