Archive pour le Tag 'du bla-Bla'

Ecoutes : du bla-bla

Ecoutes : du bla-bla

 

Hollande et Merkel vont prendre une initiative pour limiter les écoutes ; Du bla-bla évidemment  car on sait bien que tout le monde écoute tout le monde et que ce n’est qu’une question de moyens qui est en cause. La France écoute mais enfFonction de ses moyens financiers, Ecoute pour lutter contre le terrorisme, mais aussi écoute politique et écoute sur des enjeux économiques. Le mieux pour Hollande pour ne pas être écouté serait qu’il se taise enfin ! Alors que le Guardian a révélé ce jeudi que 35 dirigeants de la planète avaient été mis sur écoute par la NSA, une initiative présentée par François Hollande et Angela Merkel pour trouver des règles communes sur le renseignement avec Washington a été soutenue dans la nuit de jeudi à vendredi par tous les Etats de l’Union européenne réunis à Bruxelles. La sortie de crise proposée par François Hollande et Angela Merkel consiste à créer un groupe ouvert aux autres Etats membres pour trouver des règles communes, une sorte de code de bonne conduite sur le renseignement avec Washington. « La France et l’Allemagne veulent rechercher un contact bilatéral avec les Etats-Unis pour trouver un compromis d’ici la fin de l’année » sur les activités des services secrets a affirmé de son côté  le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy. Ils doivent trouver « une solution pour que ce genre d’incidents ne se produise plus jamais ».

Ségolène Royale : « cette belle idée du courage » du bla-Bla pour exister

Ségolène Royale : «  cette belle idée du courage » du bla-Bla pour exister

Ségolène sort un livre de recettes de cuisine politique «  cette belle idée du courage », des mots creux mais qui ronflent, du bla-bla pour continuer d’exister quand on ne sait t pas quoi faire d’autre que de la politique. Elle regrette les zizanies au sein du gouvernement, le manque de courage. Elle regrette surtout de ne pas y être dans ce gouvrenement. Ce dimanche soir sur TF1, ce lundi matin dans Le Monde comme sur France Inter, Ségolène Royal exerce une sorte de droit d’inventaire critique de l’action du président de la République comme du gouvernement. Ainsi elle note que « depuis un an, le rapport au pouvoir n’a guère changé ». Elle juge qu’il « aurait fallu aller beaucoup plus vite : le mariage pour tous aurait dû être fait dernier, de même que la réforme de la décentralisation. Il fallait réformer par ordonnances dès le début ». Et elle regrette les « dissensions » et le manque « d’esprit d’équipe » : « Ce qui n’est plus supportable, ce qui n’est plus acceptable, ce sont les zizanies entre ministres. Il faut y mettre fin et sans doute restructurer Bercy car c’est le ministère clé vers lequel tous les regards sont tournés ».  Et la vice-présidente de la BPI qui publie « Cette belle idée du courage » en profite pour appeler au courage le président et son gouvernement en citant notamment le non-cumul des mandats : « Il faut avoir le courage de le faire maintenant. Personne ne comprendrait qu’on attende la fin du quinquennat ». Et elle invite dans le même esprit à « ne pas reculer sur les class-actions ». Quant à entrer au gouvernement, « ce n’est pas d’actualité ». Et elle cite Roosevelt : « Faire ce que l’on à faire, là où l’on est, avec les moyens que l’on a. »

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol