Archive pour le Tag 'd’Éric'

Les gamelles Judiciaires d’Éric Woerth

Les gamelles Judiciaires d’Éric Woerth

(Extrait d’un article de Wikipédia).

À la suite de révélations du Canard enchaîné et de Marianne en juillet 2010, Éric Woerth est soupçonné de prise illégale d’intérêts dans la vente de 57 hectares de la forêt de Compiègne. Il bénéficie en 2014 d’un non-lieu après enquête de la Cour de justice de la République47. L’affaire se termine en 2021 avec la fin des poursuites contre deux collaborateurs d’Éric Woerth48.

Affaire Woerth-Bettencourt : relaxe

Article détaillé : Affaire Woerth-Bettencourt.

Dans le cadre de cette affaire commencée en juin 2010 avec des révélations de Mediapart, Éric Woerth est mis en examen en février 2012 pour trafic d’influence passif et recel de financement illicite de parti politique49. En mai 2015, le tribunal correctionnel de Bordeaux prononce une double relaxe des chefs de trafic d’influence et d’abus de faiblesse, le tribunal indiquant que la « remise d’argent des fonds Bettencourt » n’est pas « totalement acquise », qu’il « n’est pas démontré qu’Éric Woerth avait connaissance de l’origine illicite de cette somme » ni qu’il n’avait connaissance « de la particulière vulnérabilité de Liliane Bettencourt ».

Affaire Sarkozy-Kadhafi 

Trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy pour l’élection présidentielle de 2007, il reconnaît devant les juges d’instruction avoir distribué plusieurs dizaines de milliers d’euros d’argent liquide d’origine anonyme à des salariés de la campagne50. Il est mis en examen pour « complicité de financement illégal de campagne électorale » en 201851.

En 2008, le Groupe Bernard Tapie obtient 408 millions d’euros en raison de son litige avec le Crédit lyonnais concernant la vente d’Adidas. Selon Mediapart, alors qu’il est ministre du Budget, Éric Woerth permet au Groupe Bernard Tapie de payer seulement 43 millions d’euros de taxes au lieu des 101 millions, contre l’avis de sa propre administration52. En 2009, l’administration fiscale dirigée par Éric Woerth renonce à un appel sur la décision de ristourne de quinze millions d’euros, dont onze millions au titre de l’impôt sur le revenu au bénéfice de Bernard Tapie.

En juillet 2021, Éric Woerth est mis en examen par la Cour de justice de la République pour concussion (malversations commises dans l’exercice d’une fonction publique). Soupçonné d’avoir accordé un avantage fiscal à Bernard Tapie en 2009, l’ancien ministre du Budget dément53,5

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol