Archive pour le Tag 'dopage'

Page 2 sur 2

Sarkozy a couvert le dopage d’Armstrong ?

Sarkozy a couvert le dopage d’Armstrong ?

Nicolas Sarkozy a-t-il participé à l’omerta autour des pratiques dopantes de Lance Armstrong ? Oui, selon Pierre Bordy, l’ancien président de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), qui pense que l’ancien président l’a poussé au départ. « Armstrong me l’a raconté lui-même. Il s’est vanté devant moi d’avoir réclamé ma tête au président », raconte l’homme dans Le Nouvel observateur paru jeudi. « J’ai demandé un démenti à l’Élysée, même privé, je n’ai eu aucune réponse. J’étais consterné », poursuit-il. L’ancien président de la République, grand fan de cyclisme et du champion américain, avait reçu ce dernier à déjeuner à l’Elysée en octobre 2009. « Même Astérix prenait de la potion magique », aurait balayé Nicolas Sarkozy à propos du dopage. Moins d’un an après cette rencontre, Pierre Bordy démissionnait de l’AFLD. Une nouvelle que Lance Armstrong, rappelle Le Lab, avait sobrement commentée sur Twitter

Comment doper l’économie française : faire comme Armstrong !

Comment doper l’économie française : faire comme Armstrong !

 

Comment redresser l’industrie et l’économie en général en France ; une solution faire comme Armstrong. Sans doute un grand champion mais qui a quand un peu forcé la dose par rapport aux autres (essayez de tenir une moyenne de 50 kilomètres à l’heure sans dopage !). Ce serait pourtant la solution pour une économie française qui elle souffre d’un excès’ de calmants fiscaux (la France est championne du monde des prélèvements obligatoires) ; Avec le budget 2013, c’est sûr, c’est la voiture balai assurée. Ou alors il faut interdire les substances toxiques : niveau de fiscalité, centralisme, étatisation, nombre de fonctionnaires, professionnalisation de la politique, 35heures, laxisme du système scolaire, aides sociales excessives dans certains cas , absence de concertation avec les acteurs économiques etc.) ; bref un vrai dopage, pas une cure d’austérité, non, une cure de prospérité pour d’abord créer de la richesse, la partager ensuite et alors en même temps assainir les fiances publiques. Pas l’inverse comme le proposent l’Europe et Hollande. Sarko pédalait trop vite, souvent dans la semoule, Hollande, lui ,fait du rétro pédalage sur un vélo à marche arrière. Lance Armstrong, septuple vainqueur du tour de France, et l’équipe cycliste US Postal avaient donc « monté le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l’histoire du sport », a accusé mercredi l’Agence américaine antidopage (Usada) dans un communiqué.Dans ce texte, signé par son directeur, Travis T. Tygart, l’Usada n’épargne pas le coureur texan, multiple vainqueur de la Grande Boucle après avoir vaincu un cancer des testicules et aujourd’hui à la tête de Livestrong, une richissime fondation de lutte contre cette maladie. Plus de 1 000 pages de documents à l’appui, l’Usada a ainsi parlé de « preuves accablantes » de « l’utilisation, la possession et la distribution par Lance Armstrong de produits améliorant la performance », confirmant « la triste vérité sur la tricherie mise en place par l’US Postal ».Ces documents, qui devaient être mis intégralement en ligne par l’Usada dans la journée, sur son site internet, ont été envoyés à l’Union cycliste internationale (UCI), à l’Agence mondiale antidopage (AMA) et à la Fédération internationale de triathlon, le sport dans lequel l’ancien coureur texan s’était reconverti après être descendu de vélo. Dénonçant un système monté par « des individus qui se croyaient au-dessus des lois et qui jouent toujours un rôle majeur dans le sport », le patron de l’Usada a notamment précisé avoir obtenu les témoignages sous serment de 26 personnes, « dont 15 coureurs ayant eu connaissance des activités de dopage au sein de l’US Postal ».

 

 

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol