Archive pour le Tag 'du député'

Marseille : mis en examen du député PS Henri Jibrayel soignait trop les petits vieux !

Marseille : mis en examen  du député PS Henri Jibrayel soignait trop les petits vieux !

 

 

Une pratique courant d’après l’ancien patron de la SNCM, des mini croisières offertes par les politiques aux petits vieux. Cette fois c’est Henri Jibrayel, député PS des Bouches-du Rhône qui  a été mis en examen pour prise illégale d’intérêt et abus de confiance. Une injustice d’après lui d’autant que la somme e 30 000 euros est dérisoire (toujours  d’après lui). Il a sans doute raison puisqu’il s’agit de l’argent du contribuable et à Marseille en plus. Vraiment une affaire dérisoire !  Imprimer Henri Jibrayel, député socialiste des quartiers nord de Marseille, a été mis en examen pour abus de confiance et prise illégale d’intérêts. A en croire Le Monde et France 3, le juge d’instruction veut connaître les conditions de financement de quatre mini croisières organisées à l’initiative du député et payées par des associations présidées par des proches de l’élu.  Le juge d’instruction marseillais n’a pas sollicité de levée d’immunité parlementaire, explique le quotidien, et aucune mesure coercitive n’étant envisagée. L’enquête aurait débuté en 2011 sur la base de lettres anonymes adressées au procureur de la République dénonçant les pratiques clientélistes du député de la 7e circonscription. Plusieurs associations étaient ainsi décrites dans ces missives comme « le poumon des détournements ». La justice soupçonne le député d’avoir offert, en mai 2011 puis en juin 2012, quatre mini-croisières d’une journée à bord d’un ferry de la SNCM à quelque 2 400 personnes âgées de sa circonscription.  »Il s’agissait simplement de son activisme local », a expliqué Marc Dufour, ex-président du directoire de la SNCM. « J’ai vu ce genre de choses avec des petits vieux à de multiples reprises. C’est un vote important à caresser pour les politiques de tous bords ». A en croire Le Monde, les factures de mai 2011, d’un montant de 31.650 euros, ont été réglées trois mois plus tard par deux associations, les Femmes de Seon et la Maison de la solidarité, présidées par l’assistante parlementaire de Jibrayel, considéré comme le gestionnaire de ces associations, et subventionnées par le conseil général des Bouches-du-Rhône. Henri Jibrayel a fait savoir à France 3  »qu’il a été mis en examen dans le seul but de déterminer son rôle dans l’octroi d’une subvention de 30.000 euros dont il est démontré qu’elle n’a servi qu’à l’organisation d’une sortie en mer dans la rade de Marseille au bénéfice exclusif de personnes du troisième âge pour un montant dérisoire. Une mise en examen quasi automatique du fait du statut de parlementaire. »

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol