Archive pour le Tag 'économie française'

Français, allemands et britanniques inquiets sur l’économie française

Français, allemands et britanniques inquiets  sur l’économie française

« Une large majorité de Français (65%), d’Allemands (61%) et d’Anglais (57%) considère que les différents titres des médias dans ces trois pays correspondent à la réalité des difficultés économiques de la France », indiquent les auteurs de cette enquête de l’Institut Think réalisée pour la société Fiducial.  55% des Anglais, 51% des Français et 46% des Allemands estiment que la France est un problème pour la bonne santé de l’Europe, selon ce sondage réalisé auprès de 1.000 Français, autant d’Allemands et autant de Britanniques âgés de 18 ans et plus, interrogés en ligne du 3 au 5 décembre.  Seuls 34% de Français se déclarent choqués par ces unes de journaux. Au sujet de la couverture de de l’hebdomadaire britannique The Economist qui qualifiait mi-novembre la France de « bombe à retardement au coeur de l’Europe », ils sont uniquement 26% à la considérer comme caricaturale contre 37% conforme à la réalité (28% pour les Anglais et 42% pour les Allemands).  Après avoir dénoncé un supposé « déni » français avant la présidentielle, The Economist, influent et libéral hebdomadaire britannique du monde des affaires, publiait ce titre en couverture de son numéro du 17 novembre. L’image qui illustrait ce dossier spécial de 14 pages était celle de sept baguettes de pain entourées d’un ruban bleu-blanc-rouge, telles des bâtons de dynamite, reliées à une mèche allumée.  Quant à la presse allemande, les sondeurs font allusion au quotidien populaire Bild Zeitung qui demandait le 31 octobre: « La France sera-t-elle la nouvelle Grèce? ».  Pour la presse française, l’exemple donné est celui du quotidien Libération qui le 12 novembre a publié au sujet de l’économie française une photographie de la chancelière allemande Angela Merkel avec le titre « Achtung » (« Attention » en allemand).  Par ailleurs, pour les Européens interrogés, la crise va perdurer dans leur pays. Plus d’un Français, Anglais ou Allemand sur trois estime que la reprise économique se fera après 2015.   »Là encore, les Français sont les plus pessimistes puisqu’ils sont 42% à le penser », notent les auteurs du sondage. La perte du « triple A » de la France est « l’un des signaux révélateurs de cette crainte ». Les habitants des trois pays s’accordent à dire que cette dégradation est « un signal d’alarme sur la fragilité de la France (69% pour les Français, 65% pour les Anglais et 64% pour les Allemands) ». « Autre facteur d’incertitude, le pacte de compétitivité annoncé suite au rapport Gallois est accueilli avec vigilance. Ses mesures sont évaluées comme allant dans le bons sens mais jugées insuffisantes pour 41% des Français et des Anglais et 46% des Allemands », selon l’enquête.

Comment doper l’économie française : faire comme Armstrong !

Comment doper l’économie française : faire comme Armstrong !

 

Comment redresser l’industrie et l’économie en général en France ; une solution faire comme Armstrong. Sans doute un grand champion mais qui a quand un peu forcé la dose par rapport aux autres (essayez de tenir une moyenne de 50 kilomètres à l’heure sans dopage !). Ce serait pourtant la solution pour une économie française qui elle souffre d’un excès’ de calmants fiscaux (la France est championne du monde des prélèvements obligatoires) ; Avec le budget 2013, c’est sûr, c’est la voiture balai assurée. Ou alors il faut interdire les substances toxiques : niveau de fiscalité, centralisme, étatisation, nombre de fonctionnaires, professionnalisation de la politique, 35heures, laxisme du système scolaire, aides sociales excessives dans certains cas , absence de concertation avec les acteurs économiques etc.) ; bref un vrai dopage, pas une cure d’austérité, non, une cure de prospérité pour d’abord créer de la richesse, la partager ensuite et alors en même temps assainir les fiances publiques. Pas l’inverse comme le proposent l’Europe et Hollande. Sarko pédalait trop vite, souvent dans la semoule, Hollande, lui ,fait du rétro pédalage sur un vélo à marche arrière. Lance Armstrong, septuple vainqueur du tour de France, et l’équipe cycliste US Postal avaient donc « monté le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l’histoire du sport », a accusé mercredi l’Agence américaine antidopage (Usada) dans un communiqué.Dans ce texte, signé par son directeur, Travis T. Tygart, l’Usada n’épargne pas le coureur texan, multiple vainqueur de la Grande Boucle après avoir vaincu un cancer des testicules et aujourd’hui à la tête de Livestrong, une richissime fondation de lutte contre cette maladie. Plus de 1 000 pages de documents à l’appui, l’Usada a ainsi parlé de « preuves accablantes » de « l’utilisation, la possession et la distribution par Lance Armstrong de produits améliorant la performance », confirmant « la triste vérité sur la tricherie mise en place par l’US Postal ».Ces documents, qui devaient être mis intégralement en ligne par l’Usada dans la journée, sur son site internet, ont été envoyés à l’Union cycliste internationale (UCI), à l’Agence mondiale antidopage (AMA) et à la Fédération internationale de triathlon, le sport dans lequel l’ancien coureur texan s’était reconverti après être descendu de vélo. Dénonçant un système monté par « des individus qui se croyaient au-dessus des lois et qui jouent toujours un rôle majeur dans le sport », le patron de l’Usada a notamment précisé avoir obtenu les témoignages sous serment de 26 personnes, « dont 15 coureurs ayant eu connaissance des activités de dopage au sein de l’US Postal ».

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol