Archive pour le Tag 'délibérée'

Une voiture de police brûlée : la recherche délibérée d’un drame

Une voiture de police brûlée : la recherche délibérée d’un drame

 

Comme nous l’indiquons depuis plusieurs jours l’affaiblissement relatif de la mobilisation est compensé par un encouragement à la radicalisation du mouvement contre la loi travail. Du coup les casseurs s’en donnent à cœur joie et sont même rejoints par des jeunes n’adhérant pas forcément aux théories des anarchistes et autres ultra gauchistes. Il est clair que certains recherchent l’incident dramatique qui pourrait permettre de redynamiser une mobilisation qui s’affaiblit. Pour être plus précis soyons clairs : certains souhaiteraient bien qu’il y ait des morts pour remobiliser les troupes notamment chez les jeunes. De ce point de vue la multiplication de manifestations très minoritaires, la radicalisation des discours et l’encouragement implicite à la révolte constitue des actes irresponsables. La tentative d’attentat dont ont été victimes plusieurs policiers témoigne bien de la volonté de violence de certains. Une enquête pour tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique a donc été ouverte après l’incendie d’une voiture de police mercredi à Paris par des manifestants, a-t-on appris de source judiciaire Trois personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête, a-t-on appris dans la soirée de source policière. Le préfet de police de Paris, Michel Cadot, a dénoncé une « violence rarement atteinte et extrêmement choquante » qui doit servir « d’alerte ». Le véhicule de police a été bloqué Quai de Valmy par de jeunes contre-manifestants, à quelques centaines de mètres seulement de la place de la République où des policiers se rassemblaient contre la « haine anti-flic ». Les jeunes cagoulés ont commencé à secouer la voiture prise dans le trafic, puis ont cassé « les pare-brise avant et arrière » avec des barres de fer, a dit Michel Cadot lors d’une conférence de presse en fin d’après-midi. Ils ont ensuite tenté de faire sortir les fonctionnaires de la voiture par la force puis ont jeté des engins incendiaires à bord, a-t-il ajouté. « L’un des policiers était dans la voiture quand l’engin a été jeté », a souligné Michel Cadot, précisant que celui qui tenait le volant avait été bousculé après sa sortie du véhicule. « Il a dû se défendre », a-t-il dit. « Les flammes commençant à gagner l’habitacle, le groupe de quinze ou vingt individus casqués et masqués ont quitté et poursuivi leur progression, et n’ont pas pu être interpellés sur le moment », a ajouté Michel Cadot. L’un des gardiens de la paix, légèrement blessé, a été placé en observation à l’hôpital. Une pancarte « poulets rôtis » a été laissée près du véhicule en feu, avant que les pompiers ne parviennent à éteindre l’incendie, qui a entièrement détruit le véhicule. Le préfet de police avait interdit la contre-manifestation du collectif « Urgence, notre police assassine », qui devait se tenir peu avant celle des syndicats de policiers. Mais une centaine de manifestants de ce collectif se sont néanmoins rassemblés aux abords de la place et se sont ensuite dirigés vers le Quai de Valmy, où ils ont mis le feu à la voiture de police.

(avec Reuters)

Gayet –Hollande: bavure ou volonté délibérée

Gayet –Hollande ;: bavure ou volonté délibérée

 

D’après la presse spécialisée,  la liaison de Hollande avec gayet durait depuis plus d’un an et beaucoup étaient au courant ? Difficile de ne pas l’être avec les mesure de police très visibles  prises  régulièrement rue du Cirque (un nom prédestiné !)  ; Hollande auquel on attribue une intelligence exceptionnelle ne pouvait pas ne pas imaginer qu’un jour ou l’autre cette idylle serait dévoilée, Ou alors c’est de l’inconscience voire du mépris des réalités. Curieux effectivement pour une président qu’on dit doué d’un quotient intellectuel au dessus de la : moyenne. On peut sérieusement s’interroger si Hollande en  fait n’a pas souhaité cette bavure pour changer la Première dame. Sans doute pas immédiatement, il faudra solder la relation avec Trierweiler. Il est vrai que Trierweiler avait adopté dés son entrée à l’Elysée une posture un peu trop influente et quelle a gêné Hollande, exemple sur son incompréhensible soutien au concurrent de Ségolène Royal. Sans doute pas une bavure mais l’affirmation d’une posture. Hollande n’a jamais eu d’état d’arme et il savait sans doute nécessairement que sa nouvelle liaison serait mise à jour. D’autant que Hollande a été présentée aux parents de Gayet et qu’il s’est même  rendu dans leur château !  Ou alors c’est un parfait idiot. Cette attitude en tout cas en dit long sur sa psychologie, son rapport aux autres, l’idée qu’il se fait de la fonction  et la très haute opinion qu’il a de lui. Le fait en lui-même n’a rien de répréhensif sur le plan légal, d’autres présidents (à peu près tous) se sont livrés aux mêmes frasques. Pour autant ils n’ont jamais cherché à le faire savoir. Or il est là légitime de se demander si Hollande n’a pas voulu régler l’affaire Trierweiler en prenant des risques aussi insensés et d’une certaine manière aussi irresponsables.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol