Archive pour le Tag 'd’EELV'

L’AGITEE DU BONNET ALICE COFFIN d’EELV A VOTÉ POUR JEAN-LUC MÉLENCHON !

 

L’AGITEE DU BONNET  ALICE COFFIN d’EELV  A VOTÉ POUR JEAN-LUC MÉLENCHON !

 

La militante féministe , gauchistes notoire autant qu’agitée du bonnet avoue qu’elle n’a pas voté pour le candidat de son parti mais pour Mélenchon. L’attitude typique des gauchistes qui s’assoient sur la démocratie .

Alice Coffin, militante féministe et soutien de l’autre excitée  Sandrine Rousseau,  lors de la primaire des écologistes, a expliqué sur BFMTV qu’elle n’avait pas voté pour Yannick Jadot au premier tour de l’élection présidentielle.

« J’ai voté Jean-Luc Mélenchon. Je ne me suis jamais caché de ça ni en interne, ni en externe », s’est justifiée la conseillère écologiste à la mairie de Paris.

Alice Coffin juge toutefois « normal » que la campagne présidentielle soit l’occasion pour de nombreux partis et de candidatures de s’exprimer, « une belle occasion de débat politique ».

« En revanche, à l’approche du mois de mars on soutient, on se met derrière la personne en tête. Il se trouve que c’était Jean-Luc Mélenchon », a poursuivi la militante, jugeant que « la donne aurait été massivement différente si Sandrine Rousseau avait été désignée. Cela aurait été beaucoup plus simple de faire des alliances », avance-t-elle.

Sur notre antenne, Alice Coffin ne mâche pas ses mots à l’égard de son propre parti: « il y a eu une campagne médiocre et un choix médiocre de la part du parti », qui n’a pas su l’emporter et empêcher l’extrême droite d’arriver au second tour.

« Je crois que c’était écrit dès le soir des résultats de la primaire écologiste. Ce n’est pas faute d’avoir supplié l’ensemble des cadres du parti écologiste de réfléchir avant de donner des consignes vote qui allaient dans le sens de Yannick Jadot », a estimé Alice Coffin qui entretient des liens particuliers avec la démocratie.

Et pour mieux enfoncer encore le candidat de son parti elle s’indigne que Yannick jadot lance un appel aux dons pour le remboursement de sa campagne. Quand on a de tels amis dans un parti politique il n’y a vraiment pas besoin d’ennemis !

 

Les écolos d’EELV payent leurs erreurs dans les métropoles conquises

Les écolos d’EELV payent leurs erreurs dans les métropoles conquises

 

Après les fantaisies, les prises de position tordues et les anachronismes des maires  écolos d’Europe écologie les Verts, le candidat Jadot paye la facture. Il se retrouve en troisième ou quatrième position lors du premier tour des présidentielles;  un avertissement évidemment pour les prochaines municipales.

Chez ces écolos la déception était immense. Et ce n’est pas l’appel à voter Macron va renforcer la crédibilité du mouvement?

Après une campagne atone, le député européen à la présidentielle, a appelé dimanche ses électeurs à voter pour Emmanuel Macron au second tour le 24 avril. Après cette débâcle, Yannick Jadot a lancé un appel aux dons après l’annonce des résultats de dimanche soir. Il n’a pas réussi à passer la barre fatidique des 5% pour se faire rembourser les frais de campagne.

Alors que les scientifiques du rapport du GIEC ont récemment tiré la sonnette d’alarme, le duel de l’entre-deux-tours entre Macron et Le Pen sonne comme un aveu d’échec pour Europe-Ecologie Les Verts. « Yannick Jadot a perdu le match de l’écologie politique versus Jean-Luc Mélenchon », explique à La Tribune, Erwan Lestrohan, directeur conseil chez Odoxa. D’un point de vue sociologique, « la structure de l’électorat chez Europe-Ecologie Les Verts est assez proche de celle de Jean-Luc Mélenchon. Le discours de l’écologie a été bien porté par ce parti chez les jeunes et les étudiants [...] Il existe des vases communicants entre les deux électorats. Jean-Luc Mélenchon récupère 25% des voix d’EELV. Chez les sympathisants des Verts, seuls 50% ont voté pour Yannick Jadot, » poursuit Erwan Lestrohan.

 

Les écolos d’EELV payent leurs erreurs dans les métropoles conquises

Municipales Savigny-sur-Orge : Les écolos d’EELV battus

Municipales Savigny-sur-Orge : Les écolos d’EELV  battus

 

Un premier reflux des écolos d’Europe écologie les Verts aux municipales de Savigny sur Orge. En effet  effet l’ancien socialiste reconverti écolo Jean-Marc de Fremont a été battu. Sans doute l’effet des bavures nationales des maires écolos des grandes villes qui multiplient bavures et excentricités. Les Républicains ont donc  repris dimanche 12 décembre la mairie de la quatrième ville de l’Essonne, Savigny-sur-Orge, aux écologistes : appelés aux urnes lors d’une élection partielle, ses habitants ont choisi Alexis Teillet (LR), devant le maire invalidé Jean-Marc Defrémont (EELV).

 

En juin 2020, l’écologiste Jean-Marc Defrémont avait été élu à 34%, ravissant la ville de près de 37.000 habitants à Eric Mehlhorn (LR), et plus généralement à la droite qui la dirigeait depuis plus d’une trentaine d’années. Mais en octobre dernier la justice a décidé d’annuler cette élection. Selon le Conseil d’État, l’élection de juin 2020 avait été faussée à cause d’un autre candidat, accusé de fraude, et devait être réorganisée.

Dimanche, outre M. Teillet et M. Defrémont, deux autres candidats étaient en lice : Alexis Izard (LREM), qui a obtenu 10,12% des suffrages, et Olivier Vagneux (sans étiquette) 8,76%. Alexis Teillet est conseiller départemental de l’Essonne. Il a également été l’adjoint de l’ancien maire Eric Melhorn (LR). «Nous récupérons une maison bêtement perdue en 2020. Nous avons beaucoup de choses à reconstruire», s’est réjoui le vainqueur, cité dans Le Parisien .

Primaire écolo d’EELV ?: L’écologie ou le gauchisme

Primaire écolo  d’EELV ?:  L’écologie ou le gauchisme

Le duel entre Yannick Jadot et Sandrine Rousseau pour savoir qui va représenter Europe écologie les Verts lors des élections présidentielles est à la fois une bataille de personnalités et de projets de société. Yannick Jadot, député européen, propose une écologie modérée qui tienne compte des réalités tandis que Sandrine Rousseau en fait complètement abstraction avec des propositions complètement hors sol par exemple quand elle propose un revenu minimum pour tous de 850 € ( pourquoi pas 1500 ou 3000 €) et la rupture totale avec la croissance.

 

D’un côté, c’est un réformiste et de l’autre une révolutionnaire gauchiste dont la radicalité constitue le principal programme. Bref Sandrine Rousseau veut une rupture avec tous sans trop savoir quelles en seront les conséquences sociales et économiques. Une position qui séduit assez les bobos, les fonctionnaires et les extrémistes de gauche. Deux courants d’idées complètement opposées avec d’un côté une préoccupation écologique st une démarche réformiste. De l’autre une perspective ultra gauchiste en matière écologique tout autant qu’en matière sociale économique.

 

Le drame évidemment pour les écolos c’est qu’ils risquent  de choisir Sandrine Rousseau, phénomène médiatique apparu soudainement au lieu d’un responsable connu et bénéficiant d’une certaine popularité.

Dans les sondages actuels on donne seulement 2 % à Sandrine Rousseau. Il est probable que l’intéressée ne fera guère plus de 5 % à l’occasion des élections présidentielles condamnant à nouveau Europ écologie les Verts à jouer les utilités.

C’est d’ailleurs devenu une sorte de tradition dans ce parti de choisir le plus radical mais aussi le moins compétent est le moins populaire.

Primaire écolo d’EELV ?: L’écologie ou le gauchisme

Primaire écolo  d’EELV ?:  L’écologie ou le gauchisme

 

Le duel entre Yannick Jadot et Sandrine Rousseau pour savoir qui va représenter Europe écologie les Verts lors des élections présidentielles est à la fois une bataille de personnalités et de projets de société. Yannick Jadot, député européen, propose une écologie modérée qui tienne compte des réalités tandis que Sandrine Rousseau en fait complètement abstraction avec des propositions complètement hors sol par exemple quand elle propose un revenu minimum pour tous de 850 € ( pourquoi pas 1500 ou 3000 €) et la rupture totale avec la croissance.

 

D’un côté, c’est un réformiste et de l’autre une révolutionnaire gauchiste dont la radicalité constitue le principal programme. Bref Sandrine Rousseau veut une rupture avec tous sans trop savoir quelles en seront les conséquences sociales et économiques. Une position qui séduit assez les bobos, les fonctionnaires et les extrémistes de gauche. Deux courants d’idées complètement opposées avec d’un côté une préoccupation écologique st une démarche réformiste. De l’autre une perspective ultra gauchiste en matière écologique tout autant qu’en matière sociale économique.

 

Le drame évidemment pour les écolos c’est qu’ils risquent  de choisir Sandrine Rousseau, phénomène médiatique apparu soudainement au lieu d’un responsable connu et bénéficiant d’une certaine popularité.

Dans les sondages actuels on donne seulement 2 % à Sandrine Rousseau. Il est probable que l’intéressée ne fera guère plus de 5 % à l’occasion des élections présidentielles condamnant à nouveau Europ écologie les Verts à jouer les utilités.

C’est d’ailleurs devenu une sorte de tradition dans ce parti de choisir le plus radical mais aussi le moins compétent est le moins populaire.

Les verts d’EELV : « caricature de parti politique » (Cohn Bendit)

Les verts d’EELV : « caricature de parti politique » (Cohn Bendit)

 

Dans uen interview à Europe I (où il est aussi chroniqueur)  Cohn Bendit estime qu’EELV est devenu une caricature de parti politique. Il n’a pas complètement tort et le score possible  de Duflot aux présidentielles (entre 2 et 3%)  pourraiat bien signifier la fin du mouvement. En décembre 2012, Daniel Cohn-Bendit avait annoncé t son départ d’Europe Ecologie-Les Verts, invoquant « trop de désaccords avec le parti ». Trois ans plus tard, une autre personnalité d’EELV suit les pas de Dany. Dans une interview au Monde, François de Rugy annonce jeudi qu’il quitte la formation écologiste lancée par Daniel Cohn-Bendit en 2008.  »Je quitte Europe écologie-Les Verts car pour moi EELV, c’est fini. Le cycle ouvert par Daniel Cohn-Bendit en 2008 est arrivé à son terme. Aujourd’hui, on n’arrive plus à avoir les débats, ni de fond ni stratégiques, au sein d’un parti qui s’enfonce dans une dérive gauchiste », explique le député de Loire-Atlantique. Pour l’ancien eurodéputé écologiste et chroniqueur de la matinale d’Europe 1, ce nouveau départ est l’illustration « d’un énorme gâchis, un gâchis incroyable ». « Ils ont tous participé à détruire ce qu’on avait créé avec Europe Ecologie », a regretté Daniel Cohn-Bendit. « Europe Ecologie-Les Verts est devenu une caricature des partis politiques », a déploré notre chroniqueur. « On voulait faire de la politique autrement. Eh bien, on caricature ce que font tous les autres, estime le fondateur d’Europe Ecologie.  « C’est une réalité. François de Rugy part, Jean-Vincent Placé va partir. C’est triste (…) Ça me rend triste. Quand vous avez rêvé d’un bébé extraordinaire et que vous vous apercevez que ce bébé est quelque chose qui ne vous plaît plus du tout », vous vous dites ‘Mais où est l’erreur ? », a conclu l’ancien eurodéputé.  »L’idée, c’était de créer une force politique où on était justement capable de débattre », a rappelé le chroniqueur d’Europe 1. « Aujourd’hui, on est dans la tactique politique », estime Daniel Cohn-Bendit.  Europe Ecologie-Les Verts peut-il encore s’en sortir ? Pour l’ancien eurodéputé, il est essentiel de relancer les conditions d’un débat. « Les débats, ça existe, ça s’appelle les primaires. A droite, au moins, il y’aura un débat (…) Il faut une grande primaire à gauche, pour lancer le débat et redonner de l’espoir aux gens », estime Daniel Cohn-Bendit. Dans son interview au Monde, François de Rugy ne manque pas d’égratigner l’ancienne patronne des Verts et ministre Cécile Duflot et les ambitions présidentielles de cette dernière. « Dans l’opinion, je ne vois pas de dynamique autour de cette candidature mais Cécile Duflot se prépare et EELV est déjà devenu une petite boutique présidentielle », tacle François de Rugy.  »Cécile Duflot est l’une des responsables de ce qui se passe mais elle n’est pas LA responsable », estime Daniel Cohn-Bendit.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol