Archive pour le Tag 'doit être'

Le lampiste Jérôme Kerviel doit être condamné à la pendaison

Le lampiste Jérôme Kerviel  doit être condamné à  la pendaison

Finalement condamné à seulement 1 million au lieu des 5 millairds réclamés par la Société générale. Un vrai scandale judiciaire car Kerviel mérite la pendaison. Kerviel, le bon lampiste pour dissimuler la gestion calamiteuse de nombre de banques avait été condamné à 3 ans de prison et 5 milliards à rembourser. La condamnation est trop clémente ; il faut la pendaison, en place publique et filmée en live avec la télé. On pourrait même faire voter les téléspectateurs. Un nouveau concept de télé réalité. Un retour aux pratiques des arènes antiques. Face à la crise, le peuple veut du pain et des jeux, du sang aussi. Kerviel, c’est le responsable de la dérive bancaire mondiale, de la crise obligataire, de l’écroulement de la croissance, du chômage et même de la crise de civilisation. Et les grands patrons de banques françaises, Innocents ! Normal, ils appartiennent à cette « élite » qui dirige la politique et les finances ( en gros l’ENA°). la justice est implacable pour des pauvres types comme Kerviel. Kerviel n’est sans doute pas sans responsabilité mais la banque est largement coupable d’avoir encouragé des comportements hasardeux chez les traders. La plupart des banques se sont montré irresponsable en intervenant de manière irresponsable sur les produits à risques en particulier la Société Générale. Pour se dédouaner, il faut trouver un coupable, le seul kerviel. Notons que jusqu’à présente aucun patron de banques n’a été inquiété. En première instance, en 2010, Jérôme Kerviel avait écopé de cinq ans de prison dont trois ferme et de dommages et intérêts à hauteur de la perte dont il avait été jugé seul responsable, soit 4,9 milliards d’euros, une somme impossible à rembourser.  Il lui est reproché d’avoir pris en 2007 et 2008, sans mandat et à l’insu de sa hiérarchie, des positions spéculatives hors normes sur des marchés à risque, atteignant parfois des dizaines de milliards, et d’avoir déjoué les contrôles avec des opérations fictives, de fausses écritures et des mensonges répétés.  Jeune homme sans histoires et d’un milieu modeste, originaire de Pont-l’Abbé (Finistère), Jérôme Kerviel admet qu’il a perdu le sens des réalités, s’étant retrouvé pris dans un « engrenage ».  Mais il a toujours affirmé que son seul but était de faire gagner de l’argent à la banque et que ses supérieurs hiérarchiques cautionnaient ses méthodes.  A la barre, ses anciens chefs avaient tous nié avoir eu connaissance de ses agissements et assuré que le monde du trading n’était pas cette loi de la jungle. Ils ont raison, le trading est un monde de bisounours et Kerviel mérite d’être pendu ou écartelé.

Sondage : Hollande doit être mis sur la touche pour 71%

Sondage : Hollande doit être mis sur la touche pour 71%

 

Pour Hollande le quinquennat est fini, il ne dispose que de 15 à 20% de soutien mais surtout désormais 71% des  français souhaitent qu’il passe la main  jusqu’à la fin du quinquennat. – Un sondage Odoxa révèle qu’une écrasante majorité de Français fait plus confiance à Manuel Valls pour décider de l’orientation économique et sociale du pays. Manuel Valls a exprimé son soutien et sa loyauté à François Hollande à plusieurs reprises ces derniers jours. Vendredi 31 octobre, il a déclaré que le président de la République a « vocation naturelle » à être candidat à sa propre succession en 2017. Mais la rivalité au sein de l’exécutif est belle et bien palpable, et un sondage Odoxa pour RTL publié lundi 3 novembre pourrait la raviver. D’après cette étude, 71% des Français font plus confiance à Manuel Valls qu’à François Hollande pour décider des grandes orientations en matière économique et sociale. Le chef de l’État reste plus populaire que son Premier ministre chez les sympathisants de gauche. En revanche à droite, le locataire de Matignon est plébiscité à 87%, alors que le successeur de Nicolas Sarkozy n’obtient la confiance que de 6% des sondés. 2017 en toile de fond Accusé par ses détracteurs d’être minoritaire en sein du PS, qui rappellent notamment son score à la primaire de 2011 (5,6%), l’ancien maire d’Évry va pouvoir se targuer d’obtenir l’adhésion d’une large majorité de Français. Et alors qu’à droite le match est lancé pour savoir qui d’Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy représentera l’UMP, la question reste encore ouverte à gauche. Manuel Valls, qui se verrait bien en porte-étendard d’un rassemblement social-démocrate, a parfois du mal à cacher ses ambitions. Quitte à agacer l’Élysée, qui selon Le Canard enchaîné, estime qu’il « tire un peu trop sur la corde » de la provocation.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol