Archive pour le Tag 'Dissidence'

Dissidence Montebourg, Hamon : Valls coincé

Dissidence Montebourg, Hamon : Valls coincé

 

Pour l’entourage de Valls (sans doute quelques jeunes énarques encore  boutonneux) ils ont franchi la ligne jaune ; On promet que Valls va réagir. Un obstacle cependant, si Valls et Hollande devait prendre la sanction suprême, le carton rouge, il en subirait sans doute immédiatement les conséquences en matière de popularité. Or précisément cette popularité s’écroule, depuis longtemps pour Hollande et depuis peu pour Valls. Or Montebourg et Hamon même s’ils ne sont pas les meilleurs ministres du monde et loin s’en  faut, pour autant peuvent incarner ce ralbol de l’austérité imposé par Merkel, l’Europe et suivie bêtement par un Hollande complètement incompétent et au surplus désinvolte. Il parait donc vraisemblable que Hollande pour ce franchissement de ligne préférera le carton jaune au  carton rouge qui le fâcherait un peu plus avec le Français et y compris ses amis  socialistes.  Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ne seront sans doute pas punis   »pour avoir émis  des critiques contre les choix budgétaires du gouvernement et en fustigeant la politique austéritaire » de l’Allemagne. S’ils le sont, cela pourra se retourner contre Valls et Hollande car la critique étaitt fondée.  Le ministre de l’Economie et le ministre de l’Education ont en effet accentué ces 48 dernières heures la pression sur le couple exécutif, dont la popularité est au plus bas, pour l’inciter à « infléchir » sa politique économique et devenir le « moteur alternatif » de l’Europe, à l’heure où François Hollande s’apprête à faire une série d’annonces. Réunis à l’occasion de la fête de la Rose à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), les deux représentants de l’aile gauche du PS au sein du gouvernement ont prononcé un plaidoyer offensif en faveur d’une réorientation économique, tout en assurant rester loyal au chef de l’Etat. « La promesse de remettre en marche l’économie, de retrouver le chemin de la croissance, d’obtenir le plein emploi, elle n’a pas fonctionné, l’honnêteté oblige à le constater et à le dire », a déclaré Arnaud Montebourg devant un parterre de militants et d’élus.   »Le rôle du ministre de l’Economie, de tout responsable public, de tout homme d’Etat, est d’affronter la vérité même cruelle sans l’atténuer, sans la noircir, et de proposer des solutions alternatives », a-t-il ajouté sous les applaudissements. Contacté par Reuters, l’Elysée n’a pas souhaité faire de commentaires. L’entourage de Manuel Valls a estimé pour sa part que les deux ministres avaient franchi une « ligne jaune » avec leurs déclarations sur la politique économique et « sur le partenaire européen qu’est l’Allemagne qui sont extrêmement dures ». « Considérant que la ligne jaune a été franchie, le Premier ministre a décidé d’agir », a-t-on indiqué, sans donner plus de précisions.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol