Archive pour le Tag 'défendent'

Syrie – frappe américaine : Mélenchon, Le Pen et Fillon défendent Assad

Syrie – frappe américaine : Mélenchon, Le Pen et Fillon défendent Assad

 

La frappe américaine contre une base irakienne en réplique à l’utilisation de gaz toxique contre des Syriens confirme le clivage net entre ceux qui soutiennent l’alliance Assad Poutine et ceux qui la condamnent. En clair  Macron et Hamon condamnent nettement les crimes du président syrien soutenu par Poutine. D’un autre côté Fillon, Mélenchon et Le Pen trouvent  des excuses à Assad et critiquent  donc l’intervention américaine  Cette fracture reflète les désaccords exprimés ces dernières semaines entre ces mêmes candidats sur l’attitude à avoir vis-à-vis de la Russie, alliée du régime syrien. « Je suis un peu étonnée, parce que (le président américain) Trump avait indiqué à plusieurs reprises qu’il n’entendait plus faire des Etats-Unis le gendarme du monde et c’est exactement ce qu’il a fait hier », a dit Marine Le Pen, déplorant sur France 2 que la frappe ait eu lieu avant que la responsabilité du régime syrien ait été établie par l’Onu. « Ce que je voudrais, c’est qu’on ne retrouve pas le même scénario qu’on a pu voir en Irak, en Libye, qui en réalité sont des processus qui ont entraîné le chaos, qui ont fini par conforter le fondamentalisme islamiste et les structures terroristes qui, du coup, ont profité de ce renforcement pour venir nous frapper sur notre sol », a ajouté la candidate du Front national. Une inquiétude partagée par François Fillon, qui se présente en champion d’une lutte contre le « totalitarisme islamique ». Emmanuel Macron a répété la position qu’il avait exprimée quelques heures avant que la frappe américaine soit connue. « Mon souhait, c’est qu’il y ait une action coordonnée sur le plan international en représailles au régime de Bachar al Assad et aux crimes qui ont été commis », a dit le candidat d’En Marche ! Lors d’un déplacement en Corse.

Les grands argentiers de la zone franc défendent le franc CFA, tu m’étonnes !

Les grands argentiers de la zone franc défendent le franc CFA, tu m’étonnes !

Le franc CFA est défendu par les grands argentiers de la zone qui utilise cette monnaie qui bénéficie du parapluie du Trésor public de la France. Résultat le CFA est largement surévalué sans doute de l’ordre de 50 %. Un n’avantage cependant pour le pouvoir d’achat car le CFA est à l’abri de secousses monétaires puisque protégé par l’euro. Par contre si effectivement le pouvoir d’achat des ménages est protégé le niveau du CFA trop surévalué constitue un  handicap pour la compétitivité des exportations. La France évidemment soutient le CFA (avec l’Europe derrière) pour des raisons économiques mais surtout politiques. Les pays d’Afrique concernée demeurant toujours le pré carré  de la France. Du coup le gouverneur de la Banque de France, fonctionnaire zélé du gouvernement justifie l’existence et le niveau du CFA. Par parenthèse on peut se demander pourquoi subsiste encore une Banque de France alors qu’on a adopté la monnaie unique. On ne devrait plus parler de Banque de France mais de banque de la zone euro avec les conséquences à en tirer sur les coûts de fonctionnement. . En guise d’argumentaire le patron de la banque de France sort  de sa poche une explication à caractère intemporel qui pourrait d’ailleurs s’appliquer à d’autres pays comme la France   »Nous menons régulièrement des études économiques pour voir si le franc CFA est surévalué ou sous-évalué par rapport à son niveau économique de très long terme. Aujourd’hui notre réponse est très claire, le franc CFA n’est ni sous-évalué, ni surévalué », a déclaré le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. Il a ajouté que le franc CFA, devise partagée par 14 pays d’Afrique subsaharienne plus les Comores, agissait comme un « mécanisme de protection contra-cyclique », qui évite que son taux de change s’apprécie trop quand les cours des matières premières flambent ou qu’il périclite quand ils sont faibles, comme c’est le cas aujourd’hui, avec pour conséquence des poussées inflationnistes. La vraie question est moins l’existence du CFA que son niveau qui protège d’un côté mais handicap de. Témoin l’envahissement de produits chinois qui tuent aussi certaines économies locales

(Avec Reuters)

Voyage à Berlin : les bobos défendent Valls !

Voyage à Berlin : les bobos défendent Valls !

 

Curieux cette sorte d’ unanimité  sur les grands médias de la part des bobos qui minimisent l’affaire Valls. Pour résumer «  il a fait une   erreur de communication mais ce n’est pas une  affaire d’Etat » ou  « il a fait un erreur,  il a remboursé,  passons à autre chose de plus sérieux ».  Les soutiens-directs ou indirects pour enterrer l’affaire à Valls- viennent t vraiment de nombreux horizons, mais ce qui les réunît c’est  l’appartenance à cette caste qui détient le pouvoir ( médiatique, économique, politique etc.)  complètement déconnectée  des réalités sociales et économiques. Car cet épisode est significatif  de ce qu’est le décalage entre les élites et le peuple. Valls a gaspillé 20 000 euros de fonds publics ( un minimum car il faudrait intégrer le coût des 10 accompagnateurs) alors par exemple que la moyenne des pensions du privé est de l’ordre de 1000 euros mensuels  et le salaire moyen de 1500 euros. Que les charges contraintes ne cessent augmenter et que le pouvoir achat est quasiment bloqué. Savent-t-ils ce que c’est de vivre avec 1000 ou 1500 euros ( voire moins) ceux qui décrètent que finalement cette affaire est anecdotique. Bref qu’il ne faut pas en faire un fromage. Au-delà de la somme en cause c’est le rapport au pouvoir, le rapport à la démocratie, le rapport aux promesses ( la république exemplaire par exemple) qui sont en cause. Valls est en faiat un pur produit de l’oligarchie ,il n’a pratiquement jamais travaillé dans  la production. Fonctionnaire, puis conseiller parlementaire enfin élu, il appartient à cette oligarchie qui a transformé le mandat politique en métier. Du coup remettre en cause sa pratique c’est aussi s’ interroger sur les privilèges des autres castes. D’où ces réactions pour minimiser cet événement.  Valls comme beaucoup d’autres n’est en fait qu’un produit médiatique coaché par la com. Sans grande intelligence, sans vision et même sans grande conviction.  Sa posture de Clémenceau d’opérette ne doit pas faire illusion, comme ses colères, son ton martial à la limite du ridicule.  Valls ne sait pas où, il va, il suite la ligne imposé par les nouveaux idéologue de la com., en l’ occurrence «  la gauche RSCG »,  marchands de savonnettes. «  plus c’est gros, plus ça passe » «  ce qui compte c’est l’emballage pas reproduit ». Bref le vide politique sidéral. La mauvaise foi aussi. Et même la malhonnêteté. Grâce à la com. Valls s ‘est forgé uen image de père la rigueur, de Clémenceau d’opérette mais  il est pris les mains dans le pot de confiture. Le masque tombe. Malheureusement derrière ce masque il n’y a rien, comme Hollande ( Sarko avant) on gouverne avec les sondages, un coup, à gauche, un coup à  droite et finalement un slalom entre des gadgets. Des grandes réformes annoncées presque toutes les semaines qui se révèlent être des mi mesures ( la simplification par exemple). Mais l’apparence suffit aux médias dans un univers politique caractérisé par la nullité politique et intellectuelle. Et les bobos sont tout étonnés de la sévérité des Français ; sils défendent Valls,  en tout cas minimisent les faits, c’est autant pour se défendre eux mêmes , défendre le système dont ils sont le produit et qu’ils alimentent.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol