Archive pour le Tag 'discrédités'

Sondage EELV : les verts discrédités pour 70%

Sondage EELV :  les verts  discrédités pour 70%

Près de 70% des Français jugent qu’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ne propose pas d’ »alternatives politiques », selon un sondage OpinionWay pour Metro News publié vendredi. 69% des personnes interrogées considèrent qu’EELV « ne propose pas réellement d’alternatives politiques ». 22% considèrent que le parti écologiste, qui a deux ministres au gouvernement, « propose des alternatives politiques insuffisamment prises en compte » et 7% « des alternatives politiques trop souvent prises en compte ». Pour 54% par ailleurs, le départ du député Noël Mamère de EELV, officialisé mercredi, est lié « principalement à la situation à l’intérieur du parti », tandis que pour 44%, c’est « la situation du parti au sein du gouvernement ». L’élu girondin avait expliqué qu’à ses yeux, le « parti ne produit plus rien », il avait critiqué les dirigeants et s’était interrogé sur « l’utilité des écologistes au gouvernement ».

 

Sondage : les partis politiques complètement discrédités, l’Etat aussi

Sondage : les partis politiques complètement  discrédités, l’Etat aussi

Les français sont inquiets pour leur avenir selon TNS Sofres, seuls 39% d’entre eux ont confiance dans l’avenir, contre 68% en 1993. En cause, sans doute la crédibilité des partis politiques,  5% des sondés déclarent faire confiance aux hommes et aux femmes politiques ou à leurs partis; en 1982, ces chiffres s’élevaient respectivement à 29 et 22%. L’Etat déçoit aussi. Moins d’un tiers des Français (30%) croient encore en lui. Même la justice, avec 37% d’opinions favorables, est majoritairement condamnée. Et, si la police s’en sort mieux, avec un flatteur 59%, son score a cependant baissé de plus de 10 points depuis 2001, tout comme celui de l’école ou du système de santé. Seule l’armée remporte haut la main la bataille des sondages: 81% des Français lui font confiance (contre 76% en 1982). Puisque l’Etat est discrédité, on se rapproche du « local »  (produits alimentaires, petites entreprises, associations)  Les nouveaux circuits de consommation que les Français souhaiteraient voir installés répondent eux aussi à cette aspiration « collaborative ». Ainsi, les personnes interrogées estiment que la meilleure façon de consommer passe par les groupements d’acheteurs, afin de s’approvisionner directement auprès des producteurs de la région. Beaucoup soutiennent les associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (Amap), qui offrent à leurs clients des paniers de fruits et légumes de saison issus de l’agriculture biologique locale. Dans le même ordre d’idée, les petites entreprises régionales attirent la confiance de 80% des Français, quand les grandes sociétés suscitent deux fois moins d’enthousiasme.  Mais, pour réunir les conditions de cette nouvelle donne, les Français misent d’abord sur les associations. Plus de 60% d’entre eux leur font confiance pour imaginer des formes modernes d’entraide et de solidarité.

 

Sondage BVA : Fillon et surtout Copé discrédités

Sondage BVA : Fillon et surtout  Copé discrédités

 

Une majorité de Français, dont les sympathisants de l’UMP, souhaitent que ni François Fillon, ni surtout Jean-François Copé, ne se représentent lors de la nouvelle élection pour la présidence du principal parti d’opposition en septembre 2013, selon un sondage de BVA pour i>TELE publié vendredi.  A la question « Jean-François Copé et François Fillon se sont mis d’accord pour qu’une nouvelle élection pour la présidence de l’UMP se tienne en septembre 2013. Souhaitez-vous qu’ils se présentent à nouveau? », 35% des Français répondent « oui » pour l’ancien Premier ministre, et 20% pour le député-maire de Meaux. Parmi les seuls sympathisants de l’UMP, 47% accueillent positivement une candidature de François Fillon, et 28% celle de Jean-François Copé.  Nathalie Kosciusko-Morizet est la personnalité que les Français souhaitent voir le plus présidente de l’UMP, 28% se prononçant en sa faveur, devant Bruno Lemaire, 25%, François Fillon, 24%, et Jean-Frrançois Copé, 10%.  Les sympathisants UMP optent toujours pour François Fillon, avec 36%, devant Nathalie Kosciusko-Morizet, 27%. Bruno Le Maire serait troisième, 20%, et Jean-François Copé dernier, 14%. « Mais, souligne l’institut, les sympathisants ne sont pas les adhérents ».

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol