Archive pour le Tag 'Drame d’Annecy:'

Drame d’Annecy: Henri, héros ou citoyen ?

Drame d’Annecy: Henri, héros ou citoyen ?

Dans une société nourrie au lait de l’individualisme, la société s’étonne du courage du jeune homme qui a chassé l’assassin d’enfants à Annecy. Ce jeune homme refuse lui-même d’être considéré comme un héros et qu’il s’agit tout simplement de sa part d’une réaction humaniste d’un citoyen.

On peut en effet souhaiter que cette attitude puisse être considérée comme telle par la totalité de la population. Rien n’est sûr cependant quand on constate l’indifférence croissante de témoins de scènes d’agression notamment à Paris par exemple dans le métro ou dans certaines Banlieues. De ce point de vue, il y aurait sans doute urgence à assurer à l’école et ailleurs la promotion de cet acte de courage qui redonne un peu d’espérance en l’homme et dans la société

Face à l’horreur, surgit parfois la vertu. Au milieu des terribles images de l’attaque barbare de ce demandeur d’asile syrien contre des enfants, les Français sidérés ont découvert le « héros au sac à dos », comme il a été surnommé sur les réseaux sociaux. Un jeune homme de 24 ans qui n’a pas hésité, aux côtés d’autres badauds, à s’interposer pour tenter de faire fuir l’assaillant.

Cet étudiant, ancien scout, réalise un tour de France des cathédrales, et marquait ces derniers jours une étape à Annecy. « Je n’étais pas là par hasard, c’est la Providence qui m’a mis sur la route de cet homme, j’ai agi instinctivement sans vraiment réfléchir, confie Henri au Figaro. J’ai été poussé intérieurement à agir pour défendre ces enfants, comme une impulsion, d’ailleurs j’ai du mal à me souvenir exactement de ce qui s’est passé. »

Sur BFM, avec le recul il s’explique:

Quel était son état d’esprit au moment où il a décidé de poursuivre un homme armé d’un couteau? « À ce moment-là, on débranche le cerveau et on agit un peu comme un animal, par instinct », a-t-il décrit sur BFMTV. Il a estimé qu’il lui était « impossible » d’assister à cette scène sans réagir et a assuré ne pas avoir été le seul à intervenir.

« Beaucoup d’autres personnes autour ont commencé, comme moi, à lui courir après pour essayer de lui faire peur, de l’écarter », a-t-il expliqué. « D’autres personnes se sont dirigées tout de suite vers les enfants pour s’en occuper. »
L’homme a finalement été interpellé par les policiers dans le parc, quatre minutes après le premier signalement aux forces de l’ordre.

« S’il y a bien une leçon à tirer de mon action, ça serait de dire aux gens que tout est possible, à partir du moment où on arrête de vouloir être passif face à de telles attaques », a-t-il aussi affirmé.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol